Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

C'est un mot anglais, plutôt argotique, qui représente une catégorie de personnes qui se caractérisent comme des libre-penseurs, allant à contre-courant de la culture et aimant un style d'art progressif. Une description plus complète peut être trouvée en anglais ici.

Quel mot, en français, décrit le mieux ce type de personnes ? « Anticonformiste » m'est venu en tête, mais c'est un peu paradoxal d'avoir un « courant anticonformiste ».

share|improve this question
4  
'hipster' est un néologisme des années 40, recyclés depuis quelques années pour désigner un courant de mode plus ou moins générationnel (comme en leur temps "zazou", "beatnik", "baba cool" etc. etc.). Il ne se traduit pas. Demander une traduction est un peu comme demander une traduction de "baba cool" ou n'importe lequel de ces termes inventés en territoire anglophone dont la sémantique s'est depuis longtemps détachée de l'étymologie... Toutes les mentions francophones que j'ai rencontrées jusqu'à présent utilisent le terme original. –  Dave Nov 2 '11 at 15:50
2  
@Dave Donc d'après toi, la traduction de « hipster » est « hipster », ça me va. –  Oltarus Nov 2 '11 at 18:28
2  
It should be noted that the OP has not accurately represented the meaning of the word in English. The term 'hipster' has been made to sound like a very positive thing, whereas in fact it is generally negative. While it is true that hipsters are associated with those things, the connotation is that they do it to be cool, to be different, not because it's genuinely who they are. They do it to be "hip," hence the term. –  Aerovistae Apr 5 '12 at 7:16
    
Hipster c'est un peu comme être en avance sur son temps, 9gag.com/gag/3350452 "I was.... before it was cool " –  user2009 Mar 22 '13 at 7:36
    
Pourquoi ne pas pouvoir utiliser le mot marginal pour traduire hipster? –  user3404 Feb 8 at 3:56

6 Answers 6

up vote 18 down vote accepted

On parle de courants (et de contre-courants) anticonformistes mais le terme ne convient pas pour rendre hipster sans précisions supplémentaires. C'est un contre courant à la culture dominante, certes, mais il y a tellement de courants et contre-courants que c'est insuffisant.

Perso je n'ai jamais traduit et toujours dit hipster...

On pourrait peut-être dire baba cool qui garde la référence aux hippies et à la musique contenue dans hipster, mais il y a dans hipster l'idée importante d'être à la mode (trendy qui figure dans les définitions en anglais de hipster), qu'il n'y a pas vraiment dans baba cool.

Peut-être que bobo conviendrait mieux pour la référence à la mode ?

La presse française utilise le mot hipster. Sur le web :

share|improve this answer
3  
Bobo est le meilleur équivalent imho, mais c'est plutôt un équivalent culturel que linguistique, pour autant que cette phrase ait du sens. –  Evpok Nov 1 '11 at 21:03
    
Merci pour ton commentaire explicatif. Au final, je retiens qu'il n'y a pas de traduction. J'utiliserai donc « hipster » comme « new age » ou « grunge », dans sa forme originelle. –  Oltarus Nov 2 '11 at 18:31
3  
Les bobos et les hipster sont fondamentalement différents, car les hipsters étaient des bobos avant que ces derniers n'existent. –  Sylvain Peyronnet Nov 6 '11 at 21:01
1  
Si vous ne comprenez pas mon commentaire précédent, vous n'êtes pas un hipster, ou vous ne passez pas la journée à procrastiner sur 9gag. –  Sylvain Peyronnet Nov 6 '11 at 21:01
1  
@Nikko -- C'est dans la nature de la mode d'etre contre la mode precedente/actuelle. ;-) "Courant" = "mode", et les deux sont toujours poses contre le statut quo. Etre nonconformiste est autre chose pourtant ; c'est etre contre le tendence de suivre une mode etc. –  Drew Jan 25 at 8:14

Hipster ne se traduit pas.

C'est quelqu'un qui fait les choses différemment, contre les courants du moment (par exemple la mode), juste pour se faire remarquer, même si ce comportement différent n'est pas vraiment dans sa nature.

Rétrograde peut s'appliquer aussi pour certaines utilisations

Simple.

share|improve this answer

Une rapide enquête dans les cafés de la Bastille (PARIS XI°) pourrait se conclure par :

Hypster : Frimeur qui s'la pète.

Serait en accord avec le commentaire de Aerovistae ou frimeur indique le comportement superficiel et ostentatoire et "se la péter" indique une surestime clinquante du soi et de ses capacités.

Pour d'autres contextes, le français récèle d'anciennes définitions :

Hypster : Incroyable : Sobriquet donné sous le Directoire aux jeunes gens fortunés, généralement royalistes, qui se distinguaient par des tenues excentriques (Dictionnaire encyclopédique alpha).

On prononçait Incôyâble omettant le r grossier, gascon.
Au temps de l'argent roi en période bling-bling, la définition convient parfaitement.

"Là où les idées manquent, un mot arrive toujours à temps"(Goethe) :

Hypster :
- néobobo
- metrosexuel néobobo

pour une traduction à la mode, tendance, dans le vent (comme on disait au siècle dernier).

Pour ce qui concerne la relation à la com' (ancienne attitude m'as-tu-vu) :

Hypster : snob cosmopolite - "Snob : qui admire sans limites ni discernement les manières, les goûts, les modes en usages dans les milieux dits distingués - Le petit Robert", cosmopolite se limitant aux pays à fort niveau de vie.

Ils pourraient se 'valoriser' d'être les premiers snobs cosmopolites du troisième millénaire.

Pour aimer les mots et s'en amuser (et donner de l'ouvrage aux philologues à venir), va-t-on voir les gros titres :

  • Hipsters : doit-on ajouter la filière hipster au programme Erasmus?

  • Un hipster directeur de recherches au C.N.R.S.(Centre Néo-tout des Répétitions Socio-comportementales)

  • L'avenir des hipsters est-il abêtissant comme celui des bourgeois de Jacques Brel?

  • Hipstérisme : est-ce une cinglitude dépravée, une absence de créativité douloureuse ou une insuffisance intellectuelle arrogante?

  • L'internationale hipster, quel avenir?

share|improve this answer
    
trouvé récemment : h[y|i]pster urbandictionary.com/define.php?term=hypster –  cl-r Apr 22 '12 at 15:26

et pourquoi pas cette version : hipster = branchouille ?

share|improve this answer
2  
+1 Il y a de ça. –  Laurent Couvidou Jun 12 '12 at 19:44

Dans Wikipedia, il est écrit, "qui adoptaient l'attitude..." en gros il est question de gens qui ont avant tout besoin d'adopter l'attitude d'autres pour donner un sens à leur existence. Gens sans grande personnalité probablement et qui s'ennuient dès qu'ils sont seuls, face à eux-mêmes. Alors ils veulent être « tendance », user de mots anglais à tout bout de champ, pour faire « bien », pour avoir l'impression d'appartenir à la même caste, de gens qui usent du même langage. Mais ils se disent anti-conformistes, mmmmm! Je doute!!! Mais peu leur importe, ils n'y pensent pas le moins du monde, qu'ils sont complétement conformistes, ils ne veulent simplement ne pas y croire. C'est pour eux une honte d'être considérés un peu comme les autres. Il leur faut des marques, entendez des repères sur lesquels se tenir et qui les départageront des autres. Mais ces autres leur ressemblent dans le fond. Ils ne vont simplement jamais dans le fond.

share|improve this answer

La description de Wikipedia est plus fiable et plus complète. « Anticonformiste » ne convient vraiment pas, le courant hipster est une réaction à une culture bien particulière, avec son propre conformisme (par la musique, les vêtements, etc. — comme n'importe quel mouvement culturel).

En pratique, le mouvement n'est pas vraiment identifiable en tant que tel dans les pays francophones. La seule traduction raisonnablement compréhensible est hipster (prononcé /ipstœʁ/ ou /ipstɛʁ/).

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.