Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans quel cas l'expression « grand bien lui fasse » s'applique-t-elle le mieux ? Serait-il aussi possible d'indiquer l'intention se cachant derrière cette expression (sarcasme, bienveillance, etc) ?

share|improve this question
    
Est-ce que je suis le seul à la connaître comme « grand bien lui en fasse » ? –  Nikana Reklawyks Dec 11 '12 at 19:31
    
@Nikana Vraisemblablement, oui. (ici, en tous cas) –  Romain VALERI Apr 15 '13 at 22:38
add comment

3 Answers 3

up vote 10 down vote accepted

Le Trésor de la langue française la définit comme « que cela lui soit profitable », avec l'annotation « souvent par ironie ». Elle est assez voisine de l'anglais good for him, mais nettement plus rare.

Je ne trouve pas que cette expression soit particulièrement dédaigneuse, c'est juste une des connotations possibles. En regardant quelques textes modernes, je vois un éventail de significations assez varié. La plupart ont en commun le faible intérêt que porte le locuteur à la situation décrite, ou au moins un certain détachement du locuteur, mais ce désintérêt ou détachement n'est pas forcément du dédain.

Qu'il épouse qui il voudra, grand bien lui fasse ! Mais qu'il laisse ma fille tranquille. (Ioannis Kondylakis, Patoukhas, trad. Pierre et Vassiliki Coavoux)

Peu m'importe qui il épouse, du moment que ce n'est pas ma fille.

C'est Conrad Gugy qui prend la direction à présent. Grand bien lui fasse ! Moi, je suis devenu notaire et dois te dire que le commerce va mal. (Bernard Andrès)

Il est arrivé une bonne chose à Conrad Gugy, mais pas à moi.

Grand bien lui fasse, il le paiera de sa vie. (Jean-Yves Maleuvre)

Ici l'emploi est ironique, et ne marque pas le désintérêt du locuteur : le détachement est plutôt entre ce qu'a fait la personne (à priori une bonne chose) et ce qui lui est arrivé au final (une mauvaise chose).

En grand seigneur, François Bérubé avait décidé de sauver son île. Grand bien lui fasse, mais Marthe n'avait que faire de cette croisade. (Jacques Savoie)

La phrase est au style indirect libre : ce qu'a fait François Bérubé est peut-être une bonne chose pour lui, mais n'est pas important pour Marthe.

À noter que l'expression se conjugue : grand bien te fasse, grand bien leur fasse, ... Elle est rare, mais ce depuis longtemps ; elle n'est pas particulièrement désuette.

grand bien lui fasse,grand bien leur fasse,grand bien te fasse

share|improve this answer
1  
Rien à ajouter : tout est là ! –  Shlublu Sep 15 '11 at 7:50
3  
Tu as des actions chez google ? ;) –  Evpok Sep 15 '11 at 8:30
add comment

Cette expression est devenue assez rare en langage courant. Je l’entends ou l’utilise encore de temps à autre uniquement sur le mode du sarcasme lorsqu’on pense qu’un sujet de conversation à propos d’une personne n’a pas d’intérêt :

« La voisine du 6e est enceinte.
— Grand bien lui fasse ! »

On peut aussi répondre à quelqu’un « Grand bien te/vous fasse » :

« Je collectionne les fèves
– Grand bien te fasse ! »

share|improve this answer
    
Est-ce un désintérêt envers la personne ou envers le sujet de conversation ? Il me semblait que c'était plutôt envers la personne à qui on adresse son grand bien... non ? –  Romain VALERI Apr 15 '13 at 22:45
add comment

L'expression « grand bien lui fasse » est définie (voir section I.C. ou chercher fasse) comme ironique.

Une autre définition précise qu'elle se dit quand quelqu'un s'intéresse à une chose que soi-même on dédaigne.

La notion de dédain est en effet celle qu'on cherche à exprimer : on ne porte en réalité aucun intérêt à ce qui est arrivé à l'autre personne. Les exemples de Benoit illustrent ça parfaitement.

share|improve this answer
    
(+1) Excellente réponse qui insiste sur le fait que le locuteur indique par cette expression qu'il ne souhaite en réalité pas le bien qu'il énonce. Cela ne signifie pas non plus de la haine, mais un clair désintérêt. –  Romain VALERI Apr 15 '13 at 22:42
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.