Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Si ouïr est considéré vieux, quels sont les contextes dans lesquels ce verbe peut être utilisé de nos jours ?

share|improve this question
2  
Le nom associé, ouie, reste actuel. –  mouviciel Jul 19 '13 at 5:15
1  
Related: Is 'ouïr' used at all anymore? –  Kareen Jul 22 '13 at 0:00

3 Answers 3

up vote 8 down vote accepted

On utilise encore ouï dire de nos jours :

J'ai ouï dire qu'un accord a été trouvé. Pourriez-vous le confirmer ?

ceci a donné naissance au mot ouï-dire, qui signifie rumeur :

Ce ne sont que des ouï-dires ! Tu ne devrais pas croire ces rumeurs.

Parfois, de façon humoristique, on utilise aussi oyez pour annoncer une nouvelle. L'humour vient précisément du fait que cette tournure est désuète : elle veut évoquer les crieurs publics du moyen-âge.

Oyez oyez bonnes gens ! Les négociations ont abouti, nous allons toucher une prime !

share|improve this answer
1  
Donc ouï-dires peut être traduit comme hearsay. Et ouï dire comme to hear one say (something)? Et Oyez oyez bonnes gens ! comme Friends, Romans, countrymen, lend me your ears (William Shakespeare, Julius Caesar, III, 2)? –  indoxica Jul 18 '13 at 15:13
2  
Sans oublier "Ouï-dire" de Raymond Devos fr.toluna.com/opinions/446417/Le-dire-Raymond-Devos.htm , de la dentelle francophone donnée comme exercice de choix aux écoliers. –  cl-r Jul 18 '13 at 15:15
    
@indoxica Oui, c'est exactement ça pour "hear one say". Merci beaucoup pour les autres traductions, je ne les connaissais pas ! Concernant "Friends, Romans, ..." ça me semble bien être ça. –  Shlublu Jul 18 '13 at 16:24
    
@Shlublu Avec plaisir. Glad I could add something to your linguistic trove. –  indoxica Jul 18 '13 at 16:32
1  
À propos du dernier exemple, ça fait une paye que je n'ai pas ouï oyez dans ce contexte précis. –  mouviciel Jul 19 '13 at 5:13

Le seul exemple qui me vient en tête de l'utilisation du verbe ouïr est pour cette expression, où il est synonyme du verbe entendre et utilisé au participe passé :

J'ai ouï dire que ce verbe était ancien.

Excepté cette expression, il n'est plus employé dans le langage courant et même cet exemple relève plutôt du langage soutenu.

share|improve this answer

En plus de ouï dire et oyez, il y a aussi l'expression:

Qu'ouïs-je?

Dont le sens est celui du non moins désuet mais bien plus charmant:

Plaît-il?


Il y a aussi l'adjectif:

inouï

share|improve this answer
    
J'avais oublié que cet adjectif venait de ouïr. Merci du rappel! –  Fabinout Jul 22 '13 at 9:08

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.