Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je veux trouver l'intuition du pronom « y » et connaître sa provenance dans les expressions idiomatiques suivantes, en dépit du fait que la p. 147 du Advanced French Grammar (de Véronique Mazet) affirme ce qui suit. J'ai déjà consulté Que remplace le pronom « y » dans l'expression « il y a » ?.

In the following idiomatic expressions, do not try to find an English equivalent for y.

I. Il s'y prend bien/mal. = He is going about it well/wrong.
II. Ça y est ! = That's done!/Finished!
III. Je n'y suis pour rien = I have nothing to do with it.
IV. Je n'y peux pour rien = I can't do anything about it.
V. Il y va de X. = X is on the line/at stake.

La phrase I me semble sensée, car il semble logique d'écrire « Il se prend bien/mal à quelque chose ». Mais quid des autres ?

Question 1. Ça y est. = Ça est à quelque chose.
La phrase en italique apparaît n'avoir aucun sens.

Question 2. Je n'y peux/suis pour rien. = Je ne peux/suis pour rien à quelque chose.
La phrase en italique apparaît n'avoir aucun sens.

Question 3. Pourquoi y a-t-il un « ne » dans la phrase III, qui ne semble pas être un ne explétif?

Question 4. Il y va de X. = Il va de X à quelque chose.
La phrase en italique apparaît n'avoir aucun sens.

share|improve this question
    
Note : attention, comme pour toutes les autres expressions idiomatiques citées ici, « *il se prend mal à quelque chose » n'est pas possible sans pronom, un francophone ne comprendrait probablement pas. –  Stéphane Gimenez Jun 21 '13 at 15:14
add comment

2 Answers 2

Un peu comme pour les verbes pronominaux et pour y avoir, s'y prendre et y aller de qqch me semblent être difficilement analysables et peuvent être considérés comme indépendants.

J'ai une hypothèse sur l'origine de ça y est, j'ai personnellement une image mentale de quelqu'un faisant rentrer une pièce (qui serait désignée par ça) dans un emplacement bien ajusté (le y).

Être pour qqch dans qqch est connu (sens 7a). Si une classe d'antécédents de y est constituée par les compléments d'objets indirects introduits par à, ce pronom aussi avoir pour antécédent des compléments adverbiaux introduits par d'autres prépositions que à, en particulier — mais pas exclusivement — quand ils désignent des lieux ou assimilés.

share|improve this answer
    
Merci de vos opinions. Les avez-vous vers la questions #3 et #4? –  LePressentiment Jun 25 '13 at 8:21
    
#4 est traité dans le premier paragraphe, ne ... rien me semblait être une négation très classique ne méritant pas de commentaires mais a posteriori la présence d'une préposition avant rien est peut-être perturbante. –  Un francophone Jun 25 '13 at 8:43
add comment

Y :

  • en tant que pronom personnel remplace 'à cela, à quelque chose, à quelqu'un...'

    Tu te rappelles de Corinne ? Je n'y pense plus. (je ne pense plus à elle)

    Je n'y manquerai pas (le ne est la négation)

    il ne faut pas chercher systématiquement à remplacer Y (ou EN) par ce qu'il est sensé représenter. Dans la tournure de phrase employée avec 'Y/EN', les mots qu'ils remplacent ne conviennent pas toujours

  • en tant qu'adverbe il représente l'endroit où l'on est, ou la situation dans laquelle on se trouve

    J'y suis, j'y reste

    Il y a

  • ensuite il y a beaucoup de locutions dont 'il y va de...' (signifiant que quelque chose est mis en cause). Néanmoins on sent que 'y' fait référence à la situation.

share|improve this answer
    
En effet, dans toutes les expressions idiomatiques qui ont été proposées dans la question « y fait référence à la situation ». C'est une bonne remarque, et c'est celle qui répond à la question. –  Stéphane Gimenez Jun 21 '13 at 15:21
    
@mlwacosmos: Merci encore une fois. Puisque j'ai déjà compris l'utilité générale du pronom « y », pourriez-vous SVP à vous intéresser à chaque question individuellement ? Je prends la question #4 par exemple : Il y va de X = Il va de X à la situation ??? Ceci semble n'avoir aucun sens ! –  LePressentiment Jun 23 '13 at 7:42
    
@LePressentiment Il y va de X = Il va à partir de X, ou, il y va de X [pour aller] vers Y –  cl-r Oct 16 '13 at 12:24
    
@LePressentiment Il y va de sa réputation : sa réputation est engagée si la situation actuelle prouve une malversation, un faux témoignage, ou autres crimes ou délits. Il n'y a pas de notion d'espace, mais de conséquence conditionnelle –  cl-r Oct 16 '13 at 12:36
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.