Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je peux comprendre qu’on ne peut pas utiliser du langage soutenu en combinaison avec des mots qui sont censés être familiers, comme ceux qui sont issus de l’argot. Y a-t-il d'autres règles qui doivent être suivies lorsqu’on utilise le langage familier, y a-t-il des « sous-vocabulaires » qui ne doivent pas être mêlés ? Je croirais qu’un mot verlan comme « tebé » est seulement dit par la jeunesse, alors qu’il y a aussi beaucoup de mots argotiques qui sont plutôt utilisés par des gens plus vieux, comme « pognon ».

share|improve this question
    
Rouspéter ce n'est pas du verlan. –  Stéphane Gimenez Aug 14 at 10:28
    
Je suis désolé. Je pensais que ce mot venait de « protester ». J’espère que « tebé » et un meilleur exemple de verlan. –  Koenraad van Duin Aug 14 at 10:38
    
Ouais ça c'est du verlan. Je l'aurais écrit teubé, mais je ne crois pas qu'il existe encore d'instance de normalisation :-) –  Stéphane Gimenez Aug 14 at 10:43

1 Answer 1

up vote 4 down vote accepted

L'argot 'classique' du XXe siècle, ou ce genre de dictionnaire vous donneront des exemples et des formules cohérents.

Le véritable argot, s'il est souvent plein de sous-entendus très crus n'est jamais vulgaire, il réussit à trouver une expression poétique qui chante vertement l'amour, parle du sordide sans complaisance, se moque sans méchanceté des travers d'autrui.

Il y a quelque chose des troubadours et trouvères de l'ancien temps pour célébrer la fierté des braves gens (des non bourgeois, des sans pouvoirs, des sans [trop d']argent).

Le louchébem, le verlan, et ensuite les différentes expressions contemporaines donnent des tonalités différentes et sont soumises aux modes de leurs temps.

Mélanger de l'argot 'ancien' avec les dernières expressions à la mode n'est pas toujours compris par ceux qui n'étaient pas nés à l'époque où celui-là était en cours.

Pognon c'est de l'argot d'avant-guerre, teubé est un petit jeunot de la fin du deuxième millénaire ; ne pas parler de teubé à un ancien qui n'est pas en contact avec la jeunesse mais utiliser par exemple faire la bamboula (mot vieilli de l'argot militaire 1913).

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.