Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je suis conscient de l'existence de temps surcomposés. Je me suis réfèré à Wordreference.com, et je suis à la recherche d'une réponse catégorique à propos du passé surcomposé.

Pourquoi n'a-t-il pas employé le plus-que-parfait : sitôt que j'avais acquis quelques notions … ?

Pourquoi pas le plus-que parfait : lorsque la spéculation avait franchi les bornes … ?

Doit-on toujours se servir du passé surcomposé ? Seulement à l'écrit ? À l'oral ?

share|improve this question
1  
Personnellement dans les deux cas j'utiliserais le passé antérieur. (Et je n'irai pas chercher chez un auteur du XVIIième siècle des exemples à suivre). Mais les temps surcomposés ne font pas partie de mon dialecte et toutes leurs utilisations me font sursauter. –  Un francophone Jan 22 at 7:29
    
Les temps surcomposés ne sont jamais obligatoires, ils sont surtout utilisés à l'oral et plus dans le sud de la France où ils n'ont absolument rien de désuets (voir commentaire de @StéphaneGimenez). Voir si ma réponse ici t'aide un peu plus. –  Laure Feb 20 at 7:58
add comment

2 Answers

Comme le dit le commentaire plus haut, il vaut mieux éviter de prendre des exemples d'auteurs anciens car l'usage a beaucoup changé. Le passé surcomposé est très peu utilisé actuellement. Les phrases avec le plus-que-parfait sont correctes.

Il y a une légère nuance avec le plus-que-parfait : les deux temps servent à marquer l'antériorité par rapport à une action qui est déjà au passé. Néanmoins, le passé surcomposé exprime une action terminée avant l'action principale, alors que le plus-que-parfait peut indiquer une action qui s'est prolongée au-delà.

share|improve this answer
    
Le plus que parfait me gène dans ces phrases. –  Un francophone Jan 22 at 9:51
    
Qu'est-ce qui te gêne ? –  Lamine Jan 22 at 10:06
    
Si je savais l'exprimer, j'en ferais une réponse. –  Un francophone Jan 22 at 10:10
    
Ça me gène aussi, le plus-que-parfait est un imparfait, or il s'agit dans ce cas d'une action dont justement on souligne l'aspect parfait. –  Stéphane Gimenez Jan 22 at 10:53
    
C'est bien la nuance que je souligne, non ? Je ne vois pas par quel autre temps on peut remplacer le passé surcomposé ici. –  Lamine Jan 22 at 11:48
show 6 more comments

je pense que le plus que parfait est à utiliser quand c'est la durée de l'action qui implique la conséquence. Le passé surcomposé, serait que la fin de l'action implique la conséquence, quelque chose d'instantané donc. Bon, le plus simple est d'éviter ce genre de tournure de phrase, ça évite les problèmes!

share|improve this answer
add comment

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.