Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

I wondered if anyone could help explain what is happening grammatically in the following sentence, taken from Camus' "L'étranger":

J'avais déjà commencé à manger lorsqu'il est entré une bizarre petite femme qui m'a demandé ...

I think I understand the sentence; my translation is "I had already started eating when in came a strange, small woman who asked me ..."

However, I am particularly interested in "lorsqu'il est entré une femme" — I have never seen this construction before and wonder what it is and if it is very common. Could Camus have also written "lorsqu'une bizarre petite femme est entrée"?


Je me demandais si quelqu'un pouvait aider à expliquer ce qui se passe grammaticalement dans l’extrait suivant de L'étranger de Camus:

J'avais déjà commencé à manger lorsqu'il est entré une bizarre petite femme qui m'a demandé ...

Je pense que je comprends la phrase ; ma traduction est « I had already started eating when in came a strange, small woman who asked me ... ».

Cependant, ce qui m'intéresse particulièrement est « lorsqu'il est entré une femme » — je n'ai jamais vu cette construction et je me demande ce dont il s'agit et si cette construction est très courante. Pourrait-il avoir également écrit « lorsqu'une bizarre petite femme est entrée » ?

share|improve this question

1 Answer 1

up vote 3 down vote accepted

Your understanding is absolutely correct.

Regarding the construction, it is quite common in litterature or formal speeches. Camus could have written lorsqu'une bizarre petite femme est entrée but the level would have been less litterary.

Technically speaking, I would say this construction is "dummy subject (il) + verb (entre) + real subject (une femme)", where il stands for une femme (see definition of il, section B.).

--

Ta compréhension de la phrase est bonne.

Ce type de construction est assez fréquent dans la littérature, ou encore dans certains discours. Camus aurait pu écrire lorsqu'une bizarre petite femme est entrée, mais le niveau de la phrase aurait été moins soutenu.

Techniquement, je dirais que cette construction se décompose comme suit : "sujet apparent (il), verbe (entre), sujet réel (une femme)", où il est employé dans sa tournure impersonnelle comportant un sujet réel (voir définition de il, sens B.)

share|improve this answer
    
Merci Shlublu! Alors, il n'y a pas de mystère; ce n'est qu’une figure de style! –  Claudie Jul 17 '13 at 9:19
    
Effectivement, pas de mystère ici ! "Juste" du style :) –  Shlublu Jul 17 '13 at 9:42

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.