Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

La citation ci-après provient de la page 93 de Schaum's Outline of French Grammar de Mary Crocker.

The verb faire (to do, to make) is used in arithmetical operations. The plural font is used for addition, subtraction, and multiplication. The singular fait is used for division.

En tant qu'étudiant de mathématiques, cette différence m'intrigue. Y a-t-il une raison (mathématique à la française)? En anglais, toutes ces quatre opérations sont singulières.

share|improve this question
    
Si tu ne veux pas te faire passer pour un film des années 50, je te conseille d’utiliser le verbe « égaler ». –  Édouard Feb 7 at 13:10
1  
Vous devriez prendre l'habitude d'ajouter des exemples à vos questions... –  Alexandre Vaillancourt Feb 7 at 14:48

2 Answers 2

Si vous voulez donner une tournure littéraire à l'arithmétique, pensez à cet extrait du Don Juan de Molière:

  • Ce que je crois?
  • Oui.
  • Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit."
share|improve this answer

Littéralement, on a :

Addition : un et un font deux

Soustraction : trois moins un donnent deux (je ne suis pas certain)

Multiplication : Six fois six font trente-six

Division : Douze divisé par trois donne quatre.

Je crois que l’on utilise le singulier pour les opérations non commutatives, car l’idée sous-jacente serait que la division serait une opération sur le dividende et que le diviseur ne serait qu’un paramètre. Mais si ma théorie est vraie, alors on devrait aussi appliquer la même règle à la soustraction.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.