Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je donne bénévolement des cours de Français à des enfants, et ils me posent souvent la question quant à la dernière lettre d'un mot: pourquoi doit-on des fois les prononcer, des fois non?

J'essaye à chaque fois de sortir une règle, mais immédiatement ils trouvent plusieurs mots courants qui font exception à cette règle. Je pense qu'il doit y avoir une règle relativement simple, mais je n'arrive pas à la trouver.

Exemples:

  • "art", "et", alors que "net"
  • temps
  • vent
  • vieux
  • "je bus", alors que "un bus"
  • "marcher", alors que "fer"
  • "marcher", alors que "haïr", "flair"

Quelqu'un aurait-il une règle simple quant à ce problème?

share|improve this question
1  
Je suis tenté de répondre non, sauf pour les liaisons où il y a des règles complexes. Pour ce dernier point voir en.wikipedia.org/wiki/Liaison_%28French%29. –  Evpok Jan 17 '12 at 15:45
1  
Est ce qu'il s'agit uniquement de noms communs ou de noms propres ? Dans ce dernier cas, impossible d'avoir une règle : ça dépend de la prononciation régionale... –  rockeye Jan 18 '12 at 13:18
    
Nom communs, noms communs; je rajoute des exemples de suite –  Scrollmaster Jan 18 '12 at 14:04
    
alors pourquoi on lit nord nor et sud sud? Merci j aimerais vraiment savoir !! –  user1534 Oct 10 '12 at 9:52
add comment

3 Answers

up vote 2 down vote accepted

On ne prononce pas:

  1. Les consonnes D P S T X Z G. En italien, on dit « DePoSiTo XZG », par exemple. Quand on a des voyelles ou un h, on prononce la liaison. « Les enfants » → /le.z‿ɑ̃.fɑ̃/

    Je voudrais écrire une liste des exemples, mais je ne sais pas quoi choisir.

  2. La voyelle E. Les autres sont prononcés. « La porte et le piano. »

Il y a des exceptions (par exemple, métis), mais ces sont règles que peuvent t'aider. Tu peux voir cette page sur Wikibooks pour autres informations. Il est en italien, il n y a rien dans la page française.

share|improve this answer
    
j'aime beaucoup le "DePoSiTo XZG", qui sera facile à retenir pour mes élèves, merci :) Je rajouterai le "er" qui ne se prononce pas pour les verbes du premier groupe, et ça m'a l'air d'être la solution qui laisse le moins d'exceptions –  Scrollmaster Jan 19 '12 at 13:34
    
:) De rien! :) "deposito" veut dire quelque chose come "magasin", donc si tu écris "DePoSiTo", tu sais quelles sont les consonants, et "XZG" peut être le nom de ce magasin. :) –  Alenanno Jan 19 '12 at 13:43
    
@Evpok: Merci! J'ai ajouté « et » à l'autre exemple aussi. :) –  Alenanno Jan 20 '12 at 12:06
add comment

Je n'ai malheureusement pas de réponse précise, juste une piste partielle.

J'avais lu quelque part, mais impossible de retrouver la référence, qu'il y avait quelque chose au sujet du féminin et du masculin, de l'oral et de l'écrit. À l'écrit, on marque une préférence grammaticale pour le masculin, tandis qu'à l'oral on préfère le féminin.

Ainsi, petit et petite.

On écrit Le panier et la chaise sont petits : sur l'accord grammatical, on préfère le masculin.

Mais à l'oral, le t final manque pour le masculin (on dit peti), alors qu'il est dit au féminin (on dit petite); le masculin semble être une forme écornée du mot, et l'on réserve la forme complète seulement au féminin, qui serait donc privilégié.

Si cette idée est confirmée, il faut donc regarder non pas seulement les règles grammaticales, mais aussi les règles d'oral, dans leur logique propre ; à l'oral, il y aurait une logique vers le féminin, que l'on ne retrouve pas à l'écrit.

Mais même si c'est confirmé, ça ne couvre qu'une petite partie du problème, désolé.


Après quelques recherches, on trouve des choses en ce sens dans Approches de la Langue Parlee, de Claire Blanche-Benveniste ; le bouqin semble en lecture libre sur google book, mais je ne sais pas du tout ce qu'il vaut, c'est juste qu'il exprime des choses qui ressemblent à ce que j'avais lues. Le passage intéressant (me semble-t-il) se trouve à la page 143 :

L'effet unificateur de l'orthographe masque certaines différences entre les types de morphèmes utilisés par écrit et par oral.

C'est à dire, me semble-t-il, que l'orthographe et la grammaire sont trompeurs pour l'analyse de l'oral. Il faut se baser prioritairement sur ce qui est prononcé, et des relations entre prononcés.

Par exemple, là où il y a, par écrit, un suffixe additif pour marquer le féminin, gris / gris-e, plat / plat-e, grand / grand-e, il n'y a oralement aucun suffixe mais un changement dans la longueur du radical.

Et ainsi de suite, si ça vous intéresse, lisez le reste.

Je ne suis pas sûr que tout cela réponde à la question initiale, en tous les cas cela exprime mieux ce que je voulais dire.

share|improve this answer
    
Le masculin est en général la forme non-fléchie, ce qui n'a pas de rapport avec un quelconque écornage, on ajoute une flexion au féminin plus qu'on retire la fin du mot au masculin. Je ne vois en tout cas pas pourquoi ça signifierait qu'on privilégie le féminin à l'oral ou le masculin à l'écrit. –  Evpok Jan 19 '12 at 11:44
    
Justement, cette étude considérait que la forme féminine était la forme complète à l'oral, et qu'on retirait, qu'on diminuait le terme à la forme masculine. Le féminin, comme forme fléchie du masculin, ça, c'est pour l'écrit. On peut justifier cette idée pour l'oral par le fait que, si à l'écrit le féminin est toujours "e", à l'oral le féminin s'entend souvent de façon variable, de façon propre au terme : "petiT", "granD", "lonGU"... mais je m'excuse d'avoir perdu la référence, aussi je disais ça surtout pour savoir si quelqu'un avait vu ça aussi. –  Istao Jan 20 '12 at 9:57
    
C'est beaucoup plus simple et clair de considérer que la forme minimale est la forme de base et qu'une forme plus complexe est fléchie. Je ne vois vraiment pas pourquoi on ferais l'inverse à l'oral, ni pourquoi on supposerait que l'écrit et l'oral ne dépendent pas du même système morphologique. J'ai du mal à croire que ça puisse aboutir à quelque chose, mais si tu retrouve de la doc, je suis preneur. –  Evpok Jan 20 '12 at 11:58
    
Mais je ne sais pas pourquoi ça se fait comme ça, ça se constate, tout simplement ! À l'oral, pour le mot "long" par exemple, on dit "lon" (pas de son "g") au masculin, on dit "long" ("g") au féminin. Et il est difficile de dire que "lon" est une forme de base, puisque l'ajout d'un "g" n'est pas une forme régulière (alors que l'ajout d'un e à l'écrit l'est). Le son "g" ne peut être considéré comme une flexion. Bon, je vais refaire des recherches de doc et dès que je trouve je dis. –  Istao Jan 20 '12 at 12:09
    
Ce n'est pas une question de régularité : c'est beaucoup plus simple si une flexion est un ajout plutôt qu'un retrait. –  Evpok Jan 20 '12 at 13:37
show 1 more comment

Pour autobus, voici ce que dit le dictionnaire de l’Académie (9ème édition) :

XXème siècle. Composé d' auto II et de l’élément suffixal -bus, issu de la terminaison d’omnibus.

et à l'entrée omnibus :

XIXème siècle. Mot latin, proprement « pour tous », datif de omnes, « tous ».

En latin on prononce le s final.

Quant à présumer qu'il y a là une règle générale, je ne saurais l’affirmer. Mais j’ai tendance à penser qu’on ne prononce généralement pas la ou les consonnes finales sauf si le mot vient d’une langue où on les prononce.

Mise à jour :

Je pense qu'on ne doit pas, d'une manière générale pour les mots de plus d'une syllabe, prononcer la dernière lettre d'un mot sauf :

  1. les mots terminés par une de ces voyelles : a, i, o, u, y
  2. les mots terminés par les consonnes : f, l ,r; ex.: relief, chacal, radar. Sauf les verbes du premier groupe à l'infinitif.
  3. les mots d'origine étrangère.

Pour les mots d'une seule syllabe, c'est l'anarchie complète

share|improve this answer
    
"Banal"? "autocar"? "Flair", "haïr", "or", alors que "marcher"? "et", alors que "net"? J'ai aussi l'impression que la règle est du genre "en général elle ne se prononcent pas", mais je finis toujours par rajouter "sauf telle et telle consonne... enfin sauf si elles sont précédés de telle ou telle voyelle... enfin sauf si..." –  Scrollmaster Jan 18 '12 at 15:38
    
@Mikalichov: Effectivement, on trouve toujours des exceptions d'exceptions ... Cependant, banal vient du latin médiéval bannalis, autocar vient de l'anglais, haïr est un infinitif (2ème groupe: on prononce toujours le ir final [ à moins que j'en oublie certains]) –  M42 Jan 18 '12 at 15:52
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.