Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Pour parler un peu de l'actualité française, comment écrire les paroles qu'ont les présidents de scrutin à chaque fois qu'un électeur dépose une enveloppe dans l'urne ?

Je n'ai jamais eu l'ombre d'un doute sur le fait que l'on écrive a voté, surtout qu'un assesseur fait précéder cette mention du nom de l'électeur :
— M. X...
— ... a voté !

Cependant certains soutiennent l'autre orthographe. On pourrait rapprocher le à voter de à suivre ou à paraitre. Mais l'interprétation n'est alors pas très claire pour moi.

Quelqu'un a-t-il une opinion, ou mieux encore, une référence fiable à proposer ?

share|improve this question

2 Answers 2

Une fois le vote effectué, on appelle "à voter".

share|improve this answer
3  
Pourquoi diantre appellerait-on « à voter » après que le vote eut été effectué ? –  Gilles Oct 14 '13 at 21:02
    
@Tom92 Tu peux effacer ta réponse et récupérer des points –  cl-r Oct 15 '13 at 6:27
    
@cl-r: Quels points peut-il récupérer puisqu'il a "1" de réputation ? –  Zistoloen Oct 15 '13 at 8:14
    
@Zistoloen Au moins un badge "peer pressure" –  cl-r Oct 15 '13 at 8:50
    
@cl-r: Ok pour un petit badge. –  Zistoloen Oct 15 '13 at 9:04

L'expression « a voté » ne se trouve à ma connaissance dans aucun texte réglementaire. On pourra s'en convaincre en lisant le code électoral, ou les instructions du ministère de l'intérieur (qui résument les articles ayant trait au déroulement du scrutin et les circulaires afférentes). (Le code électoral ne couvre pas les élections présidentielles ni les référendums, toutefois les procédures sont identiques.)

L'expression « a voté » est prononcée une fois que l'électeur a mis son bulletin dans l'urne. C'est donc bien un passé ; il s'agit de dire que M. X a voté (M. X vient de voter). Le temps qui convient ici en français est bien le participe passé. On note que c'est bien le fait de mettre le bulletin dans l'urne qui constitute l'acte de voter. Les opérations de vote dans leur ensemble constituent le scrutin. Le dépouillement (ouverture des enveloppes et comptage des résultats) s'effectue une fois le scrutin clos, et en particulier après que tous les votes ont eu lieu.

À voter serait une simple faute d'orthographe. Il n'y a aucun rapprochement possible avec à suivre ou à paraître qui parlent d'actions futures et hypothétiques.

share|improve this answer
1  
Oui, je suis d'accord avec toi, mais ce ne serait pas la première fois que la langue française ait une orthographe contre-intuitive. Connais-tu un dictionnaire dans lequel cette locution est répertoriée ? –  Lierre Apr 22 '12 at 23:48
    
A moins qu'il s'agisse d'un particularisme local d'un parti qui prêche pour une énième réforme de l’orthographe, seul le contexte "Untel s’apprête à voter pour tel candidat" est en usage dans l'hexagone. –  cl-r Apr 23 '12 at 7:09
    
Que veux-tu dire ? –  Lierre Apr 23 '12 at 14:55
    
@cl-r Non, justement, l'expression est utilisée après le vote (une fois l'enveloppe dans l'urne), pas avant. Ce ne peut donc pas être un raccourci pour « s'apprête à voter », c'est forcément un passé. –  Gilles Apr 23 '12 at 17:12
1  
@cl-r — Disons que ça manque d'une référence dans un dictionnaire... Mais après tout, la charge de la preuve revient à celui qui va à l'encontre de la logique ! –  Lierre Apr 25 '12 at 13:03

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.