Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans quelles situations peut-on utiliser ces verbes ?

Y a-t-il une différence d'utilisation ou de sens ?

Je m'en suis allé.
je suis allé.

share|improve this question
    
Question liée: french.stackexchange.com/questions/2399/…. –  Stéphane Gimenez May 17 '13 at 9:22

2 Answers 2

up vote 9 down vote accepted

Pour répondre brièvement, aller [+ complément de lieu] est plus générique, et décrit un déplacement vers un lieu donné. Le verbe (intransitif) admet toujours un complément, on ne peut pas (hors effet littéraire assez rare) dire simplement « Je vais. » sans préciser où.

S'en aller (intransitif, lui aussi), en revanche, est (très souvent) utilisé sans complément, on ne précise pas forcément de destination. Cela signifie quitter le lieu où l'on est actuellement.

Pour les anglophones que la comparaison pourrait aider, aller [quelque part] correspondrait à to go [somewhere] alors que s'en aller se traduirait mieux par to leave ou to go away.

share|improve this answer

Pour compléter la réponse de Romain, l'usage de ces locutions peut être différent :

Je suis allé [toujours suivi d'un complément].

C'est un constat, un fait avéré : le je fait un compte rendu de ses déplacements, des lieux où il s'est rendu.

Je m'en suis allé.

Insiste quant à lui sur le moi en sur-ajout du je, cette redondance n'est pas signe de tautologie, mais de la prise en compte du point de départ. Il est donc difficile de commencer une phrase par cette tournure qui implique d'avoir défini le en auparavant.

Soit avec le sens de

  • départ d'une personne : moi (c'est de ma personne dont je parle, pas que de mon corps), de en (là ou j'étais), je suis allé (en dehors de ce en).
  • de récit, de mouvement symbolique, de point de départ virtuel : Après avoir fini…, je m'en suis allé conquérir le monde !

Il peut toutefois être utilisé tel quel dans la tournure :

Je m'en suis allé sans demander mon reste !

pour signifier que l'on a tout abandonné pour partir en vitesse devant une menace. On peut aussi le remplacer par un plus familier :

Je suis parti sans demander mon reste.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.