Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

On a remarqué la richesse en voyelles du français. Mais il est bien connu que certains accents perdent certaines des différences. Je ne fais pas la différence entre [ɑ] et [a]. D'autres m'agacent en ne le faisant pas entre [œ̃] et [ɛ̃] tandis que l'absence de différence entre [o] et [ɔ] ne me gène pas même si je la fais moi-même.

Je savais que j'utilisais [ɛ] à la place de [e] dans certains contextes tout en gardant [e] dans d'autres. Mais deux questions m'ont fait remarquer que certains font la substitution suivant d'autres règles que les miennes (que je serais incapable de définir, la section de Wikipedia sur la Belgique indique « syllabes ouvertes atones » et décrit assez bien en général ma prononciation). De plus Wikipedia donne l'impression que la différence entre [e] et [ɛ] se perdait aussi complètement parfois, mais je ne suis pas sûr d'avoir jamais entendu un tel dialecte.

  1. Est-ce qu'il y a réellement des dialectes qui ne font pas la différence ? Que prononcent ces locuteurs ? [e], [ɛ] ou un son intermédiaire que mon oreille interpréterait comme celui qu'elle attend ?

  2. Est-ce qu'il y a des dialectes qui prononcent [e] quand le français standard attend [ɛ] ?

  3. Est-ce qu'il y a réellement des règles de substitutions (et quelles sont elles) ou bien celles-ci ne sont déterminées que par des usages ?

share|improve this question
2  
« D'autres m'agacent en ne le faisant pas entre [œ̃] et [ɛ̃] » Tu dois être souvent agacé, non ? –  JPP Sep 16 '11 at 9:55
2  
Je suis dans une région où la différence se fait. –  Un francophone Sep 16 '11 at 9:59
1  
@JPP Effectivement cette distinction a tendance à se perdre (je prononce moi-même [œ̃] comme [ɛ̃]) ! –  reg Sep 17 '11 at 13:46
1  
Comment peut-on prononcer deux sons si lointains de la même manière ? ! –  Elena Mellor Jul 4 at 15:01
    
[œ̃] et [ɛ̃] sonnent pour moi presque à l'identique, je n'arrive tout simplement pas à prononcer [œ̃] et n'utilise que l'autre. De même si certains prononcent les deux distinctement, je dois y être sourd car j'avoue ne pas l'entendre. Inversement, comme Elena, je trouve [ɛ] et [e] très différents et j'ai du mal à concevoir qu'on les confonde. Simple témoignage. –  Romain VALERI Jul 9 at 15:10

2 Answers 2

Je n'ai pas de réponse à toutes les questions, mais je sais qu'en tant que Lorrain, et en tant que chanteur, j'ai dû revoir la prononciation de « les » et « des » (par exemple). Chez nous on dit [le] et [de] là où il semblerait que le français « académique » (ou au moins la façon académique de le chanter) dise [lɛ] et [dɛ]. Donc pour la question 2, il semble que oui.

share|improve this answer
    
Je prononce [lɛ], mais la page de Wikipedia a l'air de dire que c'est une caractéristique belge. –  Un francophone Sep 16 '11 at 11:33

Si ma mémoire est bonne, en français standard [e] et [ɛ] sont des variantes libres du phonème /e/, sauf à la finale, et encore les seules paires minimales sont marée~marais et dé~dais qui ne sont pas d'un usage très courant.

Donc en théorie on peut presque toujours remplacer l'un par l'autre et je le vérifie assez bien en pratique. À peu près tous le monde fait naturellement des substitutions selon le contexte. Ce n'est donc pas tant qu'il y ait un son intermédiaire, mais plutôt que la distinction n'a plus de sens.

share|improve this answer
1  
J'ai au moins comme paires minimales supplémentaires toute le futur et le conditionnel, le passé simple et l'imparfait (et l'infinitif des verbes en -er), lez (qui se trouvait dans le nom d'une commune que j'ai habité) et les, fée et fait, dé et des, j'arrête de chercher. –  Un francophone Sep 16 '11 at 13:48
    
@Unfrancophone: Non. En ce qui concerne les verbes, premièrement d'autres questions récentes montrent que la différence perçue entre er et ai par exemple n'est pas évidente. Ensuite ce ne sont pas des paires minimales au sens strict, puisque ce ne sont pas des verbes au mêmes temps, modes, personnes et aspect. Pour fée et fait, il est courant d'entendre fait prononcé [fe]. Et même si c'étaient des vraies paires minimales ça ne concernerait de toute façon que les finales. –  Evpok Sep 16 '11 at 14:17
1  
@evpok La prononciation de fait peut parfois varier par exemple lorsqu'il y a une répétition : "j'ai fait faire" là on opte plutôt pour fé (au lieu de fè habituellement). En gros le contexte joue un rôle dans la prononciation. –  Knu Sep 16 '11 at 16:58
    
@Knu C'est bien ce que je voulais dire. –  Evpok Sep 17 '11 at 7:42
    
Aussi peut-être foret et forêt ? En tout cas, par chez moi (sud-ouest) on a horreur des [ɛ] finaux, et on prononce absolument toujours [e] à la fin des mots (mais pas au milieu, comme dans crêpe par exemple). –  fkraiem Jul 4 at 22:59

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.