Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

On sait que l'aube précède l'aurore, au moins dans l'usage soigné. Au soir le crépuscule correspond à l'aube, y a-t'il un terme désignant le moment correspondant à aurore?

share|improve this question
    
Entre chien et loup? –  mouviciel Sep 5 '13 at 7:32
1  
A noter : il me semble que le crépuscule peut également faire référence au matin, au moment précédant immédiatement l'aube. –  Romain VALERI Sep 5 '13 at 8:42
1  
@RomainVALERI, un des sens (que je crois plutôt technique utilisé en astronomie) de crépuscule est la lumière du soleil sous l'horizon, et dans ce sens il peut être utilisé pour désigner la lumière de l'aube. –  Un francophone Sep 5 '13 at 8:49
add comment

3 Answers 3

Je dirais couchant (m) - Le soleil qui se couche; l'aspect et la luminosité du soleil et du ciel au moment du coucher du soleil (cit. TLFi). Ou tombée de la nuit, coucher de soleil ?

EDIT: Un peu de lexique crépusculaire (TLFi):

crépuscule - Lumière faible et incertaine qui subsiste après le coucher du soleil avant que la nuit ne soit complètement tombée; moment correspondant de la journée.

aurore - Moment qui suit l'aube et précède immédiatement le lever du soleil, où l'horizon présente des lueurs brillantes et rosées

aube - Moment qui précède l'aurore, où la lumière du soleil levant commence à blanchir l'horizon; point(e) du jour.

Rem. Oppos. aube/aurore. Bon nombre d'écrivains confondent plus ou moins aurore avec aube, en partic. quand ils font suivre ce dernier d'adj. comme éblouissant, doré, etc. (cf. aube). Par ailleurs, les deux mots apparaissent quelquefois en coordination, ce qui confirme la difficulté de les distinguer : ,,Loin d'être une aube, une aurore, c'est le souvenir d'un triste chant de crépuscule`` (Barrès, La Colline inspirée, 1913, p. 204). Pourtant ils sont loin d'être synon., l'aube précède l'aurore; quand, p. méton., l'aube désigne les premières lueurs du jour, la coloration est blanchâtre, indécise, voilée. Au contraire l'aurore est brillante, éclatante, soit rosée, soit jaune doré. Ce sens de « lumière brillante et rosée » est au demeurant bien plus fréq. et net que celui de « moment qui suit l'aube », sens que les dict. omettent même de signaler, alors que certains d'entre eux (DG, Rob.) le mentionnent bien pour aube. Les teintes de l'aurore sont suffisamment précises pour donner lieu à un emploi comme adj. de couleur (contrairement à aube). Enfin, les accept. figurées, comparables à celles de aube, ne s'accompagnent pas cependant − ou rarement − de la même nuance d'insaisissable, d'impalpable; l'aube cherche à poindre, à naître; l'aurore éclate, illumine.

Ainsi, je peux faire une telle succession de ces mots:

  • coucher du soleil > crépuscule > lever du soleil
  • coucher du soleil > crépuscule > aube > aurore > lever du soleil (selon TLFi, pour les puristes)
  • couchant (?) > coucher du soleil > crépuscule > aube > aurore > lever du soleil
  • avant-nuit (très rare) (?) > coucher du soleil > crépuscule > aube > aurore > lever du soleil
  • tombée de la nuit (?) > coucher du soleil > crépuscule > aube > aurore > lever du soleil

Encore un notion intéressante dans ce champs lexical c'est heure bleue considérée comme synonyme de entre chien et loup et de brunante selon wikipédia français. Je ne sais pas trop ou je peux placer ces termes.

Selon TLFi, tous ces lexèmes sont synonymes: brune, brunante, entre chien et loup, tombée du jour, tombée de la nuit, crépuscule, heure bleue* (* ce n'est pas dans le TLFi).

Donc, je crois qu'on peut jouer sur la différence tombée du jour > tombée de la nuit (?). Mais je ne suis pas sûr.

  • tombée du jour (?) > tombée de la nuit (?) > couchant (?) > coucher du soleil > crépuscule > aube > aurore > lever du soleil

Si l'on parle de l'astronomie, on distingue encore plusieurs type de crépuscule: civil, nautique (heure bleue), astronomique. Selon TLFi, ces crépuscules-la on peut employer en contexte du lever du soleil aussi.

Donc, le concept astronomique c'est:

  • coucher du soleil > crépuscule civil > crépuscule nautique (heure bleue) > crépuscule astronomique > lever du soleil

Pour avoir l'image integrale on peut ajouter aussi nuit noire

  • coucher du soleil > crépuscule civil > crépuscule nautique > crépuscule astronomique > nuit noire > crépuscule astronomique > crépuscule nautique > crépuscule civil > lever du soleil

L’intégrale avec les termes de la lexique non astronomique vous pouvez faire par vous-mêmes :-)

share|improve this answer
    
Oui, ponant ca va aussi, mais j'ai l'impression que c'est plutot vielli et un peu regional... Mais, peut-etre j'ai tort. Je considere ponant et couchant comme synonymes, mais ponant plus vielli.. (Pardon, j'ai un clavier sans accent) –  bokryonok Sep 4 '13 at 20:50
    
Le ponant est pour moi un synonyme d'Ouest, ou de couchant dans le sens de la direction du soleil qui se couche et pas la période. Pour couchant en tant que période, c'est pour moi le moment où le soleil est en train de disparaitre mais encore visible, je cherche le moment après, le soleil est sous l'horizon mais il fait encore clair (le crépuscule étant le moment où la lumière disparait). –  Un francophone Sep 5 '13 at 7:59
add comment

L'usage actuel fait précéder la nuit par le crépuscule (du latin crepusculum, de creperus "douteux").

Au XIII° siècle il était rattaché à l'aube, comme une lueur précédent le lever du soleil.

Brune : tombée de la nuit, soir.

Ce soir, à la brune, nous irons, ma brune cueillir des serments
...
(Maxime Le Forestier : L’éducation sentimentale)


Définitions extraites du petit Robert.

P.S. : S'il n'y avait pas la tautologie ce soir/brune la phrase serait incompréhensible : à cette brune est inaudible, indécodable, alors qu'à ce soir l'est, et brune précise ici le début de la soirée.

Le soir est ce qui existe entre le crépuscule et la nuit il est plus perceptible et plus long l'été.

share|improve this answer
add comment

L'aube est le moment où le ciel redevient assez clair pour que l'on puisse distinguer à nouveau les couleurs.

L'aurore est un embrasement passager (étymologiquement, bien qu'Homère parle de la déesse Aurore aux doigts de rose - l'image est remarquablement exacte en Grèce, hors des villes polluées), dû au passage rasant des rayons du soleil dans l'atmosphère.

Au couchant, le même phénomène se produit ; le terme "ustion" aurait été adéquat, mais aucun auteur ne l'a retenu en ce sens.

Enfin, au crépuscule, on distingue de moins en moins les couleurs et tous les chats sont gris.

share|improve this answer
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.