Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je souhaite être éclairé concernant l'usage approprié de ces locutions qui sont fort usitées me semble-t-il.

share|improve this question
    
C'est-à-dire ? Qu'est-ce que tu veux savoir que tu ne trouves pas dans cnrtl.fr/definition/contre cnrtl.fr/definition/revanche et cnrtl.fr/definition/contraire ? –  Evpok Apr 8 '12 at 9:49
    
Merci, il y a tout et très fouillé. Un ami ayant séjourné en France lors de ses études (à Montbéliard je crois) m'a déconseillé l'utilisation de "par contre", j'ai également noté la préférence marquée pour "en revanche" par une connaissance maîtrisant bien le Français. –  user999 Apr 8 '12 at 10:30
3  
Ah, oui, "par contre" a subit l'ire des puristes (Grevisse en parle dans le Bon usage: §965 e 4°), même si c'est une très ancienne construction, qui est loin d'être toujours remplaçable. Gide en a fourni de superbes exemples, notamment (avec un tel remplacement pour souligner l'incongruité) "Oui, mon frère et mon mari son revenus saufs de la guerre, en revanche j'y ai perdu mes deux fils". Stéphane explique bien la différence de sens qui rend ce remplacement impossible. –  Circeus Apr 8 '12 at 15:04
    
Il semble même que Voltaire à son époque aurait édicté un "fatwa" à ce sujet ??? –  user999 Apr 8 '12 at 17:49
    
Depuis ma plus tendre enfance, on m'a toujours asséné la non-conformité de par contre ("juxtaposition incongrue de deux prépositions", "Voltaire lui-même y était opposé"...), ce qui m'a conduit à faire particulièrement attention à sa présence en littérature: je confirme que l'on trouve des par contre sous la plume d'à peu près tous les grands écrivains français/francophones. –  Dave Apr 9 '12 at 1:05

4 Answers 4

up vote 11 down vote accepted

Ces locutions sont parfois interchangeables, mais il y a quelques cas typiques où l'une de ces expressions ne pourrait pas être remplacée par une autre.

  • Par contre est couramment¹ utilisé pour introduire un fait qui va en sens contraire. Par exemple pour préciser qu'une hypothèse émise n'est pas applicable à un cas particulier ou voisin :

    Il est interdit de fumer à l'intérieur des bars et des restaurants. Par contre, c'est autorisé en terrasse.

  • En revanche (ou en contrepartie) est utilisé pour introduire une phrase qui rétablit un équilibre :

    Il travaille tard toute la semaine. En revanche, il prend son week-end un jour plus tôt que les autres.

  • Au contraire annule l'hypothèse précédemment envisagée (qui pouvait déjà être niée ou affaiblie) :

    Il ne fait pas partie des plus sages. Au contraire, il se pourrait bien qu'il soit l'un des plus dissipés.


1. Voir la controverse au sujet de par contre (page en anglais).

share|improve this answer

Par contre est utilisé pour indiquer un contraste, e.g.

J'aime les chats. Par contre, mon frère les déteste.

En revanche est similaire mais un peu moins fort, pour indiquer un autre fait. En anglais on utiliserait le terme « on the other hand » ; e.g.

Les socialistes pensent que trop d'argent est mauvais pour la société. En revanche, les conservateurs pensent que c'est une bonne chose.

Finalement, au contraire porte le même sens qu'en anglais, pour indiquer l'opposé ; e.g.

Tu penses que je ne peux pas cuisiner ? Au contraire, ma cuisine est la meilleure dans le monde !

share|improve this answer

On m'a toujours dit que l'on devait utiliser en revanche et non par contre dans un discours, dans une argumentation,
... et pourtant j'ai tapé de nombreux rapports et analyses d'un expert qui tenait à ses par contre, contre l'avis de tout le secrétariat.

Sans doute des réminiscences des cours de mathématique qui en font un usage excessif.
Par contre peut être latinisé en 'a contrario' lors d'une démonstration magistrale, d'un raisonnement juridique.

En effet si une situation est [dé]favorable, elle l'est intrinsèquement, elle ne peut pas l'être contre elle-même.

En revanche (pour contester, proposer une 'revanche' à l'argumentation que l'on combat, la 'belle' [qui vient après la revanche pour départager une égalité éventuelle lors d'un duel verbal] sera la conclusion retenue) :

En revanche on peut envisager cette situation d'un autre point de vue (il n'y a pas de contre-champ cinématographique, venu bien plus tardivement), la comparaison des arguments signera la victoire ou déclenchera une 'belle'.

Ici la vue serait alors contre quoi?

share|improve this answer

Bien souvent, la richesse de la langue est utilisée pour préciser avec une grande finesse, la nature détaillée d'une idée, cependant bien des orateurs (souvent les politiciens) utilisent cette richesse pour remplir (le bocal et noyer le poisson).

Afin d'éviter de saouler le lecteur, on évitera de répéter les expressions, on cherchera alors à varier, différer, changer…

Ces trois exemples ne sont qu'un petit extrait de ce que la langue française peut offrir aux spécialistes de la langue de bois qui ont besoin de mots pour remplir de répétitions aux allures de nouvelles vérités…

  • par contre
  • en revanche
  • cependant
  • au contraire
  • par opposition
  • alors que
  • toutefois
  • néanmoins
  • pourtant

voire encore:

  • sauf que (rarement du plus bel effet, pas de l'excellent françois)
  • à l'exception de
  • excluant
  • à contrario (à ne pas placer trop près d'un au contraire :-)
  • au demeurant
  • à part cela

Je commence à être au bout, je reste néanmoins persuadé qu'il y'en a encore beaucoup…

share|improve this answer
2  
Hormis cela, peut-être, ou à part ça principalement à l'oral, mais à part cela, ça ne me semble pas habituel (en tout cas en France). –  Stéphane Gimenez Nov 4 '12 at 22:25
    
Merci, il est tard, peut-être un peu flemmard... Pourtant je m'étais relu. :-( –  F. Hauri Nov 4 '12 at 23:39
    
If modification don't alter original meaning, feel free! (thanks! :) –  F. Hauri Feb 25 '13 at 13:08

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.