Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Existe-t-il un sens que j'ignore au mot bon(ne) qui signifierait tôt ou quelque chose du genre ? Je doute que l'expression

Se lever de bonne heure.

ait comme signification

Se lever à la bonne heure.

Qu'en est-il ?

share|improve this question
4  
Voyons, c'est une question de bon sens ;-) –  Stéphane Gimenez Nov 20 '13 at 13:17
    
Haha, elle est bonne ! –  Oltarus Nov 20 '13 at 14:00
    
Je crois que la bonne heure pour savoir quelle heure est désignée par de bonne heure, c'est une bonne heure avant l'heure à laquelle tu désires te lever. –  Un francophone Nov 20 '13 at 14:11

2 Answers 2

On peut bien sûr très bien dire que se lever de bonne heure (expression où de bonne heure veut dire « tôt ») c'est se lever à la bonne heure (ici l'adjectif bon voulant dire « qui convient »), mais l'usage distingue les deux en tant qu'expressions, même si parfois les deux usages sont confondus.

De bonne heure (attesté en 14581) veut dire à une heure matinale, tôt (Proust, À la recherche du temps perdu : « Longtemps je me suis couché de bonne heure ». Le Dictionnaire historique de la langue française fait rentrer cet usage de bon dans le « domaine temporel » avec une valeur intensive. Je connais au moins une variante régionale (mon sud-ouest natal : à bonne heure).

À la bonne heure (attesté en 14502) est une locution adverbiale qui peut signifier au bon moment, à propos, ou marquer l'approbation (Molière, l'Avare :  « Si tu avais senti quelque inclination pour elle, à la bonne heure, je te l’aurais fait épouser, au lieu de moi ; mais cela n’étant pas, je suivrai mon premier dessein, et je l’épouserai moi-même. »
Je l'utilise moi-même pour signifier « ouf ! » (soulagement, dans le sens de « enfin » ), je pensais que c'était un méridionalisme, mais je viens juste de trouver une occurrence de l'expression avec ce sens là, dans Les Plaideurs de Racine : « Je ne dormirai point. — Hé bien ! à la bonne heure ! Qu’on ne le quitte pas. »

1 : Dictionnaire culturel en langue française sld Alain Rey, éditions Le Robert
2 : Dictionnaire historique de la langue française, sld Alain Rey, éditions Le Robert

share|improve this answer

Une petite note, histoire de compléter la réponse de Laure : se lever tôt est souvent associé à une bonne habitude dans la langue française, comme en atteste une autre expression :

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Cela expliquerait entre autres l'association existante entre l'expression « de bonne heure » et « tôt ».

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.