Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Comment prononce-t-on des mots comme pourroit au lieu de pourrait ?

Je vous prie de comparer avec des mots français contemporains ou d'utiliser IPA.

J'ajoute que j'ai rencontré ces formes dans des chansons (par exemple : Dieu, qu'il l'a fait…).

share|improve this question
    
Juste par curiosité: à quelles chansons fais-tu référence?? "Dieu, qui l'a fait" + "pourroit" ne me donne aucun résultat probant sur Google... –  Dave Aug 19 '11 at 6:55
    
Il y a eu une erreur dans mon texte, tu le trouves par exemple ici : poetesvospdf.hebergratuit.com/… –  Phira Aug 19 '11 at 7:00
add comment

2 Answers

up vote 14 down vote accepted

J'imagine que la question porte sur la prononciation archaïque (ou plus exactement, en Ancien Français) de ces mots, et non pas la prononciation contemporaine (qui serait tout simplement la même que les autres mots en 'oi', à savoir [wa]).

La prononciation de la diphtongue 'oi' a beaucoup évolué entre le français médiéval et nos jours (et évidemment, il faut aussi prendre en compte les variations entre dialectes).

Initialement, on prononçait les deux voyelles séparément (comme dans 'boy' en anglais). Assez rapidement, elle est passé à 'oué'/'oé' [ue]/[we]. Par exemple, le mot "roi", au XVè siècle, se prononçait à peu près: roué [rwe]. La lecture en [wa] pour la diphtongue 'oi' s'est imposé après la Révolution, au cours du XIXè siècle. À la même époque, la plupart des formes "archaïques" ont disparues (remplacement de 'ois'/'oit' par 'ais'/'ait' qui est alors passé de [we] à [e]).

Je ne suis pas sûr de la prononciation de 'oi' à l'intérieur d'une forme conjuguée (en particulier la question de la consonne finale, qui se prononçait à une époque, avant de devenir progressivement muette), mais il est très probable qu'un mot comme 'pourroit', à l'époque où il était encore en usage, se serait prononcé pourroué ou pourrouét' (son [we]).

Note: je m'excuse en avance pour les approximations sur les prononciations en IPA: ça n'a jamais été mon fort.

share|improve this answer
    
+1, à noter que des prononciations proches du [ue]/[we] sont encore rencontrées en Wallonie, dans certaines provinces francophones du Canada et en Normandie. –  Alain Pannetier Aug 19 '11 at 1:21
    
@Alain: intéressant... Je sais que certains coins un peu rustiques de Québec/Acadie (où le parler est à cheval entre français et joual) ont une forte tendance à prononcer des mots tels que "toi"/"moi" comme "toué"/"moué"... Je n'avais jamais entendu d'accent similaire en Europe francophone. –  Dave Aug 19 '11 at 5:05
    
En ce qui concerne la Normandie vous pouvez vous intéresser aux différents ouvrages sur le patois normand. J’en possède sur papier mais on trouve aussi des références en accès libre ou partiel sur Google books qui ont de plus le mérite de l’ancienneté. ... –  Alain Pannetier Aug 19 '11 at 7:06
4  
... On peut lire par exemple « oi se prononce ai ou ei presque partout dans l’arrondissement de Pont-Audemer. EXEMPLES : mai, tai, sai au lieu de moi, toi, soi ; – drait, endrait pour droit et endroit ; - craire, baire pour croire et boire […] il ya des localités [Berville sur Mer] où la prononciation d’oi n’est pas ai mais oué, crouére et bouére pour croire et boire […] moué, toué, soué pour moi, toi soi ... » Tout cela n'est pas très étonnant quand on connait l'importance de la Normandie dans l'émigration vers la Belle Province. –  Alain Pannetier Aug 19 '11 at 7:06
add comment

Les diphthongues « oi » et dérivées (« ois », « oit ») se prononcent toutes [wa]. Le « t » ou le « s » finals sont muets.

On prononcera donc « pourroit » : [purwa].

À noter que cette forme archaïque de la conjugaison du verbe « pouvoir » n’est plus du tout usitée en français moderne, et est remplacée par « pourrait ».

share|improve this answer
6  
Bien que courante, la prononciation de formes tels que "pourroit" comme [purwa] est anachronique: ces formes ayant disparues avant que leur prononciation n'évolue, il n'y a aucune raison d'utiliser une lecture contemporaine (si ce n'est un instinct de vouloir "faire ancien"). Un équivalent très courant en anglais, serait la prononciation erronée du 'þ' (dans des expressions comme "ye olde...") comme un 'y' alors qu'il s'agit d'un son très similaire à 'th'... –  Dave Aug 19 '11 at 5:13
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.