Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

La phrase initiale est « Je téléphone au médecin », si je veux poser la question en inversant le sujet, est-ce que « Téléphone je au médecin ? » est une forme correcte ? Quelles sont les autres possibilités ?

share|improve this question
2  
La réponse se trouve dans cette question: french.stackexchange.com/questions/120/… :-) –  Stéphane Gimenez Feb 19 '12 at 11:17
    
je voir savoir seul si la phrase va bien, je devoirs faire la phrase interrogative avec les trois formes :La forme inversée,La forme longue et La forme simple. –  gurghet Feb 19 '12 at 11:30
    
Il manque un trait d’union :) –  qdii Feb 19 '12 at 11:40
    
telephone-je à la police? :) –  gurghet Feb 19 '12 at 11:45
    
ou alors, plus simplement: "J'appelle la police?" –  oli Feb 20 '12 at 15:27
add comment

5 Answers

La forme grammaticalement correcte et la plus soutenue est « téléphoné-je à la police ». De manière générale, lorsque l'on inverse le verbe et le sujet et que le verbe est à la première personne singulier de l'indicatif présent, le verbe prend la terminaison é au lieu de e. Pour les verbes du deuxième groupe et les verbes irréguliers, il n'y a pas de telle exception, sauf pouvoir.

J'aime. Aimé-je ?
Tu aimes. Aimes-tu ?
Je téléphone. Téléphoné-je ?
Je veux. Veux-je ?
Je peux. Puis-je ?

L'inflection se fait aussi bien dans les phrases interrogatives que dans les phrases affirmatives, du moment que le verbe est immédiatement suivi du mot je.

Aussi n'aimé-je pas la danse où je me sens défaillant. (Roger Quilliot, Mémoires, Odile Jacob, 1999)

À l'oral, on n'utilise que très rarement la forme de question consistant à inverser le sujet. Il est beaucoup plus courant d'employer la locution est-ce que (« Est-ce que je téléphone à la police ? ») ou de marquer la question uniquement par le ton interrogatif (« Je téléphone à la police ? »). La forme inversée sonne d'autant plus inhabituelle ici que les questions à la première personne au présent sont rares et que le verbe téléphoner est relativement récent.

Donc, dans un exercice scolaire, la forme correcte est téléphoné-je, mais la forme à utiliser en situation réelle est est-ce que je téléphone, ou je téléphone ? dans un contexte familier.

share|improve this answer
add comment

Cette formulation (correcte) appartient à la langue littéraire :

Téléphoné-je à la police ?

En langage courant, on dira plutôt :

Est-ce que je téléphone à la police ?

Selon le contexte on peut se poser la question de la nécessité :

Dois-je téléphoner à la police ?

Ou encore la question de savoir si on a à faire au bon interlocuteur :

Suis-je bien en communication avec la police ?

share|improve this answer
add comment

"téléphoné-je", comme "aimé-je", ou "parlé-je".

share|improve this answer
2  
Peux-tu préciser et sourcer ? –  Evpok Feb 20 '12 at 7:30
add comment

Non, « téléphone-je à la police » n'existe pas. Je ne suis pas sûr de ce qu'est la forme inversée, la forme longue et la forme simple. La seule interrogative qui puisse exister pour cette affirmation est :

Est-ce que je téléphone à la police ?

ou

Suis-je en train de téléphoner à la police ?

Téléphoner est une action qui prend du temps.

share|improve this answer
    
Eh si… Il ne demande pas forcément s'il est en train de téléphoner, il pourrait demander s'il doit téléphoner, par exemple. –  Nikana Reklawyks Oct 20 '12 at 9:31
    
@LeVieuxGildas: Je ne vois pas le rapport. Téléphoné-je peut être utilisé dans les deux cas. Dans le doute on ne change pas, surtout si ça rend la réponse fausse. –  Stéphane Gimenez Oct 20 '12 at 14:15
    
@Kareen : Ce n'est pas la question, il n'y a pas de trait d'union dans la question. S'il parle de la forme tout entière, avec -je, alors je pense que ma correction est bonne, et s'il veut répondre à l'énoncé très exact, au caractère près, de la question, alors il n'y répond pas. –  Nikana Reklawyks Oct 21 '12 at 4:26
    
@StéphaneGimenez : Je ne suis pas sûr de comment comprendre la première citation (comme la deuxième, sous une autre forme, ou avec l'autre sens, i.e. est-ce que je téléphone, plus tard ?) (Et je n'y avais pas pensé la première fois, je te l'accorde.) Peut-être que mon commentaire s'avance trop sur la raison de son erreur, mais je continue de penser qu'il a voulu dire « téléphoné-je n'existe pas », à tort. –  Nikana Reklawyks Oct 21 '12 at 4:33
add comment

Bon à savoir, dans le language courant placer un point d'interrogation à la fin d'une phrase indicative suffit pour la transformer en question. Il est donc parfaitement acceptable d'écrire : "Je téléphone à la police ?"

La forme "Téléphoné-je à la police" est la plus correcte du point de vu strictement grammatical, mais elle est très peu utilisée en réalité et ne sonne pas bien dans les oreilles d'un français.

share|improve this answer
    
Je pense qu'on dirait plutôt "Téléphonerais-je à la police?" –  Rabskatran May 27 at 9:41
    
"téléphonerais-je à la police" est une forme acceptable, mais pas au présent. Il s'agit d'un interrogation sur le futur –  Burnlan May 27 at 11:03
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.