Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Il semblerait que le mot « interview » peut être employé au masculin comme au féminin (source sur Larousse).

Savez-vous pourquoi ?

share|improve this question

2 Answers 2

up vote 6 down vote accepted

C'est un nom anglais, donc neutre dans sa langue d'origine, qui n'a pas de marque lexicale (comme une terminaison en -tion) incitant à le considérer comme féminin. La pratique dans ce cas est de donner le genre masculin en français, mais la proximité avec entrevue (dont il dérive même si le sens s'est spécialisé) fait qu'il a été utilisé avec les deux genres dès le début de son emprunt. Voir la note historique du TLFi.

share|improve this answer
1  
On peut remarquer que le TLFi décrit le mot comme féminin. C’est également ce que j’ai constaté à l’usage. J’apprend d’ailleurs en lisant la question qu’il a parfois été masculin. –  Édouard Aug 3 '13 at 21:05
    
@Édouard, j'avais remarqué mais je connais des personnes qui l'emploient au masculin. Je me demande si la réalité de l'usage n'est pas intermédiaire entre le Larousse qui a l'air de dire que les deux sont communs et le TLFi qui décrit presque le masculin comme une hésitation lors de l'emprunt, hésitation maintenant résolue en faveur du féminin. –  Un francophone Aug 4 '13 at 7:29
    
Mon juge de paix (le petit Robert) indique : "n.f. - 1872; mot angl., du fr. entrevue ; Anglicisme . . ." –  cl-r Aug 5 '13 at 7:37

Quel besoin de réimporter un mot français sous une orthographe légérement différente (entreveuë en moyen français - d'où, d'ailleurs la prononciation anglaise), sans aucune spécification supplémentaire de sens ? [temporairement, il a été réservé à une conversation tenue devant un journaliste]

Le français a aussi : conversation, entretien, conférence, pourparlers, colloque, conciliabule, tête-à-tête, dialogue, discussion, échange, causerie, et aussi causette, parlote, ainsi que l'obsolète devis qui signifiait un entretien familier.

share|improve this answer
1  
On peut le regretter, mais le fait est que le mot interview est entré dans la langue : la question de son genre est légitime. Et votre réponse n’y répond guère, d’où mon vote négatif. –  Édouard Oct 1 '13 at 19:38

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.