Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans le titre de cet article apparaît un conditionnel:

Edward Snowden aurait accepté la proposition d'asile du Venezuela.

"[Il] aurait accepté". Je suppose que ça veut dire (en anglais) "he has accepted", mais pourquoi pas "il a accepté", le passé composé?

share|improve this question
    
En anglais, cela se traduirait par "He allegedly accepted" ou "Edward Snowden may have accepted/appears to have accepted" puisque cela n'est pas nécessairement confirmé. –  Mdmnt Jul 10 '13 at 13:22
    
Pour clarifier, la traduction en anglais pour "il aurait accepté" est plutôt "He would have accepted". C'est le conditionnel passé. Un autre exemple: "Je l'aurais fait, mais j'étais occupé." En anglais: "I would have done it but I was busy." Même, la réponse choisie explique bien le contexte du journalisme. –  Patrick Sebastien Jul 10 '13 at 13:59
1  
Oui, mais "he would have accepted" n'a pas du sens dans un titre anglais dans ce contexte. –  Jez Jul 10 '13 at 14:21
    
Regardez la dernière phrase de ce que j'ai dit. –  Patrick Sebastien Jul 10 '13 at 14:23

3 Answers 3

up vote 11 down vote accepted

Les journalistes écrivent souvent au conditionnel quand, pour une raison ou une autre (p.e. une source unique, des sources contradictoires, risque de désinformation — en particulier en rapportant des déclarations d'un intervenant —, pure précaution) ils ne veulent pas s'engager sur la réalité du fait (ce qui d'ailleurs est la valeur de base du conditionnel, le contexte est juste plus propice à son emploi).

Dans le cas présent, la phrase qui suit : « Ni l'intéressé, ni WikiLeaks, qui a relayé récemment ses propos, n'ont confirmé cette information. » suffit à expliquer le conditionnel.

share|improve this answer

Dans le titre d'un article, un fait présenté au conditionnel indique que l'information doit être vérifiée. L'article va probablement détailler des indices ou des paroles reportées qui corroborent cette thèse, sans que celle-ci soit pour l'instant vérifiable.

Voici l'extrait de la page Conditionnel sur Wikipédia qui décrit cet emploi :

Le conditionnel est également employé au lieu d'un temps de l'indicatif pour exprimer qu'on tient cette information d'une source non certaine ; dans ce cas-là, le couplage avec l'imparfait n'est pas nécessaire.

share|improve this answer

Les journalistes utilisent souvent le conditionnel pour se couvrir en cas de fausse information.

La plupart du temps, ils souhaitent donner l'information le plus vite possible, notamment avant les concurrents et oublient donc volontairement de confirmer leur source. Ça leur permet parfois de faire le buzz.

share|improve this answer
3  
Euh, des fois il est légitime de présenter des indices même si ils ne suffisent pas à prouver les faits, l'information n'est parfois simplement pas disponible malgré un vrai travail de fond. Ta réponse est un commentaire sans rapport avec la question. –  Stéphane Gimenez Jul 9 '13 at 15:54

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.