Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Quelle différence y a-t-il entre « rentrer », « retourner » et « revenir » ? Selon mon dictionnaire tous ces mots désignent la même chose.

share|improve this question
    
possible duplicate of Différence entre « rentrer » et « arriver » –  Un francophone Aug 15 at 11:40

3 Answers 3

up vote 4 down vote accepted

Nous sommes en présence de trois verbes construits de la même façon :

  • re-entrer
  • re-tourner
  • re-venir

dont certains sens peuvent se recouper (en particulier celui de « aller de nouveau »), mais ils ne sont jamais entièrement synonymes et sont chacun très larges d'emploi avec de nombreux emplois figurés.

Je dirais que ces trois verbes sont synonymes uniquement quand ils signifient « rentrer/retourner/revenir chez soi ».

Rentrer, c'est étymologiquement entrer de nouveau. Mais depuis longtemps (XVIe siècle) il est utilisé aussi comme synonyme de entrer, le préfixe re ayant perdu dans ce cas son sens de « encore une fois/de nouveau », et les deux verbes sont en concurrence pour signifier « pénétrer quelque part ».
Quelqu'un vient chez moi pour la première fois, je peux lui dire aussi bien : « Je vous en prie, entrez » que « je vous en prie, rentrez ».

Alors que quand je dis « Je rentre chez moi » le préfixe re a gardé tout son sens de retour au point de départ. Par contre dans ce cas « entrer » perd un peu de son sens de « pénétrer  quelque part » pour se rapprocher du sens de « aller » et peut signifier tout simplement : « je vais de nouveau chez moi  ».

Dans retourner, le préfixe re conserve pleinement son sens de de nouveau/retour au point de départ, par contre c'est le verbe « tourner » qui a perdu sa valeur sémantique originale pour prendre le sens de « aller ». On emploie souvent ce verbe comme synonyme de « renvoyer » (retourner un colis à son expéditeur, par exemple). Au sens figuré on peut « retourner un compliment ».

Dans revenir, le préfixe re et le verbe venir conservent tous les deux toute leur valeur sémantique, et « revenir » c'est bien « aller de nouveau à son point de départ » ou, dans ses nombreux sens figurés, « retrouver son état initial ».

share|improve this answer

Le sens que ces trois mots ont en commun est celui de se diriger une seconde fois vers un lieu. On pourra dire : revenir à la maison, rentrer à la maison ou retourner à la maison.

Cependant, rentrer contient la notion de se diriger vers là où l'on est parti, une destination « finale », souvent une demeure où l'on habite... On rentre à la maison, mais on ne rentre pas au travail. Dire simplement Je rentre suffit à signifier qu'on rentre à la maison.

C'est à mon avis la seule différence stricte... Et je pense qu'il est plus naturel de dire je rentre à la maison que je reviens à la maison ou je retourne à la maison car on a l'habitude d'inclure cette idée de destination finale quand on parle. Dans les autres situations (destination temporaire) on pourra employer revenir ou retourner.

A noter les autres sens fréquents de retourner, qui signifie dans son sens premier: tourner dans un autre sens: retourner la viande sur le feu, ou se retourner sur soi-même; et de rentrer, qui a également le sens de faire entrer un objet dans un contenant, comme un emboîtement. Par exemple, faire rentrer un tuyau dans un autre, ou de manière figurée, rentrer en soi-même. Ou bien encore, rentrer dans un magasin, le magasin englobant la personne une fois celle-ci entrée dedans.

share|improve this answer

Il y a une nuance cruciale entre retourner et revenir qui manque dans les réponses de Laure et de Maxim.

Pour retourner quelque part, on doit absolument être ailleurs que le lieu où on s'en va, et où l'on est déjà allé, alors que revenir implique que l'on part de là où l'on se trouve, mais qu'on y sera à nouveau dans un certain délai:

  • J'en reviens signifie qu'on était parti du lieu où l'on est, mais qu'on y est maintenant de nouveau, ce qui complète notre voyage.
  • J'y retourne signifie au contraire que l'on quitte le lieu où l'on se trouve pour aller ailleurs, et que le voyage sera complété à cet autre endroit, dont on ne reviendra pas nécessairement.

Dans les deux cas, il y a aller-et-retour, mais dans le cas de retourner on n'a pas encore fait la partie "retour", alors que dans revenir, le voyage entier est considéré d'un coup.

share|improve this answer
    
Beaucoup d'autres nuances sont absentes de ma réponse, que j'ai résumé par « sont chacun très larges d'emploi », ma réponse ne traitait que de [verbe] chez soi. « Rentrer » ne rentre pas de le schéma de ta réponse et la question porte sur les 3 verbes. Si on aborde la question en introduisant les pronoms personnels, il ne faut pas oublier de traiter les différences non évidentes pour un non francophone j'y reviens vs j'en reviens, j'y rentre vs j'en rentre, pourquoi on ne peut pas dire j'en retourne mais on peut dire il en retourne, et d'autres... –  Laure Aug 16 at 6:42
    
C'est vrai, mais ça me semblait une différence particulièrement importante à mentionner car elle affecte directement le sens que ces verbes partagent, et c'est sans aborder les sens régionaux: rentrer s'emploie de manière très différente au Québec! –  Circeus Aug 16 at 8:36
    
Un commentaire (ou une réponse) sur le sens de rentrer au Québec serait par contre intéressant. Voir meta.french.stackexchange.com/q/560/358.La différence entre « aller » et « venir » que tu développes dans ta réponse était bien présente dans la mienne (je l'ai vu après relecture) ; j'ai signalé que « retourner » avait pris le sens de « aller ». Je n'avais pas développé, celui qui a posé la question doit à mon avis connaître la différence, il n'est pas débutant. –  Laure Aug 16 at 9:04
    
La différence majeure (rentrer dans avec le sens de entrer en collision avec) n'est pas pertinente. La seule autre variation important est que rentrer au travail est un usage très communs ici au sens de "retourner au travail à la suite d'un conflit syndical". –  Circeus Aug 16 at 23:14

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.