Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Souvent je me retrouve à utiliser des parenthèses pour ajouter une idée à une phrase. Quelle typographie est la meilleure en fonction de la ponctuation ?

(.); -- Point dans les parenthèses, suivi de la ponctuation de la principale

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (Ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.);

;(.) -- Point dans les parenthèses après la ponctuation de la principale

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier; (Ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.)

(); -- Pas de point dans les parenthèses, suivi de la ponctuation de la principale.

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (Ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc);

Est-ce que cela change en fonction de la ponctuation (Le cas avec un . fait particulièrement mauvaise impression blah (blah.).)? Est-ce que je devrais éviter ces constructions ?

share|improve this question
    
Il me semble qu'on met plutôt des points de suspension qu'un point simple après 'etc' en français, non ? C'est à dire qu'on écrit liste de choses, etc... –  jv42 Aug 22 '11 at 10:04
7  
@jv42: mettre des points de suspension après 'etc.' est une faute de français courante à éviter (il y a redondance). –  Dave Aug 22 '11 at 10:34
    
@Dave: pas que je mette en doute, mais serait il possible d'avoir une source officielle ? Ceci m'intrigue - y a t'il eu un changement "récent" ou est-ce la norme depuis toujours ? –  jv42 Aug 22 '11 at 11:22
2  
@jv42: pas de problème: "Attention ! On écrira au choix : blablabla etc. [ou] blablabla... mais surtout pas : blablabla etc…" ;-) –  Dave Aug 22 '11 at 11:50
2  
@jv42 : Le Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie Nationale indique p. 147 : « On ne doit jamais faire suivre « etc. » de points de suspension. » –  ℝaphink Aug 22 '11 at 22:03

3 Answers 3

up vote 7 down vote accepted

Une remarque avant de répondre : dans tes exemples, le point dans la parenthèse est ambigu, car l'abréviation etc. prend un point même en milieu de phrase.

La ponctuation des parenthèses dépend essentiellement du contenu de la parenthèse.

Si le texte contenu dans la parenthèse termine la phrase courante, alors la ponctuation est placée après la parenthèse :

Il rentra chez lui (et ça n'était pas bien loin).

Dans ce cas précis, qui est plutôt une incise, j'aurais tendance à utiliser un tiret cadratin:

Il rentra chez lui — et ça n'était pas bien loin.

Si le texte contenu dans la parenthèse représente une phrase entière, on peut placer la ponctuation dans la parenthèse (et on aura alors une majuscule en début de parenthèse) :

Ce tableau est visible au musée du Louvre. (Le musée en a fait l'acquisition il y a 150 ans à l'occasion d'une vente privée.)

La ponctuation de la phrase principale se place alors avant la parenthèse.

Je n'aime personnellement pas vraiment les phrase longues et/ou entières dans les parenthèses, et je lui préfère l'usage des notes de bas de page:

Ce tableau est visible au musée du Louvre1. C'est à cette époque que blah blah blah blah blah...

Blah blah blah.

  1. Le musée en a fait l'acquisition il y a 150 ans à l'occasion d'une vente privée.
share|improve this answer
1  
Je suis d'accord avec l'usage des notes de bas de page. Je ne sais plus qui disait à peu près : « À quoi servent vraiment les parenthèses ? Si c'est pour ajouter quelque chose au texte, pourquoi le mettre en parenthèse ? Si c'est parce que ça n'a que peu de rapport ou d'intérêt, pour l'y laisser ? » Bref, dans un texte écrit, j'utilise très peu les parenthèses (mais ce n'est que mon avis :-) ) –  Stéphane Péchard Aug 22 '11 at 9:18
    
J'utilise les parenthèses pour les références (par exemple les références bibliques) ou les remarques courtes, mais en général, je leur préfère les incises ou les notes de bas de page. –  ℝaphink Aug 22 '11 at 9:20
    
J'avais appris en cours de français que les parenthèses ne devaient être utilisée que quand le support ne permet pas d'utiliser les notes de bas de page. –  Evpok Aug 22 '11 at 16:41
    
@Evpok: si j'utilisais des notes de bas de page pour chaque référence biblique dans mes textes, ça ressemblerait plus à une édition critique qu'à un simple livre, et ça rendrait le texte plus difficile à lire. Je pense que ça dépend du contexte. –  ℝaphink Aug 22 '11 at 16:44
    
@Raphink Je pense aussi, ce n'était qu'un avis de prof de français après tout. Mais j'essaie quand même au maximum –  Evpok Aug 22 '11 at 16:48

En français, on utilise la ponctuation naturellement dictée par la sémantique. Une remarque entre parenthèses à l'intérieur d'une phrase ne constitue pas une phrase complète ; elle ne commence donc pas par une majuscule et ne prend pas de point final.

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, et ainsi de suite) ; ceci explique qu'elle ne soit vérifiée que dans 5 % des cas observés.

Il peut néanmoins y avoir un point avant une parenthèse fermante s'il indique une abréviation.

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.) ; ceci explique qu'elle ne soit vérifiée que dans 5 % des cas observés.

Si une phrase entière est mise entre parenthèses, elle commence par une majuscule et se termine par un point. Il faut, comme pour toute autre phrase, terminer d'abord la phrase précédente par une ponctuation de fin de phrase (point, point d'interrogation, point d'exclamation ou points de suspension).

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier. (Gestion rigoureuse signifie ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, et ainsi de suite.) Ceci explique qu'elle ne soit vérifiée que dans 5 % des cas observés.

Il peut y avoir un point d'interrogation ou un point d'exclamation avant la parenthèse fermante, pour colorer la phrase entre parenthèses.

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (notamment ne pas le stocker en clair !) ; ceci explique qu'elle ne soit vérifiée que dans 5 % des cas observés.

À noter que les mêmes règles s'appliquent en général aux guillemets, avec quelques particularités. D'abord, une phrase commence toujours par une lettre capitale même si la citation toute seule n'en prendrait pas (cela n'arrive pas avec les parenthèses car une phrase ne commence pas en principe par une parenthèse).

« Six à huit semaines », répondait-il à chaque fois qu'on lui demandait combien de temps il faudrait.

Ensuite, si l'on cite une phrase complète en fin de phrase, on inclut le point à l'intérieur des guillemets et on omet alors le point final de la phrase englobante.

Il dit que cela prendra « six à huit semaines ». Il dit : « Il me faudra six à huit semaines. »

On peut avoir une ponctuation à la fois avant et après le guillemet fermant lorsque la phrase englobante est interrogative ou exclamative.

Il a osé dire : « Il me faudra six à huit semaines. » !

share|improve this answer
    
Bonne réponse ! À noter que les points d'exclamation et d'interrogation ne terminent pas systématiquement une phrase !, on les voit même parfois suivis d'une virgule (comme dans la phrase présente). –  subtenante Aug 23 '11 at 7:02
1  
@subtenante : mouais, autant je veux bien prendre ces points pour des virgules, autant la leur adjoindre me semble hautement inesthétique. –  Nikana Reklawyks Oct 26 '12 at 11:33

Pour compléter la réponse de Raphink sur un point particulier : ne pas mettre de phrase complète à l'intérieur d'une autre phrase. Donc, la parenthèse contenant une phrase entière se place après le point de la phrase précédente.

L'exemple cité est mal formé :

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier ; (Ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.) ici vient le reste présumé de la phrase.

Ce devrait être :

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier. (Ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.) Modifier le reste de la phrase pour s'adapter à la coupure.

Ou bien :

Cette propriété ne peut-être le résultat que d'une gestion particulièrement rigoureuse de ce fichier (ne pas le prêter, ne pas le laisser accessible sur un ordinateur, etc.) ; ici vient le reste présumé de la phrase.

Si le point intérieur à la parenthèse vient d'une locution de type etc., il n'y a pas de problème à le laisser, car il n'est pas un point de ponctuation.

Ceci est parfaitement légitime :

J'aime tous les fruits (pommes, cerises, etc.).

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.