Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

In English, the expression "let's cross than bridge when we come to it" exists, to indicate that the speaker doesn't want to deal with a particular outcome because, as that outcome may not happen, it could be a waste of time. For example,

"What happens if our car breaks down on the way to the shops?"
"Let's cross that bridge when we come to it."

What's the best way to express the sentiment of this expression in French?


L'expression anglaise « let's cross that bridge when we come to it » signifie que l'on ne souhaite pas s'occuper d'une situation potentiellement problématique maintenant, car, étant donné que le problème peut éventuellement ne jamais se présenter, il s'agirait d'une perte de temps. Par exemple,

— Qu'arrivera-t-il si notre voiture tombe en panne en allant faire les courses ?
Let's cross that bridge when we come to it.

Quelle est la meilleure façon de rendre le sens de cette expression en français ?

share|improve this question
add comment

8 Answers

up vote 11 down vote accepted

In French we would say (non exhaustive list):

  • Formal version:

    — Que ferons nous si notre voiture tombe en panne en allant faire les courses ?
    — Inutile de répondre à une question qui ne s'est pas encore posée.

    This is not an expression as such, but a quite common wording to express the feeling you have described.

  • Normal version:

    — Que ferons nous si notre voiture tombe en panne en allant faire les courses ?
    — Nous verrons bien si cela se produit.

    This is almost an expression, and it also corresponds well.

  • Familiar version:

    — Que ferons nous si notre voiture tombe en panne en allant faire les courses ?
    — Ne tire pas de plans sur la comète.

    This one is an expression and it says exactly what you have described in your question.

share|improve this answer
11  
+1, mais pour moi les plans sur la comète, c'est, comme la peau de l'ours ou la charrue et les bœufs, utilisé pour réduire un enthousiasme excessif trop pressé à passer à l'étape suivante, pas pour dire qu'il est inutile de s'occuper d'un problème trop incertain. –  Un francophone Sep 14 '11 at 13:50
    
Ah, tu penses ? Je l'entends (et l'emploie d'ailleurs) souvent pour les deux choses. –  Shlublu Sep 14 '11 at 13:52
1  
expressio.fr/expressions/tirer-des-plans-sur-la-comete.php semble d'accord avec moi, ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas utilisé autrement aussi. –  Un francophone Sep 14 '11 at 14:08
add comment

One could use

Chaque chose en son temps
Everything [is to be done] in its own time

or

Une chose à la fois
One thing at a time

share|improve this answer
2  
Je ne sais pas quel est le niveau de vocabulaire de "Let's cross that bridge when we come to it.", mais "chaque chose en son temps" est pour moi la phrase que j'utiliserais le plus naturellement. –  Stéphane Sep 14 '11 at 20:22
add comment

In Quebec we use the direct translation

"on traversera le pont lorsqu'on arrivera à la rivière"

share|improve this answer
7  
Oui mais vous autres vous parlez comme 'Google translate' ;-) –  boisvert Mar 28 '12 at 12:27
add comment

Je dirais simplement « On verra bien », assorti le cas échéant d'un complément de temps ou de lieu :

I would simply say "On verra bien", usually with a time or place complement:

Comment va-t-on faire pour payer le loyer à la fin du mois ? (How will we pay the rent at the end of the month?)
Je ne sais pas, on verra bien à ce moment-là. (I don't know, we'll cross that bridge when we come to it.)


Si on va chez tes parents, j'espère qu'on ne devra pas joueur au bridge. (If we go to your parent's, I hope we won't have to play bridge.)
Écoute, on verra ça sur place. (Listen, we'll cross that bridge when we come to it. Kinda less funny in French, I guess.)

share|improve this answer
4  
Grmmm... j'ai encore répondu en français à une question posée en anglais, sans réfléchir –  Joubarc Sep 14 '11 at 13:48
2  
Tu n'es pas le seul. –  Evpok Sep 14 '11 at 13:50
1  
Et j'ai bien failli le faire... –  Shlublu Sep 14 '11 at 13:50
    
"on verra bien" is the first thing that came to my mind too –  Nikko Sep 14 '11 at 16:14
    
I would have said « On verra ça quand on y sera ». –  Benjol Sep 15 '11 at 7:20
add comment

Nous discuterons de cela en temps et heure.

Selon l'intonation, employé en tant que réponse, ça peut paraître un peu froid, voire glacial.

share|improve this answer
4  
Ou « en temps utile », ou encore « le moment venu ». –  Joubarc Sep 14 '11 at 13:51
    
Tout à fait, et ça devient ainsi un peu plus cordial. –  Stéphane Gimenez Sep 14 '11 at 13:57
2  
Rien de tel qu'un cordial quand il fait glacial, je suppose. –  Joubarc Sep 14 '11 at 14:35
add comment

Dans certains contextes, on peut utiliser:

À chaque jour suffit sa peine.

ou bien:

Carpe diem.

share|improve this answer
3  
+1 pour "à chaque jour suffit sa peine" (à peu près synonyme à "chaque chose en son temps"). En revanche, "carpe diem" ne veut absolument pas dire la même chose. –  Dave Sep 17 '11 at 3:43
add comment

Dans ton exemple, je dirais facilement « Qui vivra verra. », mais je ne suis pas sûr que ce soit le cas de tous les contextes ni que la nuance soit parfaitement rendue.

« Il ne faut pas aller plus vite que la musique. » doit pouvoir aussi parfois être utilisé.

share|improve this answer
add comment

D'après Guy Bertrand, l'expression "On traversera le pont quand on sera rendu à la rivière…" est amplement utilisé au Québec, mais il serait préférable d'utilisé la tournure équivalente : "On verra en temps et lieu"

La formule on traversera le pont quand on sera rendu à la rivière et ses nombreuses variantes sont des calques approximatifs de l’anglais. Bien que la faute ne soit pas très grave (il n’y a aucune entorse au génie de la langue), il est toujours préférable d’utiliser la tournure équivalente reconnue, en l’occurrence : On verra en temps et lieu (ou en temps utile, en temps voulu, en temps opportun). La locution synonyme on verra en temps et heure (ou en temps et en heure) est pratiquement inusitée chez nous.

Nota : Certains puristes critiquent la locution traverser un pont. Il est vrai qu’en réalité, on traverse le cours d’eau qui coule sous le pont et non le pont lui-même. Toutefois, cet emploi est considéré comme correct en français moderne.

share|improve this answer
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.