Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je connais un restaurant qui s'appelle le sot-l'y-laisse, la première fois que je l'ai vu je me suis demande ce que ça pouvait bien vouloir dire. Après quelques recherches, il semble qu'il s'agisse d'une pièce de volaille.

sot-l'y-laisse (dessin de Rainer Zenz)

J'aimerais savoir d’où vient le nom de cette pièce, cela semble assez inhabituel pour un morceau de volaille ! Les tentatives d'explications que j'ai pu trouver en cherchant sont assez peu convaincantes.

share|improve this question
1  
Maintenant, je me rends compte que tu as visiblement extrait l'image de wikipedia, peut-être peux-tu préciser ce qui ne te satisfait pas dans les explications ? –  Stéphane Gimenez May 10 '12 at 18:23
1  
@StéphaneGimenez Je trouve l'article peu satisfaisant : il critique des théories, et avance la sienne, mais sans donner des preuves convaincantes (les citations m'ont l'air soigneusement choisies parmi des sources contradictoires). –  Gilles May 10 '12 at 20:42

2 Answers 2

up vote 10 down vote accepted

Wikipedia donne plusieurs liens dans l'article sur sot-l'y-laisse qui tentent expliquer l'origine réelle du nom, et le véritable morceau de volaille qu'il désigne.

La seule chose qui paraît plutôt évidente, et qui n'est pas contestée, est que ce nom signifie : « seul un sot laisserait ce morceau sans le manger ». (Le sot l'y laisse.)

share|improve this answer

Je suis étonnée que cet article du Figaro sur lequel s'aligne Wikipedia ne fasse aucune référence à Alain Rey à qui j'ai tendance à faire confiance. Le Dictionnaire Culturel en Langue Française (sld Alain Rey) attribue au mot une origine canadienne et le mot aurait d'abord été appliqué à une partie du cerf.

SOT-L'Y-LAISSE [solilɛs] n.m. invar. (1798n solilesses mil. XVIII s. en français du Canada ; de (le) sot l'y laisse, d'abord fol l'y laisse « chair entre la poitrine et les épaules du cerf » en vénerie à la fin du XIV s.)

Morceau à la chair très fine, de chaque côté de la carcasse d'une volaille (assez peu apparent pour que le « sot l'y laisse » par ignorance) - Le mot s'applique parfois, erronément au croupion.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.