Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans le domaine criminel, lorsque l'on parle d'une victime, cela veut forcément dire qu'une personne est morte ou cela peut signifier qu'une personne est simplement blessée ?

share|improve this question
2  
Pour une étude très détaillée et sourcée : V pour victime –  Evpok Feb 20 '13 at 21:36
add comment

2 Answers 2

up vote 7 down vote accepted

Victime signifie « Personne qui subit personnellement et directement un préjudice physique, moral ou matériel, du fait d'une infraction pénale, par opposition à la personne qui le cause : l'auteur. » Un acte criminel n'est pas nécessairement un meurtre, il peut être une tentative de meurtre, par exemple.

Il existe d'ailleurs au Québec une loi sur l'aide aux victimes d'actes criminels, ce qui implique que certaines victimes ne sont pas forcément mortes.

share|improve this answer
    
Attention que, d'après [vpourvictime.com/2012/02/01/… pour victime) les proches et voisins de la victime principale peuvent aussi être considérés comme victimes. Une victime n'est donc plus seulement la personne qui subit directement... –  Istao Feb 21 '13 at 9:37
    
Le lien précédent n'apparaît pas correctement, impossible de comprendre pourquoi. Bref, c'est celui donné par Evpok, V pour victime. –  Istao Feb 21 '13 at 9:39
1  
Oui, c'est la même chose avec le lien sur la loi sur l'aides aux victimes d'actes criminels, qui dit que "Sont également considérées comme des victimes ses proches et ses personnes à charge." On peut alors se tourner vers la définition d'acte criminel, qui est "le meurtre, les voies de faits graves, et les prises d’otage". On peut donc être victime d'un acte criminel et être encore vivant. –  Nathalie Laroche Feb 21 '13 at 13:26
1  
@Nathalie Laroche : Merci pour la réponse. –  Zistoloen Feb 21 '13 at 13:50
add comment

La personne n'est pas forcément morte, non.

On peut être victime de harcèlement par exemple. Ou avoir été blessé lors d'une altercation.

share|improve this answer
    
Même si on parle spécifiquement du domaine criminel ? –  Zistoloen Feb 20 '13 at 21:42
    
@Zistoloen Je dirais oui, même s'il est vrai que souvent la victime peut être morte. Ça dépend du contexte aussi. –  JeromeJ Feb 20 '13 at 21:59
    
Ok très bien, merci. –  Zistoloen Feb 21 '13 at 13:49
    
@Zistoloen - Beaucoup d'actes n'impliquant pas la mort sont criminels, comme le viol par exemple. En France, la distinction entre crime et délit est fait selon la lourdeur de la peine. –  mouviciel Feb 21 '13 at 16:40
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.