Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

J'ai lu dans la Bible française:

Que personne ne dise, lorsqu'il est tenté: C'est Dieu qui me tente; ...

C'est une personne qui ne doit pas exister, toutefois, mais le mot comment a-t-il perdu son genre?

share|improve this question

2 Answers 2

Le mot n'a pas « perdu son genre », personne n'est pas un nom dans cette phrase.
Dans l'exemple que tu donnes personne est un déterminant de quantité nulle, donc il ne comporte pas de distinction de genre, par défaut l'accord se fait au masculin (c'est ce qui se passe dans la phrase que tu cites). Cependant l'accord peut se faire au féminin s'il est évident que le pronom s'applique uniquement à des femmes : personne n'est plus belle que toi, oh ma reine.
Nul suit la même règle. Rien, autre déterminant de quantité nulle, ne peut jamais être mis au féminin.

share|improve this answer
    
Je dis encore que le mot a perdu son genre lorsqu'il est devenu un pronom (quoique négatif ou nul) d'un nom. Il n'a plus de genre comme un nom, mais toutefois, il est le sujet de la phrase, et c'est pourquoi on a besoin de lui accorder un genre, par défaut, comme tu as expliqué, le masculin. (Je remarque qu'en suedois, le pluriel des adjectifs masculins n'est plus utilisé que rarement, et jamais si le groupe n'est entièrement masculin---au contraire du français.) –  JL344 Jul 8 '12 at 8:26

Il y a deux mots en français qui s'écrivent personne : un nom féminin, et un pronom. Le nom est grammaticalement féminin, même s'il ne porte aucune indication de genre sur la personne ; le pronom personnel correspondant est donc elle. Mais dans cette phrase, c'est le pronom personne qui est utilisé (cela se voit à l'absence d'article, entre autres : « que personne ... », pas « qu'une personne ... »).

Le pronom ne porte pas en lui-même de marque de genre. On ne peut pas vraiment dire qu'il ait perdu son genre. Certes, étymologiquement, il provient d'un nom latin, puis ancien français, féminin (on disait : « nulle personne ») ; mais le genre est tombé lorsque le nom s'est transformé en pronom. Grammaticalement, personne est de fait neutre. Comme le français n'a pas de neutre, en l'absence de marque de genre, on utilise le masculin.

Lorsque les personnes que pourraient désigner le pronom sont forcément féminines, on trouve quelquefois le féminin, mais plus couramment le masculin. Selon le Dictionnaire de l'Académie française,

Le pronom indéfini Personne est du genre masculin. On rencontre néanmoins, dans la langue soutenue, certains cas où l'accord se fait au féminin, lorsque Personne équivaut à aucune femme. Pour Pâris, personne n'était plus belle qu'Hélène.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.