Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je suis sous l'impression visiblement fausse qu'employer des termes comme mél ou courriel est dépassé et qu'aujourd'hui tout le monde utilise l'anglicisme e-mail.

Selon mon analyse, j'ai eu plus l'impression que des personnes totalement étrangères à l'outil informatique utilisent soit courriel ou mél, alors que e-mail semble plus populaire chez les initiés.

J'utilise pour ma part exclusivement e-mail, mais de temps en temps j'entends les autres termes revenir (rarement il faut avouer).

Est-il toujours selon vous courant de parler de courriel ou mél, ou bien est-ce totalement dépassé ? Avez-vous des pistes sur pourquoi ces deux termes ont été très majoritairement abandonnés au profit d'un anglicisme qui a pourtant moins de sens pour les Français ? Existe-t-il une différence fondamentale entre courriel et mél, des situations dans lesquelles on emploierait l'un et pas l'autre ?

share|improve this question
    
Francophone de France je n'utilise que courriel autant par oral que par écrit et tout le monde me comprend et j'ai l'impression (qu'à mon contact ?) de plus en plus de mes correspondants l'utilisent. Je me garderais bien d'employer e-mail ! –  Laure Apr 24 '12 at 17:59
    
Question similaire: french.stackexchange.com/q/10/79 –  Stéphane Gimenez Apr 29 '12 at 19:45
add comment

6 Answers

up vote 9 down vote accepted
  • « mél. » n'a jamais été proposé comme mot, mais comme une abréviation à employer pour signaler une adresse en parallèle avec « tél. » introduisant un numéro de téléphone; ce document propose des termes à employer plutôt qu' « email ». On remarquera que « courriel » est absent des propositions qui ne comportent que des locutions, tout en permettant de distinguer le message, l'adresse et le système.

  • « courriel » est à ma connaissance d'origine canadienne et n'a jamais pris en France, du moins dans mon entourage, qu'il soit initié ou non. Je l'utilise quand je cherche explicitement à éviter les anglicismes, mais « email » fait partie des anglicismes que j'ai dans mon vocabulaire de tous les jours.

share|improve this answer
5  
Courriel n'a jamais vraiment pris, mais j'ai le sentiment que son faible usage ne faiblit pas d'avantage. Le mot est plutôt joli, je pense qu'il continuera de perdurer. –  Lierre Apr 24 '12 at 12:39
1  
Oui, courriel est effectivement d'origine canadienne et il est très utilisé ici. Jamais mél ou mail n'est utilisé, et e-mail ne s'utilise que dans des situations informelles. –  Kareen Apr 24 '12 at 13:32
    
Quand je vois écrit e-mail sans tiret j'ai tendance à lire émail c'est assez perturbant. –  Stéphane Gimenez Jun 5 '12 at 13:14
    
@StéphaneGimenez, c'est tellement l'usage dans mon entourage (anglophone et francophone) que je n'avais jamais fait le rapprochement. Il faut dire que, bien que je fréquente un médecin et des amoureux de la langue, je ne connais personne qui s'occupe d'émaux. –  Un francophone Jun 5 '12 at 13:57
add comment

Je n'ai jamais vu mél de ma vie. Parlerais-tu de mail ?

Courriel est utilisé majoritairement dans un contexte formel ou par certains amoureux de la langue française. Je ne pense pas que ce terme fut abandonné car il n'a jamais vraiment pris. J'emploierais courriel dans un email lié à une offre d'emploi par exemple. J'utiliserais toutefois email dans un contexte moins formel comme je viens de le faire.

Les plus courants sont à mon avis, mail et e-mail ou email.

share|improve this answer
    
Non je parlais bien de mél, c'est peu courant mais definitivement employe, j'ai pense au debut a un accent inhabituel, mais non il y a certaines (rares) personnes qui utilisent ce terme. –  Charles Menguy Apr 24 '12 at 16:08
add comment

L'administration française demande d'envoyer un courriel au webmaster, c'est l'usage en francophonie ; l'encadrement parle de courriel lorsqu'il envoie des messages en internes.

Il m'est arrivé d'utiliser mél lorsque cette traduction a été proposée (aux temps préhistoriques de l'informatique).

Pour une correspondance officielle courriel signe une francophonie affichée, surtout quand la syntaxe est respectée et l'orthographe corrigée.

Souvent lu pour l'expédition en retour : adresse électronique.

Rarement utilisé à l'oral, on prononce mél en pensant mail

Il y a aussi une question d'âge, ceux "nés et élevés" avant le Web et dont certains enfants envoient des SMS qu'ils ne savent relire (anecdotique mais vérifié : "Qu'est-ce que tu as voulu me dire : ben ... j'sais plus.") utiliseront plutôt courriel.

Les entreprises sont parfois obligées de donner des cours d'orthographe et de rédaction (sous des noms beaucoup plus flatteur de "Maîtrise du discours public", "Plan Qualité de la correspondance" ...) aux jeunes diplômés ; avoir un C.V. avec courriel et une bonne orthographe peut ouvrir les portes de la promotion.

share|improve this answer
add comment

Courriel / Mél.

D’origine québécoise, courriel, qui s’est répandu dans l’usage comme équivalent de l’anglais e-mail, désigne le message électronique et peut être, par extension, employé au sens de messagerie électronique : envoyer un courriel ; confirmer sa venue par téléphone ou par courriel.

Ce terme a été approuvé par l’Académie française en juin 2003. Toutefois les termes message électronique d’un côté et messagerie électronique de l’autre, peuvent être employés comme synonymes de courriel.

En revanche, on ne peut substituer mél. à courriel puisque mél. n’est pas un mot plein, mais l’abréviation de messagerie électronique. Il doit s’utiliser uniquement devant une adresse électronique, de même qu’on utilise tél. uniquement devant un numéro de téléphone. Mél. : untel@voila.fr

(Source : Académie Française)

A titre personnel, j'emplois plus fréquemment "email", entends régulièrement "courriel", n'ai jamais utilisé "mél.", mais connais sa signification.

share|improve this answer
    
Pareillement pour moi; j'emploie en général "courrier électronique" ou les emprunts "e-mail" ou "email". Je ne suis pas choqué par "courriel". Je trouve ridicule le "mél" –  rds Apr 25 '12 at 12:26
add comment

L'utilisation de mél et courriel dépend largement des conventions utilisées dans le contexte où tu l'utilises.

Personnellement, j'ai essayé d'utiliser mél dans le contexte de mon entreprise, où beaucoup de mots en anglais sont utilisés à la place des mots français (user à la place d'utilisateur, etc.), ce qui a été vu d'un assez mauvais oeil.

Je pense que ces mots sont compris par les gens, mais ils peuvent passer pour du snobisme ou une tentative exotique de se démarquer du langage commun. Pourtant, quand on tente d'utiliser ces francisations, c'est souvent pour éviter la novlangue corporate et justement s'éloigner d'un certain snobisme.

Même observation pour pourriel (spam).

share|improve this answer
add comment

English reader version : I support oldergod's answer mainly, but I just wanted to add a remark about the usage of the word in oral language.

It must be said that here in France we hear a lot the much controversial mail (not mél I must precise it because of the slightly different sounding. mél -> [mel], but mail -> [meijl]). That, however, doesn't satisfy neither the people defending against too much anglicisms nor fluent english speakers who foresee a possible confusion with actual mail, i.e. "snailmail". This observation on pronounciation doesn't in fact legitimate the usage I describe, but it must be taken in account that it's quite heavily used in oral context.

Version française : Je m'associe principalement à la réponse d'oldergod qui me semble juste, mais je voulais simplement ajouter une remarque concernant l'usage du terme dans la langue orale.

Il faut avouer qu'en France on entend énormément le très controversé mail (et non mél, je le souligne car la prononciation la plus répandue fait bien "sonner" le mot à l'anglaise [meijl]), compromis qui pourtant ne satisfait ni les personnes hostiles à l'introduction d'anglicismes ni les anglophones un tant soit peu expérimentés qui y voient l'introduction d'une confusion (improbable mais potentielle) avec le mot anglais à l'origine du composite e-mail (mail = courrier postal). Cela n'en rend pas l'usage légitime, mais il faut reconnaître que cette forme "dégradée" est très répandue à l'oral.

share|improve this answer
1  
On dit très souvent mail pour un courriel en anglais, hein. Ce n'est pas un gallicisme. –  Gilles Jun 4 '12 at 19:56
1  
@Gilles, je n'ai jamais entendu mail en anglais pour un courriel. C'est un peu hors-sujet, mais aurais-tu une citation? –  Samuel Lisi Jun 5 '12 at 1:06
2  
@Gilles, en anglais (au moins en Angleterre), mail n'est quasiment jamais utilisé pour e-mail. Mail sera compris dans le sens postal (post est aussi beaucoup utilisé). Comme Samuel le dit, c'est aussi un nom global (le courrier en général, pas un courrier). –  Bruno Jun 5 '12 at 11:43
1  
@Bruno C'est pourtant courant, au moins aux US. On dit You've Got Mail, pas “you've got email”. Et aussi “Re: your mail”, “Did you get my mail?”, “I received a mail”… Le mot email est plus courant que mail dans ce contexte, mais mail se dit aussi. –  Gilles Jun 5 '12 at 21:06
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.