Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Une question posée récemment m'a fait penser à l'expression Vous me la baillez belle. (->Vous m'en racontez une bien bonne/je ne vous crois pas)

Le verbe bailler est-il employé de nos jours autrement que dans l'expression la bailler belle ?

share|improve this question
    
Et en recherchant un peu je me suis rendu compte des homophones : baîller ; bailler, bayer. Bien compliqué pour un non francophone ! –  Laure Oct 23 '11 at 18:10
    
Il y a pas mal d'expressions sur le site du CNRTL pour bailler, bâiller et bayer. –  chepseskaf Oct 24 '11 at 6:33

4 Answers 4

up vote 7 down vote accepted

Je ne sais pas en français pour sûr, mais en picard qui est assez similaire, et par d'où je viens, « bailler » veut dire « donner », donc « vous me la donnez belle » vous m'en racontez une belle ?

Ajout: Ma grand-mère dit « Qu'est ce que tu me bailles ? » pour « Qu'est-ce que tu me racontes ? ». Je pense que c'est assez similaire.

share|improve this answer
    
Et bailler est-il encore utilisé en Picard dans d'autres cas que pour dire des paroles mensongères/qu'on ne croit pas ? –  Laure Oct 23 '11 at 21:30
    
Dans le sens ou il est utilise, c'est normalement pour souligner un doute sur la veracite de ce que la personne a dit. Je pense que ce mot se retrouve dans tous les patois du nord de la France. –  Camille Oct 23 '11 at 21:34

Les dérivés bail et bailleur sont encore couramment utilisés, dans le domaine de la location de biens immobiliers par exemple.

share|improve this answer

Il m'arrive de dire « peux-tu me bailler 10 euros, » mais j'avoue que je ne l'ai jamais entendu dire par d'autres que moi :) (Ah, et je choisis bien des gens qui comprendraient le mot…)

share|improve this answer

[J'allais mettre le suivant en haut comme "Comment" mais j'ai pas assez de "Réputation" pour faire ça (ni grande chose a perdre!) donc le voila:]

Désolé, je n’ai rien a ajouter point vue réponse, sauf peut-être « donner/bailler une claque », mais en pensant sur des homophones dont vous parliez je me suis mis (a boire?, non) a faire la phrase suivante:

Attention ! Même si ça fait un bail que je n’ai pas pensé aux « beaux baux » que vous m’avez fait, c’est toujours facile à savoir quand vous me la baillez belle car a chaque fois âpres vous bâillez à t’en décrocher la mâchoire en bayant aux corneilles!

In spite of all the grammar faults that my "work" surely contains, I hope that it makes at least some sense in a funny little way. Anyway, it certainly proves your point that non francophones , or at least this one, find all of this very complicated!

Bail Bail!

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.