Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dernièrement en essayant d'expliquer à mes parents comment faire un copy/paste sur leur PC, je me suis trouvé assez confus sur la façon d'exprimer cette notion.

Bien sûr ils ne comprennent pas l'anglais, donc pas question de parler de copy/paste, mais lorsque je traduis ça en français je trouve ça peu naturel.

Mon premier réflexe était de dire « Tu fais un copier-coller de ce fichier », dans le même sens que « aller-retour ». Déjà à ce point j'ai un doute si en écrivant ça donnerait copier-coller ou copié-collé, qu'en pensez-vous ?

Mais je pense aussi que comme copier et coller sont des verbes, cela devrait être conjugué dans ce contexte, ce qui donnerais « Tu copies-colles ce fichier », mais je trouve ça encore moins naturel.

C'est sans doute dû au fait que j'ai toujours utilisé copy/paste et que je vis dans un pays anglophone, mais j'aimerais savoir quel est l'usage recommandé dans ce contexte.

share|improve this question
    
Je pense que personne n'a eu le temps de recommander quoi que ce soit. Si un courageux a envie de faire un ngram… –  Evpok Apr 30 '12 at 19:36
    
@Evpok : ngram me dit 0 sur toute la ligne, sauf pour « copier et coller ». Trop récent, je pense. –  Nikana Reklawyks Oct 16 '12 at 18:32

4 Answers 4

up vote 7 down vote accepted

Pour ce qui est du nom, mon Robert 2007 le donne comme invariable, avec l'orthographe « copier-coller ».

Pour ce qui est du verbe, je ne crois pas qu'aucune construction du genre aie jamais existé auparavant en français. Perso, mon instinct me pousse à traiter copier-coller comme l'infinitif, mais à le conjuguer comme si la racine était copie-coll- (cf. "Je copie-collerais ça ici.").

Comme le verbe est encore rarement employé dans des temps où la première partie varierait si elle était conjuguée, ce n'est pas facile de distinguer ce qui se fait à l'écrit (je ne trouve que quelque exemples isolés sur Google Books). La première partie est parfois conjuguée, mais seulement si cela n'est pas audible (e.g. 3ème personne du pluriel). Je le trouve aussi écrit « copier/coller », mais c'est probablement un anglicisme.

share|improve this answer
    
+1 pour la conjugaison aussi comme copie-coll-, qui me semble très naturelle (phonétiquement, je crois, mais ça compte beaucoup, tout de même). (Et que j'emploie, à l'oral au moins.) –  Nikana Reklawyks Oct 16 '12 at 18:27

Il existe des similitudes en français, des mots composés de deux verbes. Je pense à savoir-vivre, laisser-passer, va-et-vient. Il existe également des mots composés d'un verbe et d'un nom, comme porte-monnaie, tire-bouchon ou encore porte-avion.

Dans tous les cas, ces mots sont des noms et doivent être considérés comme tels, non comme des verbes. On ne peut donc pas les conjuguer.

La phrase suivante est correcte :

Vos laisser-passer ne vous autorisent pas à faire des va-et-vient entre les porte-avions.

La phrase suivante est incorrecte :

Vos laissent-passent ne vous autorisent pas à allez-et-venez entre les portent-avion.

Selon ce schéma, un copier-coller (pluriel des copier-coller) est un nom et ne peut donc pas être conjugué.

share|improve this answer
3  
Changing topic, your usage of "fausse" doesn't sound right here. "Incorrecte" would be better. "Fausse" tends to refer to the veracity of what is said, not the grammatical correctness of the sentence. –  Bruno May 1 '12 at 10:38
2  
Je ne vois pas le rapport. En quoi le fait que le pluriel de laisser-passer se forme (à juste titre) comme celui d'un nom et pas en le mettant à la troisième personne du pluriel veut dire qu'on ne peut pas conjuguer copier-coller ? Plus : aller-et-venir se conjugue « il va-et-vient entre les arbres ». Les strawman arguments pour faire du normatif, c'est pas super. –  Evpok May 1 '12 at 12:26
    
Par ailleur, dire que Vos laissent-passent ne vous autorisent pas à allez-et-venez entre les portent-avion. n'a aucun sens puisque seul un nom peut être placé à cet position! La forme conjuguée est On vous laisse passer. –  Circeus May 2 '12 at 3:28
    
Bruno : fausse est changé. Evpok : aller et venir sont des verbes, va-et-vient est un nom. Il est clair que si on utilise aller et venir, c'est comme si on utilise copier et coller : tu copies et tu colles. Circeus : Effectivement, ça n'a aucun sens, c'était bien le but de la démonstration. Dans ma phrase incorrecte, je considère des laissent-passent comme le pluriel de un laisser-passer. Effectivement, c'est totalement bidon. –  Oltarus May 2 '12 at 7:14
    
Again je ne vois pas pourquoi le fait que leurs pluriels se forment comme celui des noms (ce qu'ils sont) montre que le verbe copier-coller est incorrect. –  Evpok May 2 '12 at 9:22

Je pense que copier-coller en un mot est surtout un nom. Je ne l'ai jamais entendu, sauf peut-être dans une conversation rapide en tant que verbe. Je ne l'utiliserais pas en tant que verbe dans un document écrit.

Ceci dit, la plupart des usages de copier-coller en tant que verbe peuvent se résumer à l'utilisation de copier, le collage étant implicite (c'est-à-dire qu'on fait une copie). L'utilisation de l'expression copier-coller est très spécifique quant à la méthode.

« Tu fais un copier-coller de ce fichier » n'est pas étrange. « Tu copies-colles ce fichier » l'est plus.

L'action peut aussi être simplifiée en disant « Tu copies ce fichier » et, si besoin, « Tu copies ce fichier par copier-coller ».

Même si c'est un peu plus long, ça n'est pas bizarre en Français : il y a en général moins de constructions qui accumulent plusieurs verbes en un seul.

De la même manière, certaines expressions en Anglais ne se traduiraient pas en un seul mot, par exemple « pay and display » (parking) ou « pay-as-you-go » (téléphone).

share|improve this answer

Il me semble qu'il s'agit d'une évolution de la langue consécutive à une évolution de la technique, et qu'il ne faut pas chercher à être rigoureux du point de vue d'éventuelles règles, mais qu'il faut se caler sur la pratique.

Copier/coller s'utilise en tant que verbe et en tant que nom il me semble ; c'est ainsi qu'il est enregistré au wiktionnaire. Mais rien n'empêche d'utiliser d'autres termes, si vous en trouvez. En informatique on utilise souvent l'idée du transfert pour expliquer tout ces concepts (par exemple il y a aussi glisser-déposer).

Wikipedia, quand le terme est fluctuant ou pas très satisfaisant, essaie d'appliquer le principe de moindre surprise qui veut qu'on emploie le terme le plus courant, même s'il est fautif, pour ne pas choquer ou même risquer de tromper le lecteur : voir ici pour la définition de ce principe, et pour son application à wikipedia.

Le problème de l'informatique est que l'origine des termes vient d'informaticiens qui au départ n'ont aucune conscience du succès que leur trouvaille pourra avoir. Un terme extrêmement technique peut se retrouver au bout d'un certains temps dans les conversations du commun des mortels, par simple extension de l'usage de cette technique (URL, mél, SMS, etc).

Et à chaque extension, il est difficile de changer le mot lui même, car il est déjà en usage. Les seules possibilités de changement viennent de l'évolution de la langue.

Il arrive même souvent que des gens soient avides de ces termes techniques, de façon à se valoriser en tant qu'expert. Au moins, ils en accélèrent la diffusion, mais le sens du terme devient du n'importe quoi.

Aussi il me semble qu'il vaut mieux accompagner cette évolution, et donc par exemple proposer de nouvelles expressions, mais ne pas être dictatorial dans l'application.

En effet, la technique de composition, d'accolage est un des moteurs d'expression les plus puissants d'une langue.

Aussi il me semble qu'il vaut mieux... laisser-passer ?

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.