Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je bute sur la traduction des mots instrument et works de la Fair License. Et dans une moindre mesure, sur le mot fair.

Pour info, la Fair License est un texte (licence d'utilisation) qui permet à l'auteur d'une œuvre de donner des libertés aux utilisateurs. L'œuvre peut être un logiciel (libre) (free software), une musique (libre), une photo, une sculpture, un code génétique... (L'objectif de cette licence est de donner toutes les libertés possibles à la condition que l'œuvre et ses travaux dérivés conservent également ces mêmes libertés. Sa particularité est d'être très concise.)

Le texte original :

Usage of the works is permitted provided that this instrument is retained with the works, so that any entity that uses the works is notified of this instrument.
DISCLAIMER: THE WORKS ARE WITHOUT WARRANTY.

Un début de traduction mot à mot qui n'est pas très compréhensible :

L'utilisation des travaux est permise à la condition que cette notice soit conservée avec les travaux, afin que toute entité utilisant les travaux soit informée de cette notice.
AVERTISSEMENT : LES TRAVAUX SONT SANS GARANTIE.

Est-ce que les anglophones ont autant de mal à comprendre la version anglaise, que les francophones à comprendre cette version française ?

  • instrument est utilisé dans le sens de document légal, contrat, acte, règle(ment)... Le mot notice convient peut être mieux dans ce contexte...
  • works fait référence à l'œuvre et aux travaux dérivés.
  • fair correspond à équitable, juste... mais aussi clair. Nous pouvons conserver le mot en anglais comme pour le mot fair-play (qui me semble plus usité que esprit sportif ou franc-jeu).

Quelles expressions françaises correspondent le mieux aux mots instrument, works et fair dans ce contexte ?


EDIT     Traduction avec l'aide de cl-r :

Toute utilisation des œuvres est permise à condition que cette mention légale soit conservée avec les œuvres, afin que tout autre utilisateur des œuvres soit informé de cette mention légale.
AVERTISSEMENT : LES ŒUVRES N'ONT PAS DE GARANTIE.

share|improve this question
1  
Je suis sans aucune formation en droit et il me semble que pour proposer les termes adéquats c'est une nécessité. Œuvres et clause me semble plus adaptés que travaux et notice, mais je peux me tromper. –  Un francophone Jul 24 '13 at 7:26
    
oui c'est une bonne idée, merci ;-) –  olibre Jul 24 '13 at 7:31
add comment

1 Answer

up vote 4 down vote accepted

Creative Commons utilise œuvre, mais n'a pas traduit le texte anglais, à l'inverse de CeCILL (licences libres pour les logiciels et œuvres scientifiques).

On utilise aussi mention légale pour indiquer l'obligation de publier un avertissement obligatoire, notice pouvant être rapproché de guide d'utilisation.

Quant à fair, équitable est le plus proche de l'esprit juridique, il s'agit plutôt de respect du fournisseur et de l'utilisateur (comme dans commerce équitable), sans qu'il y ait de notion d'élégance.

Les traducteurs francophones ont proposé leur choix de traduction sur le site du projet GNU. Il peut être prudent de livrer à la publication le texte anglais original et sa traduction en français, en précisant que seuls les motifs légaux imposés par la Loi française (Cf. CeCILL) l'emportent sur le texte de référence en anglais. Même si nous sommes ici dans le « Fair … with no warranty ».

Ces œuvres sont livrées et utilisables telles quelles, SANS AUCUNE GARANTIE, SANS AUCUNE RESPONSABILITÉ FINANCIÈRE des auteurs et des éditeurs.

Encore une fois, une relecture par un juriste français est nécessaire pour être à jour des dernières évolutions juridiques.

share|improve this answer
    
Merci pour ton aide. (Par contre, je n'ai pas trouvé les choix des traducteurs francophones.) Cette licence serait la plus concise des licences libres. Donc, pas besoin d'être exhaustif dans sa version française (l'objectif n'étant pas de se sur-protéger en cas de litige). Bien entendu, les versions anglaise et française seront toutes deux présentes, cette dernière permet juste aux francophones de mieux comprendre. Je demanderai ce soir aux juristes de l'April ce qu'ils en pensent. Merci encore. –  olibre Jul 24 '13 at 11:30
1  
@olibre le vrai lien des "faux amis" juridiques : gnu.org/philosophy/words-to-avoid.html –  cl-r Jul 24 '13 at 12:33
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.