Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

L'une des caractéristiques du parler lyonnais est l'utilisation de y en place des pronoms impersonnels:

  • Je vais y faire avant demain [vs. “le faire”]
  • Il y a donné dix coups de bâton [vs. “lui a donné” ou “leur a donné”]

C'est typique d'une bonne partie du Dauphiné également (de Grenoble à Valence au moins), et j'ai rencontré cet été des hauts-savoyards qui confirment que c'est le cas chez eux également.

Ma question est : quelqu'un sait-il quelles sont les frontières (forcément vagues, bien sûr) de ce trait de language ? Si non, pouvez-vous donner en commentaire les infos que vous avez (“ah oui, je l'ai entendu ici et pas là”) ?

share|improve this question
    
Jamais entendu (Belgique) –  zejam Aug 19 '11 at 7:30
1  
Pour ma part : je n'ai entendu cette construction ni à Paris, ni à Strasbourg, ni à Montpellier. –  F'x Aug 19 '11 at 7:38
    
Il y a un tel mélange de culture qui fait que certaines expressions se retouvent au quatre coins de la France. En Beauce j'ai déjà entendu "j'va y faire pour demain". –  chepseskaf Aug 19 '11 at 7:46
2  
Je confirme l'emploi courant en Savoie et Haute-Savoie –  Smugrik Aug 19 '11 at 8:59
    
Une proposition a été faite (la réponse de snowflake) mais j'aimerais soit une référence, soit plus de données. Pour l'instant, je ne suis qu'à moitié convaincu. Donc, bounty time! –  F'x Aug 21 '11 at 8:52

5 Answers 5

up vote 9 down vote accepted
+50

L'aire géographique dans laquelle sont remplacés les pronoms impersonnels (mais également personnels, "Y faut le faire" pour "Il faut le faire") par "y", ressemble trait pour trait, à l'aire géographique du francoprovençal (ou arpitan ou romand), langue dans laquelle le pronom "il" se prononce "i" devant les consonnes.

L'aire serait donc Mâcon-Neuchatelle-Sion-Aoste-Grenoble-Saint Etienne-Lyon-Mâcon

Il serait intéressant de savoir si ce type d'erreur de langage que l'on retrouve en français, se retrouve également dans le Val d'Aoste (très francophone) en italien, et si cet emploi se retrouve dans des langues d'Oil plus au sud de Valence en France.

share|improve this answer
    
J’ai la vague impression que c’est plus large que ça, donc je suis toujours preneur de “points de données” supplémentaires ! –  F'x Aug 19 '11 at 7:50
    
Je peux attester dans la région de Chalon-sur-Saône, et au moins au nord jusqu'à Autun. –  Evpok Aug 19 '11 at 8:34
    
C'est même pire que tu le décris, en Bourgogne, ils disent plutôt faut y faire. –  Evpok Aug 21 '11 at 19:42
    
Il me semble avoir déjà entendu quelque chose comme "Je sais pas y faire" ici en Suisse romande. –  Benjol Aug 22 '11 at 11:23
    
En tant qu'italien, je peux confirmer que l'emploi du "ci" (qui est notre "y") est utilisé, des fois, pour remplacer des pronoms personnels comme dans "Ci ho detto di tacere" (Je lui ai dit de se taire) ou "Ci ho dato una lezione" (Je lui ai donné une leçon, dans le sens violent d'avoir frappé quelqu'un) ou encore "Ci ho spiegato la strada" (Je lui ai expliqué la route). Une particularité de l'italien est que "ci" est aussi le pron. pers. conjoint complément de la première personne du pluriel, comme "nous": "Ci ha regalato una torta" signifie "Il nous a offert une tarte". –  Filippo Alberto Edoardo Sep 6 '13 at 10:47

Cette façon de parler me paraît ressembler à celle que j'ai connue dans le Nord de la France (picard). Sur le plan phonétique tout du moins, parce que la construction, et l'écriture qui en découle, peut différer selon les cas :

J'y ai dit d'se taire. (Je lui ai dit de se taire)

En général, on remplace les "moi", "toi" et "lui" par "mi", "ti" et "li", ce qui donne juste le son "i" (qu'on écrit parfois "y") lorsqu'il y a une élision.

Quant à La forme "y faire", je la connais principalement dans l'expression "savoir y faire", dont je ne situe pas l'origine géographique.

share|improve this answer

Je ne connaissais pas cette construction, intéressant.

Mais je remarque qu'en Bretagne ou en région parisienne, on peut très bien dire familièrement "Mets-y un coup" par exemple, qui a une construction similaire à l'exemple "Il y a donné dix coups de bâton".

share|improve this answer

Cette manière de parler est également très utilisée au Québec.

share|improve this answer
    
"utilité" tu voudrais pas plutôt dire "usité" ou "commune"? –  Knu Aug 24 '11 at 22:11
    
La deuxième variante est entendue au Québec, mais la première phrase serait plutôt élidée Je vais l'faire avant demain. Il ne s'agit pas de la même chose –  3Doubloons Aug 24 '11 at 23:14

En Bourgogne aussi pardi ! En tout cas à Beaune ;)

share|improve this answer
    
This does not provide an answer to the question. To critique or request clarification from an author, leave a comment below their post - you can always comment on your own posts, and once you have sufficient reputation you will be able to comment on any post. –  Patrick Sebastien Mar 20 at 13:39

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.