Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

On a une expression « a priori » qui est beaucoup utilisée dans la vie quotidienne. Que je l’ai beaucoup entendue quand j’étais au cours en français, mais j’arrive pas encore à bien comprendre. Ça semble vouloir dire « en principe », « dans un premiers temps » mais ça m’est pas clair quand même.

Cette expression joue apparemment le rôle d’adverbe ainsi que de nom. Alors je voudrais quelques exemples dans lesquels elle se présente en toute qualité possible.

share|improve this question
1  
L'article de Wikipedia explique bien la provenance ainsi que l'utilisation de l'expression "a priori". –  user3722883 Jul 3 at 14:34
3  
Tu as bien employé le mot « apparemment » dans ta question ; et bien c'est un synonyme d' « a priori ». –  Zistoloen Jul 3 at 14:35

1 Answer 1

up vote 8 down vote accepted

"A priori" est une locution latine dont le premier sens est "avant toute considération". Elle est parfaitement utile en sciences lors de la formulation d'une hypothèse fondée sur une observation (donc par méthode hypothético-déductive). Le Larousse écrit "en se fondant sur des données antérieures à l'expérience".

"A priori" peut à la fois être un adverbe ("a priori c'est un bon film") mais aussi un substantif : dans ce cas, un "a priori" ou "des a priori" (jamais de pluriel aux locutions latines ou étrangères) est un préjugé, un préconçu, une idée reçue. On dit de quelqu'un qu'il est "plein d'a priori".

share|improve this answer
3  
Excellente réponse. Juste une nuance : il ne faut pas confondre un a priori (ou un préjugé) avec une idée reçue. Cette dernière est la seule à indiquer une opinion irrationnelle, fondée sur l'autorité. Il n'est pas irrationnel, malsain ou fallacieux d'avoir autant de préjugés (ou d'a priori) qu'on veut. L'irrationalité commence quand on prend ses préjugés pour autre chose que ce qu'ils sont : des intuitions à confirmer/infirmer plus tard par des observations et des raisonnements. Ce qu'indique d'ailleurs le début de ta réponse avec la référence aux sciences. –  Romain VALERI Jul 3 at 17:02
    
Merci de la précision ! –  Elena Mellor Jul 4 at 7:52
    
Une « hypothèse fondée sur une observation » serait a posteriori, au moins dans une certaine mesure. A posteriori est le contraire de a priori. –  dangph Jul 4 at 8:56
    
Si on part du particulier (une observation) au général (la règle), c'est bien de l'a priori, car il n'existe rien de matériel ou scientifique pour prouver l'hypothèse en question. –  Elena Mellor Jul 4 at 9:24

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.