Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans un document décrivant un logiciel, un collègue a écrit

Afin de faciliter le déverminage, ...

Il m'a fallu une seconde de réflexion pour comprendre qu'il voulait parler de debugging.

Quelles traduction proposez-vous ? Puis-je garder le terme anglais ? J'aurais personnellement choisi le néologisme anglicisant de débuggage.

share|improve this question
add comment

2 Answers 2

up vote 12 down vote accepted

Je vois / j'utilise plus souvent débogage ( et en plus, ça a l'air d'être la traduction officielle)

DÉBOGAGE, n. m.

Domaine : informatique.

Définition : action d'éliminer les bogues

Anglais : debugging.

Source : arrêté du 30 décembre 1983 (J.O. du 19 février 1984).

On trouve aussi des orthographes moins courantes comme débuggage, débugage, ou encore déboggage.

share|improve this answer
1  
C'est ce que confirme Linguee aussi –  rds Jan 3 '12 at 10:34
add comment

Déverminage et debugging ne désignent pas la même action. Déverminage désigne un rodage systématique

déverminage, masculin
[…] 1. (Composants électroniques) Séquences de contraintes thermiques, ou climatiques, ou électriques, ou mécaniques, ayant pour but d’éliminer les défauts de jeunesse dans une production donnée de composants électroniques. [Wiktionnaire]

Traduit par burn-in period.

Alors que debugging désigne une correction manuelle des erreurs de fonctionnement.

de·bug, verb (used with object),
[…] 1. to detect and remove defects or errors from.
[…] 3. Computers . to detect and remove errors from (a computer program). [Dictionary.com]

Traduire l'un par l'autre est donc un contresens.

Pour trouver une autre traduction, en ce qui me concerne, débugging, debugging, débugage conviennent. Par contre je trouve débogage assez étrange : pourquoi o ? On le prononce [o] ou [ɔ] ? De mémoire [ʌ] est plutôt perçu comme [œ], donc quitte à transcrire, pourquoi pas débeugage ou débœugage ?

share|improve this answer
    
Ma foi, la la Délégation générale à la langue française et aux langues de France a recommandé en 1983 de franciser a bug en une bogue. Son équivalent québécois prônait depuis longtemps le même, mais dans un genre masculin, et c'est ce qu'ont suivi aussi les grands dictionnaires. J'ai un doute sur la prononciation dans ce cas. –  rds Jan 3 '12 at 12:43
    
Et ton débœugage est unique sur le web –  rds Jan 3 '12 at 12:46
1  
Tssk, te voici bien prescriptif. Comme rds, j'ai vu déverminage utilisé pour debugging, et j'ai mis quelques secondes à comprendre. Je suis d'accord que cet usage est malvenu, puisqu'il est incompris par des professionnels du domaine. –  Gilles Jan 3 '12 at 20:08
    
@Gilles Chacun fait ce qu'il veut, mais je ne le ferais pas et je ne le conseille pas, surtout s'il y a risque de confusion. C'est être prescriptif ? –  Evpok Jan 4 '12 at 18:10
1  
@rds Ouaip, je néologise, moi, monsieur. –  Evpok Jan 4 '12 at 18:11
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.