Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je travaille sur un projet où la capacité de se reproduire d'organismes divers et pas forcément sexués occupe une certaine importance. Cependant, je n'arrive pas à trouver de mot exact pour désigner « l'arrêt de la capacité à se reproduire » lorsque celle-ci est naturelle et due à l'âge.

Dans un contexte humain, j'aurais parlé de ménopause ou d'andropause. Cependant, ces termes sont extrêmement sexués, globalement orientés pour désigner nos conditions humaines pour la reproduction et absolument pas taillés pour représenter un phénomène équivalent chez un organisme asexué (prenons le cas d'un organisme dont le comportement méiotique ne serait plus possible passé un certain âge).

Le terme stérilité est cependant trop large car il inclue également d'autres causes que l'âge ; le mot sénescence quant à lui me paraît également trop large car il touche tous les mécanismes d'un organisme et pas seulement le mécanisme de reproduction.

Existe-t-il donc un terme générique dans la langue française qui puisse représenter l'arrêt naturel des fonctions de reproduction d'un organisme dû à l'âge ?

share|improve this question
add comment

3 Answers 3

up vote 0 down vote accepted

J’ai cherché @Morwenn mais en vain :/ Je ne trouve dans aucun ouvrage de référence de terme générique pour désigner l’arrêt des capacités reproductives.

Comme dans tous les cas pareils je t’invite, comme te le propose @mouviciel, à créer ton néologisme :) Sachant que l’activité néologique est très intense dans le milieu scientifique, tu as encore moins de raisons d’hésiter ^^

Cela dit, si méiopause @mouviciel ne te convient toujours pas, que dis-tu de gonopause ?

share|improve this answer
    
De tout ce que j'ai pu voir, il n'existe en effet pas de terme représentant exactement le concept que je cherche. Si un tel mot avait occupé une place importante dans un papier de recherche ou un projet dédié, j'aurais sûrement utilisé un néologisme. Mais là, il s'agissait d'un banal projet scolaire ; j'ai simplement remplacé le mot par sa définition. –  Morwenn Jan 16 at 0:46
    
Très bien :) Mais à mon avis, tu ne devrais pas hésiter à créer ce néologisme fut-ce pour un « banal projet scolaire (sic) car sans doute qu’il pourra justement servir dans de futures publications à haute valeur scientifique :) Personnellement, je tiens même une liste de mes néologismes et apporte un soins particulier à les rendre acceptables. –  Fauve Jan 16 at 18:30
    
La biologie aurait été mon domaine de prédilection, je ne dis pas. Mais dans le cas présent, c'est un bête travail de programmation basé sur un logiciel de représentation de systèmes multi-agents^^ –  Morwenn Jan 16 at 18:49
add comment

Je ne sais pas si le mot existe déjà, mais à partir de la question j'imagine méiopause.

share|improve this answer
    
Quand bien même ça existerait, ce serait encore trop spécifique, puisqu'uniquement lié à la méiose. Je cherche un terme qui puisse s'appliquer à n'importe quel organisme^^" –  Morwenn Jan 13 at 16:03
    
Certes, mais on peut arguer que même les organismes tels que les humains utilisent la méiose pour se reproduire. –  mouviciel Jan 13 at 16:11
add comment

Plutôt que de 'néologiciser' pourquoi ne pas utiliser l'antéposition 'a-'

passer (ou progresser) vers un état a-reproductif ou d'a-reproduction

qui reste lisible pour un plébéien francophone, surtout si le '-' signe bien l'intention privative de l'action envisagée.

share|improve this answer
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.