Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Ceci est issu de la page 226 de Schaum's Outline of French Grammar, 5e edition de Mary Crocker.

Laisser and Verbs of Perception plus the Infinitive

After the verb laisser and after the verbs of perception entendre, voir, écouter, regarder and sentir, the infinitive is used. Unlike in English, the infinitive precedes the noun. The pronoun precedes the main verb. These verbs unction similiarly to the verb faire in causative construction.

Je laisse Marie finir le travail. (I let Mary finish the work.)

Je la (lui) laisse finir le travail. (I let her finish the work.)

Je la laisse le finir or Je le lui laisse finir. (I let her finish it.)

Je comprends comment la phrase Je la laisse finir le travail est construite. Mais je ne comprends pas comment Je le lui laisse finir découle de celle-ci. Est-ce que cette phrase signifie la même chose, et pourquoi est-elle correcte ? Dans la première, la désigne Marie, l'objet direct de « laisse » ; et le désigne « le travail », l'objet direct de « finir ». D'où vient le « lui » ? Il n'y a pas d'objet indirect ?

De plus, si Je le lui laisse finir est juste, qu'en est-il de Je lui laisse le finir ?

share|improve this question

2 Answers 2

Il faut comprendre « Je le lui laisse finir » comme « Je laisse finir le travail à Marie ». Lui est donc un pronom (objet indirect attaché à l'auxiliaire laisser) qui désigne Marie. C'est le même genre de construction que laisser faire à (le TLF indique que cet emploi est vieilli). La signification est très proche de « Je la laisse le finir », i.e. « Je laisse Marie finir le travail », qui est un peu plus désinvolte.

Le verbe laisser en tant que semi-auxiliaire constitue une exception déjà décrite ici : Place du pronom en présence d'un verbe conjugué et l'infinitif : historiquement le pronom objet de la proposition infinitive qui suit est attaché à laisser (uniquement lorsque qu'il est auxiliaire et par conséquent ne possède pas déjà lui-même un objet). C'est pourquoi on écrit : « Je le lui laisse finir ». Déplacer le pronom après l'auxiliaire laisser, i.e. « Je lui laisse le finir », n'est pas parfait (les puristes fronceront les sourcils, même si dans le langage courant cela serait bien compris) — on a tendance à l'éviter.

share|improve this answer
1  
@Sifu: J'avais rajouté « la tache de » pour rendre la phrase grammaticalement correcte, en fait ce n'était pas la bonne façon. La formulation complète fais suivre immédatement l'auxiliaire du verbe. C'est corrigé. Merci. –  Stéphane Gimenez Aug 12 at 17:46

La phrase Je le lui laisse finir dérive d'une construction intermédiaire je le laisse finir par elle (cf. Je l'envoie à elleJe la lui envoie) que Crocker omet de mentionner.

La phrase Je lui laisse le finir n'est pas possible parce que :

  1. Elle viole, sans être une exception à (comme Je la laisse le finir l'est), la règle générale qui interdit de placer un pronom entre laisser et son infinitif objet; et

  2. Elle implique que lui est un objet indirect de laisser ce qui n'est clairement pas possible dans cette construction.

share|improve this answer
    
Depuis quand lui peut remplacer un complément d'agent?? –  Stéphane Gimenez Dec 23 '13 at 16:04

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.