Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Il se trouve, dans une chanson de Pierre Lalonde, les paroles suivantes :

On a l'âge de raison mais on n'a jamais raison
A quoi bon en discuter quand les gens on leurs idées
Ils ne comprendront jamais

Je suis intéressé par la première partie, On a l'âge de raison. Que signifie cette expression ? Selon le contexte de la chanson, j'assumerais que cela signifie être d'un certain âge, la raison étant la sagesse accumulée. Mon interprétation est-elle correcte ? Si oui, quelle est l'origine de cette expression ?

share|improve this question
add comment

2 Answers 2

up vote 9 down vote accepted

Exactement, la raison vient à un certain âge. Avoir l'âge de raison est donc avoir cet âge, où s'éveille le sens de la responsabilité.

Traditionnellement, en psychologie on associe l'âge de raison aux sept ans de l'enfant. Mais le chiffre 7 joue peut-être de son atout mystique ici.

Edit: L'usage écrit le plus ancien que j'ai trouvé est dans Les diverses leçons de Pierre Messie (1610 google books)

Ne voyons nous pas les enfants des Turcs, qui devant qu'ils ayent aage de raison, abhorrissent nostre foy, & semblablement font les Juifs

ou en français moderne

Ne voyons-nous pas les enfants des Turcs, qui avant-même qu'ils aient âge de raison, abhorrent notre foi, et les Juifs qui font de même

share|improve this answer
    
Je n'ai pas d'idée sur l'origine, mais je crois voir l'expression utilisée en 1579 par François Monsieur de Foix dans sa traudction du Pimandre de Mercure Trismégiste de la philosophie chrétienne,... (sur gallica). Si quelqu'un veut faire la restranscription en commentaire... J'ai bien du mal à lire le vieux françois. –  rds Jan 3 '12 at 18:03
    
"et de ceux cy, il faut entre les uns estre hommes enfants de raison, & les autres sans l'age de raison" ? –  rds Jan 3 '12 at 18:08
    
Ah je m'étais donc trompé. L'âge de raison ne serait pas donc l'âge d'or, mais bien l'adolescence? –  Xeon06 Jan 3 '12 at 19:16
1  
@Xeon06 Non, l'âge de raison arrive encore avant l'adolescence. L'âge de raison n'est pas une période (de X ans à Y ans), c'est un seuil, le moment à partir duquel on considère que l'enfant peut raisonner. –  Gilles Jan 3 '12 at 20:19
1  
@rds « devant », signifiant ici avant. Messie dit que les Turcs et les Juifs détestent le christianisme avant de comprendre de quoi il retourne, c'est un exemple de préjugé. –  Gilles Jan 3 '12 at 21:58
show 6 more comments

L'âge de raison est l'âge à partir duquel une personne est jugée capable de raisonner, c'est-à-dire de penser, et éventuellement d'être moral. Le Petit Robert le définit comme « l'âge auquel on considère que l'enfant a l'essentiel de la raison », raison étant à prendre au sens de « la faculté de penser, en tant qu'elle permet à l'homme de bien juger et d'appliquer ce jugement à l'action ». Le Trésor de la langue française le définit comme l'« âge auquel les enfants commencent à distinguer le bien du mal ». On dit aussi quelquefois âge de discrétion, le mot discrétion étant à prendre au sens (vielli) de faculté de discerner (I.A) et non au sens plus courant de faible visibilité ou de modération.

Le terme vient du droit canonique, c'est-à-dire des règlements de l'église catholique. Depuis le quatrième concile du Latran au XIIIe siècle, celui-ci impose la confession et la communion à partir de l'annus discretionis. La confirmation, qui marque l'entrée de l'enfant dans la vie religieuse, a lieu autour de l'âge de raison.

L'âge de raison est traditionnellement placé à 7 ans (aussi bien par les catholiques que par les psychologues), et il est assez courant de dire à un enfant lors de son septième anniversaire qu'il a atteint l'âge de raison. Noter que contrairement à d'autres expressions comme âge mûr ou âge d'or, l'âge de raison est un point dans le temps. L'expression « on a l'âge de raison » signifie donc littéralement que l'on a atteint (et passé) le moment où la raison apparaît.

La phrase citée signifie donc à peu près « on a beau être capable de penser, quand on discute avec d'autres, on n'est pas pris au sérieux, car les interlocuteurs ont leurs propres idées arrêtées, et il ne sert donc à rien de discuter puisqu'on ne les convaincra pas ».

share|improve this answer
    
Merci pour la réponse, surtout l'explication de la chanson! –  Xeon06 Jan 3 '12 at 22:04
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.