Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

On entend ou lit souvent des phrases comme :

Jean est un espèce de vilain.

(avec souvent un autre mot de 3 lettres à la place de « vilain »). Or, le mot espèce est du genre féminin et on dit plutôt dans d'autres cas :

La baleine est une espèce de cétacé.

Ne devrait-on donc pas dire :

Jean est une espèce de vilain.

?

Par curiosité, connait-on la raison de ce genre de mutation ? Est-ce que ça porte un nom ?


We regularly hear or read sentences like:

Jean est un espèce de vilain.

(often with another 3-letter-word in place of vilain). However, the word espèce is feminine and in other cases we rather say:

La baleine est une espèce de cétacé.

Therefore, shouldn't we say:

Jean est une espèce de vilain.

?

Out of curiosity, what's the reason for this kind of mutation? Does it have a name?

share|improve this question
3  
Oui, ça porte un nom. Ça s'appelle une syllepse selon le genre. –  Stamm Jan 28 '13 at 23:16
    
On peut même vraisemblablement aller plus loin que la question initiale... c'est ce qu'a fait l'auteur de la chanson de Patti Layne, Un espèce de canadienne... ;-) Ceci n'étant pas un appel à controverse bien entendu, juste un edge case s'il fallait en citer un ^^ –  Romain VALERI Feb 2 '13 at 16:36

4 Answers 4

up vote 10 down vote accepted

Espèce est féminin. L'emploi familier de « un espèce de » où l'accord se fait avec le nom masculin qui suit est considéré comme fautif quoique fréquent à l'oral.

La règle.

Ce qu'en dit l'Association des Journalistes.

Le dictionnaire historique de la langue française atteste l'emploi de cette tournure dès 1705.


Espèce is feminine. The casual usage of un espèce de where the gender agreement is with the masculine name that follows is considered incorrect, though frequent in spoken language.

The rule.

What the Association of Journalists says about it.

The historical dictionary of the French language attests the usage of this turn of phrase from the year 1705.

share|improve this answer

Le Bon Usage (§ 431 a.) est un peu plus nuancé que Laure ne le dit..

Essentiellement, l'accord du verbe dont le sujet est le groupe nominal espèce de + nom (ainsi que de certains compléments selon la syntaxe de la phrase) se fait généralement avec le complément du nom plutôt qu'avec espèce. Notons aussi qu'espèce, genre, manière, sorte, etc. sont toujours singuliers sauf dans toutes sortes de.

Quand à l'accord des déterminants de ce groupe nominal, Grevisse indique « Le caractère adjectival du syntagme espèce de est tel qu'espèce lui-même prend fréquemment le genre du nom complément. » Il qualifie cet accord d'usage oral qui pénètre à l'écrit, donnant des exemples qui remontent à Voltaire et Diderot.

share|improve this answer

Il s'agit d'un usage du langage courant dans lequel un nom prend une valeur d'adjectif. « Un espèce de » n'est pas le seul exemple :

Putain c'est trop con
Ce putain d'camion
Mais qu'est-ce qu'y foutait là

dans Putain de camion de Renaud

share|improve this answer
    
Et si ta réponse nous plait pas, tu la remets dans ton Futal ? ;-) (eh ben elle me plait j'ai mis +1) –  Romain VALERI Feb 2 '13 at 16:39

Excepté dans le langage parlé ou informel, espèce est censé être employé au féminin. Par contre, en lisant l'article correspondant sur Wikipédia, on se rend compte que l'orthographe de l'expression entière diffère selon le sens qu'il faut lui attribuer (biologique ou non) :

En français usuel, on écrit « Le bonobo est une espèce de singe » (une sorte de singe) mais un biologiste écrira de préférence « Le bonobo est une espèce de primates » (un groupe de primates).


Excepting spoken or informal language, espèce is supposed to be used with the feminine gender. On the other hand, reading the corresponding article on Wikipedia, we should remember that the entire expression's orthography differs according to the sense being given to it (biological or not):

In normal French, one writes “Le bonobo est une espèce de singe” (some sort of monkey / kinda a monkey) but a biologist would prefer to write “Le bonobo est une espèce de primates” (a species of primates).

share|improve this answer
    
À y repenser, l’absence de la marque du pluriel à cétacé m'avait choqué sans que j'aie pu dire pourquoi. –  Stéphane Gimenez Jan 28 '13 at 18:37
    
Subtil! Bien vu et bel extrait, merci! –  F. Hauri Jan 28 '13 at 22:43

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.