Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Tout le monde ou presque connait l'expression suivante :

Rien ne sert de courir, il suffit de partir à point.

Pourtant le premier bout de la phrase (« rien ne sert de courir ») me parait être en français incorrect. Ne devrait-on pas dire « il ne sert à rien de courir » ?

Si ce bout de phrase est correct, quelle est l'origine de ce « rien » en tant que sujet ?

share|improve this question
    
À l'oral, je pense qu'on utiliserait plutôt : « Cela ne sert à rien de courir », plutôt, afin de garder un certain genre « neutre ». –  Larme Dec 28 '13 at 22:50

1 Answer 1

up vote 6 down vote accepted

Le fait qu'il s'agit d'une citation de la fable Le Lièvre et la Tortue (1668) de Jean de la Fontaine en fait une locution figée, mais le tour d'utiliser rien comme sujet existe encore, plus ou moins recherché suivant le verbe. Si avec rien ne sert... une allusion à la fable semble inévitable, ceux-ci me semblent plus courant:

  • Rien n'est plus ... que ...

  • Rien ne vaut ...

  • Rien ne fait plus ... que ...

share|improve this answer
    
Pourrais-tu m'expliquer d'où vient l'utilisation de rien en tant que sujet ? –  Zistoloen Dec 31 '13 at 17:59
    
@Zistoloen, rien est un pronom (comme tout d'ailleurs) parfois employé substantivement (voir un tout petit rien) et donc rien ne s'oppose à ce qu'il soit un sujet (et c'est même pas fait exprès). Ce qui est un peu plus rare -- et pas possible systématiquement -- , c'est rien employé à la place d'un il impersonnel pour en faire la négation. –  Un francophone Jan 1 at 10:18

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.