Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

En orthographe, il y a une règle qui stipule que tous les verbes se terminant par -guer prennent la forme -gable pour l'adjectif associé.

Exemples :

  • « naviguer » → « navigable »
  • « conjuguer » → « conjugable »

Cependant, cette règle s'applique à tous les verbes sauf l'adjectif « distinguable » (terminaison en -guable) qui dérive du verbe « distinguer ».

Savez-vous pourquoi cet adjectif se distingue des autres ?

share|improve this question
    
"Distinguable" n'est pas dans le TLF ni dans le dictionnaire de l'Académie. Pourtant, étrangement, il est dans le Larousse. larousse.fr/dictionnaires/francais/distinguable/26066 –  Shlublu Aug 5 '13 at 11:46
2  
Pour les amateurs de ngrams: books.google.com/ngrams/… –  Un francophone Aug 5 '13 at 12:01
    
Bien que le mot ne soit pas dans tous les dicitonnaires, il existe bien. Le ngram le prouve d'ailleurs. –  Zistoloen Aug 5 '13 at 12:24
    
@Zistoloen Oui, clairement. Mon commentaire exprime une surprise, en fait. –  Shlublu Aug 5 '13 at 14:13
    
@Shlubu - Dictionnaire : DISTINGUABLE : adj - XVII°, repris 1877 ; de distinguer | Que l'on peut distinguer (3° ou 4°) ... ;signé : le petit Robert. J'avoue ignorer la signification de (3° ou 4°) ; Historique : Toute précieuse que soit Mlle de La Trousse, elle a de l'esprit, par là je suis assurée qu'elle vous distingue, comme elle le doit, du reste de messieurs de Caen, que je ne crois pas tous aussi distinguables que vous l'êtes, Mme DE LA FAYETTE, Lettre à Huet, 14 nov. 1662, dans le Correspondant, 25 déc. 1876, p. 1095 (Le Littré) ; Explication du U ? NEANT –  cl-r Aug 6 '13 at 7:36

3 Answers 3

Comme l'a souligné Shlublu, distinguable n'est pas présent dans tous les dictionnaires. L'information reste donc à prendre avec des pincettes.

Sur ce site, Bruno Dewaele, champion du monde d'orthographe, explique que le u de distinguable pourrait venir de l'utilisation du mot distinguo dans la langue française.

On se répand en conjectures sur le cas très particulier de l’adjectif « distinguable » : pourquoi ce « u » a-t-il survécu ici alors qu’il a disparu partout ailleurs ? Dès le XIXe siècle pourtant, il avait été proposé de l’aligner sur les finales en « -gable ». Le mot d’origine latine distinguo, qui s’est maintenu dans notre langue pour désigner une distinction subtile, y est-il pour quelque chose ? Allez savoir…

Pour ce qui est de la définition de distinguo :

Action d'énoncer une distinction dans une argumentation.

Au final, il n'y a donc rien de certain sur la provenance de ce mot. Ce qui est sûr est que distinguable est le seul mot en -gable qui s'écrit avec un u.

share|improve this answer
    
Cela ne donne pas la réponse à ma question puisque ce sont des suppositions mais merci quand même. –  Zistoloen Aug 5 '13 at 14:42

Naviguer, fatiguer, etc. viennent respectivement du latin navigo (-are, -avi, -atum), fatigo (-are, -avi, -atum), etc. : tous des infinitifs en -gare. L'adjectif correspondant provident du suffixe -bilis ajouté à la racine contenant un a (navigabilis est attesté, fatigabilis aussi au moins en latin tardif). Ce suffixe s'est contracté en français moderne en -a- + -ble.

En français, on a ajouté un u lorsque cela était nécessaire pour prononcer le G dur. Le u est donc nécessaire dans le verbe à l'infinitif (et à beaucoup d'autres formes) ; on l'a étendu à toutes les formes du verbe. En revanche l'adjectif en -gable n'a pas eu besoin d'un u supplémentaire.

Distinguer vient du latin distinguo (-ere, distinxi, distinctum). Le u était déjà présent en latin, et n'a jamais disparu en français même si la prononciation le rendait superflu. Je ne trouve qu'un autre mot (hors imports) qui ait conservé -gua- : baguage (de bague au sens d'anneau — aucun rapport avec le bagage qui vient de l'ancien français bagues signifiant paquet (qui lui est peut-être apparenté)).

Pour d'autres adjectifs rares qui semblent dérivés directement du verbe et non d'un adjectif latin, l'orthographe -gable prédomine, mais on trouve aussi une minorité de -guable: conjugable mais aussi quelques conjuguable (de conjugare), homologable mais aussi quelques homologuable (de homologare), divulgable mais aussi quelques divulguable (de divulgare), etc. Je pense que c'est la proximité du verbe et qui incite à garder le u, même si les orthographes en u sont suffisamment minoritaires pour qu'on puisse les considérer comme incorrectes.

share|improve this answer
    
+1 : Merci Gilles pour cette bonne tentative de réponse. –  Zistoloen Oct 1 '13 at 19:37
    
@Zistoloen De rien, surtout que j'avais loupé quelque chose d'important : distinguer vient de distingUo. On n'a donc pas ajouté de U au verbe, on a omis de le retirer de l'adjectif ! –  Gilles Oct 1 '13 at 20:27

Le mot est un barbarisme, peu importe son orthographe donc.

De la même racine ont été formés :

  • distinct = que l'on peut distinguer

  • distinctif = qui sert à distinguer

qui sont nécessaires et suffisants ... et sonnent mieux.

share|improve this answer
3  
C'est un barbarisme, comme la quasi-totalité des mots français, puisque ce n'est pas un mot grec. Et alors? Distinct n'est pas exactement synonyme de distinguable : distinct signifie qu'il y a une différence, alors que distinguable apporte la nuance que la différence est perceptible. Le mot n'est donc pas redondant ni superflu (ce qui au demeurant n'est pas un défaut ni un inconvénient). Quand à sonner mieux, c'est un pur jugement de valeur. –  Gilles Oct 1 '13 at 18:33
    
Je comprends très mal cette critique. Pour m'en remettre à une source moins ancienne que l'Antiquité Grecque, à savoir le Littré, le sens de barbarisme n'a plus rien à voir avec le manque d'atticisme. Le même auteur définit "distinct" comme 1) Que l'on distingue 2) Qui se discerne 3) Clair, précis - il ne daigne pas mentionner "distinguable" –  ex-user2728 Oct 2 '13 at 0:34
    
Un barbarisme serait alors un mot qui n'est pas dans le Littré ? C'est curieux, comme définition — et cela ferait de ce sens un barbarisme puisque ce n'est pas comme cela que Littré définit le mot. Littré omet bien des mots utilisé par Flaubert ou Hugo ; je ne considère pas ces écrivains comme des barbares, aussi ne considéré-je pas les mots qu'ils emploient comme des barbarismes. –  Gilles Oct 2 '13 at 0:45

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.