Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

L'expression Faire le poirier signifie se tenir en équilibre sur les mains, les pieds en l'air et la tête en bas. Pourquoi cette expression fait-elle allusion à un arbre, et pourquoi le poirier plutôt qu'un autre ?

share|improve this question
    
D'après le ngram l'expression semble être apparue vers le milieu du 19ème. Sur Gallica aussi. Et sans doute pas que en France, puisqu'on la trouve dans les possédés de dostoievsky. Mais impossible de trouver pourquoi le poirier. –  Istao Feb 1 '12 at 12:41
    
Je pense que la réponse est à chercher dans la forme des jambes et aussi dans le fait que le poirier est, à ma connaissance, le seul arbre fruitier qui se cultive attaché contre un mur (cela ne se pratique plus beaucoup à l'époque de l'agriculture industrielle), où il prend une forme caractéristique. –  Yves Nov 4 '12 at 16:38
add comment

3 Answers

Probablement parce que cette expression provient d'une région où les poiriers sont prédominants.

Une explication un peu différente pourrait être un rapprochement vers l'expression "être bonne poire" qui définit quelqu'un de naïf. Ainsi "faire le poirier" serait quelqu'un qui feint la naïveté. Expression qui aurait pu dérivée ensuite? (Tout ceci n'est qu'hypothèse bien entendu, mais je trouve ça intéressant. lien )

Le TLFi donne :

Faire le poirier ou l'arbre fourchu*. Se tenir en équilibre sur les mains, le corps vertical, la tête appuyée sur le sol et les pieds écartés l'un de l'autre. Un soir d'été (...) elle a pris le sentier au bord de la rivière. Trois gamins, qui sortaient de l'eau, faisaient le poirier fourchu sur l'herbe (Martin du G.,Vieille Fr., 1933, p.1049).

Indiquant clairement la référence à l'arbre en général. Mais pas pourquoi cet arbre.

La poire c'est aussi la tête. D'où peut-être le choix de ce fruit pour dire qu'on à la tête en bas.

share|improve this answer
add comment

Je pense que le poirier est utilisé de préférence à un autre arbre à cause de (l'ancienne tradition de) la taille en palmettes : on pourrait voir dans les palmettes les bras pliés qui supportent le reste du corps.

share|improve this answer
add comment

Le poirier semble exister sous plusieurs formes :

Formes de poirier

Et ça pourrait être aussi bien la quenouille pour les jambes :

Quenouille simplifiée Quenouille

D'autres font le parallèle

Que les palmettes (a.k.a. taille en espalier) pour les bras :

Palmettes

J'ai trouvé que le pommier aussi semblait pouvoir se tailler en espalier, peut-être que ça soutient la quenouille…

Une des sources.

share|improve this answer
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.