Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

P. 248 de Schaum's Outline of French Grammar, 5e édition de Mary Crocker :

Ni may be used more than twice.
Il ne veut ni lire, ni écrire, ni étudier. = He wants neither to read, nor to write, nor to study.

En haut de la p. 292 de Principes généraux et particuliers de la langue française par Noël François de Wailly :

Voyez les oiseaux du ciel, ils ne sèment ni ne moissonnent. Considérez les lis des camps, comme ils croissent; il ne travaillent ni ne filent.

Mes questions :

  1. Compte tenu de ce qui précède, faut-il toujours ajouter ne avant les verbes conjugués en employant « ne … ni … ni …», mais rien lorsqu'il s'agit d'infinitifs ?

  2. Si oui, pourquoi cette différence ?

share|improve this question

3 Answers 3

En gros, ni signifie et dans une négation. On peut l'utiliser avec des groupes nominaux, des verbes non conjugués (infinitif, participe), des adjectifs, des adverbes, mais pas avec des propositions complètes.

Je ne l'ai pas vu arriver ni repartir. = Je ne l'ai pas vu arriver, et je ne l'ai pas vu repartir non plus.
Je n'ai pas de chat ni de chien. = Je n'ai pas de chat et je n'ai pas de chien.

Lorsque l'on a une énumération dans laquelle tous les éléments sont négatives, il est fréquent d'utiliser ni aussi devant le premier élément.

Je ne l'ai vu ni arriver ni repartir.
Je n'ai ni chat ni chien.

Lorsque l'énumération est le sujet de la phrase, c'est la seule solution.

Ni Pierre ni Paul ne sont venus. = Pierre n'est pas venu et Paul n'est pas venu.

Lorsqu'on a le choix, il y a une légère nuance de sens : si ni est répété, on sait dès le début qu'il s'agit d'une énumération, alors que dans le cas contraire on a une phrase déja complète et la clause introduite par ni arrive après coup.

Il y a toujours la particule ne dans la phrase, comme dans toute phrase négative : ni remplace seulement pas.

En français moderne, on utilise ni que lorsque les deux éléments qui sont liés partagent au moins le verbe ou l'auxiliaire : « il ne sait pas lire ni écrire », « il n'a pas lu ni écrit », mais « il ne lit pas et n'écrit pas ».

En français classique, on pouvait exprimer une négation avec uniquement la particule ne ; dans cette langue, on peut utiliser ni comme « et … ne » : « il ne lit ni n'écrit ». Cette tournure est désuette même en français très littéraire. On peut aussi tenter « il ne lit pas ni n'écrit », mais là encore je trouve la formulation désuette et je ne l'utiliserais pas de nos jours.

share|improve this answer
    
Je vous suis reconnaissant et ai plussoyé. Pourriez-vous détailler que vous signifiez par dans cette langue, on peut utiliser ni comme « et … ne » ? Prière de le faire à l'intérieur de votre réponse SVP. –  LePressentiment Jan 23 at 5:27

La réponse la plus simple est qu'on ne met pas ne devant un nom, or les infinitifs objets partagent un certain nombre de caractéristiques avec les noms :

Il ne veut ni amis ni ennemis.

share|improve this answer

En fait, il serait tout à fait possible d'utiliser cette combinaison avec des verbes à l'infinitif. Par exemple: Il ne veut ni rester, ni partir (même si cet exemple n'a pas de sens hors contexte). Il n'y a pas vraiment de différence.

Ce qu'il faut retenir, c'est que grammaticalement, ni fait partie des conjonction de coordination et qu'il s'emploie pratiquement toujours en corrélation avec l'adverbe ne.

En revanche, ne servant à nier une action, il est forcément placé devant le verbe conjugué (qu'il nie).

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.