Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Cette question renvoie au passage suivant, qui apparait dans une autre question :

Si vous voulez changer la société, faites des enfants meilleurs, car ce sont eux qui changeront la société avec une éducation différente, basée sur le respect de tout être.

Je suis au fait que « être » peut être un verbe ou un nom masculin. Ici, il semble qu'il agisse en tant que nom. À condition que ce soit vrai, pourquoi tout être et non pas tout l'être ?

share|improve this question
add comment

1 Answer

Il s'agit bien d'un nom masculin définissant la qualité de ce qui est (le petit Robert)

  • tout être : n'importe quel être.
  • tout l'être : l'être dans son entier (le soi).

AJOUT suite au commentaire

La remarque d’Édouard apporte des compléments à la définition (telle qu'elle est habituellement entendue) de l'être : « ce qui est animé et vivant, ou supposé comme tel » ou « personne, être humain » .

"tout être" développé en : "tout ce qui a la qualité de ce qui est" est une définition générique qui englobe les autres.
Elle pourra être lue ainsi dans des essais, dans des écrits philosophiques, mais pas dans les romans ou dans la littérature classique.

Complément demandé sur les autres :
les autres êtres, avec la notion d'altérité sous-jacente : s'il y a unicité apparente d'un être manifesté (existant), sa substance même est semblable à celle des autres êtres (par l'énergie originelle du vivant et la perception d'une réalité que ces êtres partagent).

share|improve this answer
    
Dans « tout être », je comprends « être » comme « ce qui est animé et vivant, ou supposé comme tel » ou « personne, être humain », pas « la qualité de ce qui est ». (Le Petit Robert aussi). –  Édouard Sep 23 '13 at 13:09
    
@Edouard En reprenant cette définition, l'expression un être vivant est donc un pléonasme ? –  Romain VALERI Sep 23 '13 at 15:09
    
Puisque je n’emploierais pas « être vivant » si je ne veut désigner que les « personnes, êtres humains », je penche pour le non. –  Édouard Sep 23 '13 at 17:03
    
@RomainVALERI ce serait une tautologie si l'être ne pouvait être que vivant, mais il peut être un être : malade, malfaisant ou bienveillant ... et même décédé lorsqu'il retrouve son néant. –  cl-r Sep 27 '13 at 9:16
    
@cl-r D'abord, seule une phrase peut être une tautologie, pas un simple groupe nominal. Ensuite, être malade, malfaisant ou bienveillant implique qu'on soit vivant. En revanche, un "être décédé" ? Un "ne plus être" n'est pas un être... –  Romain VALERI Sep 27 '13 at 14:19
show 6 more comments

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.