Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.
  • Je parlais de mes problèmes. → J’en parlais.
  • Je parlais de mes parents. → Je parlais d’eux.
  • Je me moquais du garçon. → Je me moquais de lui.

Dans la première phrase on remplace de + une chose par en. Cela, c’est clair. Pourtant, quand de est suivi d’une personne, j’ai appris qu’il faut remplacer la partie en gras par de + un pronom tonique.

De temps en temps je vois qu’on utilise en aussi pour remplacer de + une personne. Alors, est-ce que les formes suivantes sont possibles ou même préférées ?

  • Je parlais de mes parents. → J’en parlais.
  • Je me moquais du garçon. → Je m’en moquais.
share|improve this question

3 Answers 3

up vote 3 down vote accepted

Réserver en aux antécédents qui sont des choses est une règle qui décrit mal l'usage qui admet facilement des personnes pour antécédents avec les verbes exprimant un sentiment, une sensation, un mouvement et d'autres comme : parler de; dire de; obtenir de; recevoir de, tirer de, s'occuper de, faire de. (Voir le deuxième onglet de l'entrée du TLFi qui a une remarque à ce sujet à la fin du point I.A.)

share|improve this answer

Both are OK, but "J'en parle" is kinda undefined, so if the wording of your sentence makes the usage of "en" ambiguous, it's better to use "Je parle d'eux" or "Je parle d'elle"...

Example:

Mon petit frère tire les cheveux de ma petite soeur et je m'en moque.

Who are you mocking? The little brother? The little sister? The fact that he is pulling her hair? Following the grammatical rules, you should refer to the last "antecedant", that is the last possible solution in the sentence (=the sister). But that's not what you mean: really, you want to mock the little brother. So you remove the ambiguity by saying:

"Mon petit frère tire les cheveux de ma petite soeur et je me moque de lui."

share|improve this answer

Il me semble que pour à, il n'y ait pas de règle qui permette une réponse claire, mis à part connaître comment se comporte chaque verbe:

Je succède à Bernard -> Je lui succède

Je pense à Bernard -> J'y pense

Pour moi, ça doit être la même chose pour de.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.