Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Pour les dates, on peut souvent lire « l'an mil », ou « le douze Juillet deux mil quatre », il me semble que l'on trouve surtout mil dans les comptes rendus et les documents officiels. Est-ce juste une question de style ou existe-t-il une règle précise pour l'emploi de mil ou mille ?

share|improve this question
add comment

3 Answers

up vote 10 down vote accepted

Selon les Clefs du français pratique de Termium (gouvernement du Canada), mil ne peut être utilisé que pour l'écriture des années entre 1000 et 1999, car il vient du latin « mille » qui signifie un seul millier. Mille vient du latin « milia » qui signifie plusieurs milliers. Il ne peut pas être utilisé lorsqu'il n'est pas suivi d'un autre nombre, ni lorsqu'il est précédé d'un multiplicateur (p. ex. deux mille).

La Banque de dépannage linguistique de l'Office québécois de la langue française ajoute que mil ne peut pas être utilisé pour les années précédant l'ère chrétienne.

Dans tous les cas, l'usage de mil est considéré vieilli et n'est jamais obligatoire. Mille est donc à privilégier.

share|improve this answer
add comment

Il est dit dans le petit Larousse : « Dans les dates on écrit indifféremment mille ou mil. ». Dans la réalité je n'ai vu écrit mil que dans l'expression an mil. A moins de vouloir écrire dans un style de français ancien, il est sage de n'employer mil que pour an mil.

share|improve this answer
    
Et encore, Termium (lien fourni par Kareen) préconise l'usage inverse : « l'an mille », « l'an mil neuf cents ». –  Gilles Jan 7 '12 at 18:11
add comment

Pour faire simple, j'aurais tendance à dire "jamais". Mille est presque toujours écrit "mille", et j'ai beau chercher, les rares fois où je l'ai vu utilisé étaient dans des textes de notariat, ou des livres type fantasy.

En gros, en tout cas en Français de métropole, "mil" est désuet et très très peu, voire jamais utilisé. Ca peut être différent pour du Québecois cependant.

Seule exception: l'expression "l'an mil", qui doit être orthographiée ainsi et pas "l'an mille".

share|improve this answer
3  
Même « l'an mille » peut très bien s'orthographier comme ça. Et Termium (lien fourni par Kareen) interdit même « l'an mil » (je me demande pourquoi). –  Gilles Jan 7 '12 at 18:05
    
Oui, ça "peut", mais après, si on voulait respecter l'expression, ça serait "l'an mil"; je suis bien conscient que ça change pas grand chose par contre. Même cas que "a priori" et "à priori" par exemple. –  Cristol.GdM Jan 7 '12 at 21:43
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.