Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Lors de la lecture de cet article, j'ai remarqué la phrase suivante:

Les hommes de Laurent Blanc pourront dire qu'ils ont rempli leur objectif en se qualifiant pour les quarts de finale. Au vu du jeu proposé lors des deux derniers matchs, ils ne pouvaient espérer mieux.

Je le traduis comme:

… they could not hope for more/better.

Le ne dans cette expression est clairement utilisé pour former la négation, pas pour l'accentuation, mais il ne possède pas d'auxiliaire négatif. Alors, est-ce que c'est un exemple parmi « quelques expressions figées » qui sont ainsi utilisées en français moderne, ou une typo?

share|improve this question
2  
Voir aussi les réponses de french.stackexchange.com/questions/884 –  Un francophone Jun 25 '12 at 6:47

2 Answers 2

up vote 5 down vote accepted

Grevisse note (14e ed. §1014 b. 1º) que c'est une des constructions courantes où ne s'emploie sans auxiliaire (il appelle auxiliaire la seconde partie de la formule de négation). Plus exactement, ne+pouvoir+infinitif est la construction en question (oser, cesser et manquer de peuvent aussi l'employer).

Il note que dans l'ensemble, la langue écrite formelle tend à inclure "beaucoup plus de ne seuls qu'il n'en est prévu" par les constructions qu'il mentionne. Personnellement, je crois que les exemples qu'il donne pour démontrer cela sont nettement archaïsants.

share|improve this answer
    
On peut avoir les exemples ? :-) –  Stéphane Gimenez Jun 24 '12 at 14:01
1  
Bah, ce sont des cas d'emplois de ne comme seul adverbe de négation sans construction spécifique, et en ce sens, c'est archaïsant. En voici deux (parce que c'est pas pratique à recopier, hein XD): "N'a-t-il altéré certains textes? N'en a-t-il présenté quelques-uns avec un très léger gauchissement?" (Mauriac, Blaise Pascal et sa sœur Jacqueline), "Il est extrêmement rare que la compagnie des femmes ne me divertisse." (Sartre, Carnets de la Drôle de Guerre) –  Circeus Jun 24 '12 at 19:44
    
@StéphaneGimenez — Tu as sans doute noté l'exemple auto-référent : « beaucoup plus de ne seuls qu'il n'en est prévu ». On parle de ne explétif. –  Lierre Jun 28 '12 at 20:50
    
@Lierre Moi je ne l'avais pas remarqué XD ET je ne saurais dire si c'était dans l'original ou si je l'ai ajouté inconsciemment (je ne suis pas chez moi en ce moment). –  Circeus Jun 28 '12 at 21:04
    
@Lierre: Oui, j'avais bien noté, mais j'ai été déçu de constater qu'il s'agissait justement d'un ne explétif. Et ce n'est donc pas un exemple auto-référent. Je voulais des exemples de ne qui ont vraie valeur de négation et qui ne sont pas désuets. Je pense qu'il en existe mais je ne saurais en trouver. (Ah ben peut-être que j'en tiens un là ?… La phrase précédente vous paraît-elle vraiment archaïque ?) –  Stéphane Gimenez Jun 28 '12 at 22:57

En effet, votre traduction est juste. Dans cette phrase le mot "pas" est sous-entendu : "Ils ne pouvaient pas espérer mieux". L'utilisation de l'adverbe "ne ... pas" est le moyen de négation le plus utilisé en français. C'est donc plutôt une forme grammaticale. Vous trouverez plus d'informations dans l'article sur la négation de Wikipédia.

share|improve this answer
    
La section sur l'emploi de ne seul est bien maigre dans cet article Wikipedia. –  Stéphane Gimenez Jun 24 '12 at 13:36

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.