Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

On m'a appris à les appliquer correctement, mais je me demande qui en a décrété ainsi, car je n'en appréhende pas la logique.

share|improve this question
2  
Related: Quand doit-on utiliser mil au lieu de mille ? –  Kareen Oct 10 '13 at 18:25
add comment

2 Answers

Pour la première question : cents et vingts dans deux cents ou quatre-vingts sont assez logiques compte tenu des emplois nominaux à la place de centaine pour cent et de la persistance pour vingt de formes vigésimales

On trouverait des cents et des milliers d'années ? (Lamart)
L’hôpital des quinze-vingts

ils ont finis par être assimilés dans les nombres à multiples à des noms, donc accordés en conséquence, comme par ailleurs million, milliard

Ce qui est étonnant c'est au contraire que s'ils sont suivis d'autre numéraux, ils redeviennent invariables. Voire à ce sujet Grevisse

Vingt et cent, quoique viginti et centum fussent invariables en latin, variaient ordinairement autrefois dans les multiples, même s'ils étaient suivis d'un autre numéral. […] Cependant il y avait une certaine tendance à les laisser invaria-bles comme en latin dans toutes les circonstances, jusqu'au XVIᵉs. […]. Cette règle moderne, tout à fait arbitraire, a été d'abord édictée par l'Académie en 1 694 pour vingt parce que ce multiple de vingt était devenu une formation isolée (d'où l'agglutination que l'on trouve dans Quatrevingt-treize, titre d'un roman de Hugo […]). La règle sera étendue à cent au cours du XVIIIᵉs. : en 1762, l'Ac. écrit encore neuf cens mille. (Grevisse, 14, 592)

En ce qui concerne mil, il ne s'agit pas d'une troncature de mille, mais bien de l'évolution du mot latin correspondant à un seul millier

Pour un seul millier, le latin employait mille : de là, en ancien français, la forme mil ; pour plusieurs milliers on employait en latin milia : de là notre mot mille, prononcé autrefois comme dans famille, et parfois écrit milie. Cependant, dès le XIIᵉs., les deux formes mil et mille ont été concurremment employées au singulier et au pluriel — la distinction actuelle, fixée par Oudin, est arbitraire; elle s'est imposée au XVIIIᵉs. (ibid)

share|improve this answer
add comment

Vingt

"vingt" s'écrit toujours comme cela sauf dans "quatre-vingts" seulement s'il n'est pas suivi par un autre cardinal numéral et s'il n'est pas un ordinal. (Source)

Exemples :

80: quatre-vingts

85 : quatre-vingt-cinq

1.980: mille neuf cent quatre-vingts

80's : les années quatre-vingt

Cent

"cent" prend un 's' lorsqu'il n'est pas suivi par un autre nombre.

Exemples :

300 : trois cents

324 : trois cent vingt-quatre

Mille

"mille" est invariable. Quand on parle de "milles" il s'agit de l'unité de mesure (1 mille = 1,609 km). Le terme "mil" est utilisé lorsque que le nombre est un ordinal et non un cardinal. (Source)

Exemples :

1.020 : mille vingt

3.000 : trois mille

1910 : [l'An de Grâce] mil neuf cent dix

share|improve this answer
    
Certes, mais là n'est pas la question. Soit dit en passant mil n'est en principe plus utilisé, mais il pouvait employé aussi bien pour des ordinaux que pour des cardinaux. –  Evpok Oct 17 '13 at 17:05
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.