Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

En anglais « it takes two to tango » veut dire deux choses en général.

  1. Deux parties ont besoin de coopérer pour faire quelque chose donc il faut le faire ensemble.
  2. (négatif) Deux parties ont fait quelque chose ensemble donc si quelque chose de mal est arrivé, c'est la faute des deux parties et pas seulement de l'une d'entre elles.

Existe-t-il une expression équivalente en français ?

share|improve this question
    
« Partie » ne convient pas ici comme traduction de party. En français, dans ce sens, « partie » est strictement juridique (« les parties contractantes » = « the contracting parties »). Il n'y a pas de traduction exacte, le mot le plus naturel ici serait personne. –  Gilles Dec 6 '12 at 21:51
    
Merci pour la correction. Au début j'ai utilisé « personne » et puis je l'ai changé car je voulais dire que les deux personnes auraient pu représenter deux groupes. –  skeletank Dec 6 '12 at 22:05

3 Answers 3

up vote 5 down vote accepted

Ce n'est vas véritablement une expression, mais tu peux dire :

Il faut être deux pour [quelque chose].

C'est très naturel, et sera parfaitement compris dans les deux sens que tu évoques.

En québecois, le calque « ça prend [des ressources] pour [quelque chose] » est tout à fait normal.

share|improve this answer

Je ne pense pas qu'il y ait d'expression équivalente. On trouve quelquefois l'expression « il faut être deux pour danser le tango » (en référence à la même chanson ou à la façon dont l'expression a été reprise), mais elle est plus rare qu'en anglais et ne sera souvent pas reconnue comme idiomatique.

Par contre, la racine « il faut être deux pour [faire quelque chose] » est transparente et peut souvent être utilisée. Suivant les cas, on peut trouver d'autres expressions idiomatiques.

Pour exprimer qu'une tâche est plus facile lorsqu'elle est effectuée par deux personnes qui agissent en commun, on peut dire

À deux, c'est mieux.
L'union fait la force.

La deuxième de ces expressions proverbiales s'applique souvent à un grand nombre de personnes, mais on peut aussi l'employer pour seulement deux.

Pour dire qu'une situation ne résulte pas seulement des actions d'une personne, on peut dire que la personne « n'en est pas arrivée là toute seule ». Ce n'est pas une expression proverbiale, on peut la retrouver sous de nombreuses variations.

— She's pregnant. Serves her right for having unprotected sex. — She? It takes two to tango.
— Elle est enceinte. C'est de sa faute, elle n'avait qu'à pas avoir une relation non protégée. — De sa faute ? En partie, mais elle n'en est pas arrivée là toute seule.

Dans cette nuance là, on dit souvent « il faut être deux pour ... », par exemple « il faut être deux pour se battre ».

Pour souligner la nécessité ou le manque de coopération dans un couple (ou plus), on peut dire qu'« il faut faire des efforts des deux côtés » ou que « les torts sont partagés ».

Il existe plusieurs manières d'exprimer un besoin de concessions que doivent faire les deux parties dans un compromis. On peut dire, au cours d'une négociation, face à l'autre partie qui ne veut rien céder :

C'est donnant-donnant. [plutôt familier]
Il faut un quid pro quo. [plutôt soutenu]
On n'a rien sans rien.
Il faut jouer le jeu.

share|improve this answer

Si l'on recherche

Il faut être deux pour danser

on trouve la valse et le tango.

Pour rester dans l'expression anglophone, on pourra choisir le tango, d'origine populaire,
mais la valse a plus de faveur du coté de l'Europe qui a connu les fêtes impériales.

share|improve this answer
1  
Il me semble que la danse est tout à fait superfétatoire dans l'expression. –  Nikana Reklawyks Dec 7 '12 at 18:35
    
@NikanaReklawyks Certes, rechercher "il faut être deux pour" ramène d'autres contextes, mais pour rester dans celui de la question, cette proposition devrait s'intégrer facilement dans l'ambiance du texte à traduire. Cf. economic-research.bnpparibas.com/Views/… –  cl-r Dec 10 '12 at 8:06
    
Certes. Je trouve toujours le tango (ou la valse) tout à fait incongru dans la plupart de ces traductions. I mean, « Madame la Présidente, il faut être deux pour danser le tango. », c'est un débat ou une proposition ? Mais c'est vrai que valser revient de temps en temps. –  Nikana Reklawyks Dec 10 '12 at 14:50
    
@NikanaReklawyks Curieusement, et c'est peut-être une impression non partagée, mais proposer de danser le tango avec une Présidente peut être ambiguë et perçu comme une envie de s'acoquiner, alors qu'une valse sera on ne peut plus respectueuse et d'une mondanité digne de son rang. –  cl-r Dec 10 '12 at 15:06

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.