Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans les situations où on doit utiliser « vous » à la place de « tu », doit-on aussi utiliser « nous » à la place de « on » ?

share|improve this question

4 Answers 4

up vote 7 down vote accepted

Ce sont des phénomènes séparés mais pas indépendants.

L'utilisation de on pour dire nous (ce qui ne recouvre pas tous les usages de on), c'est du langage courant, peu formel.

L'emploi de vous plutôt que tu est essentiellement une marque de respect.

Généralement on est plus formel face à des personnes qu'on vouvoie, mais ce n'est pas le seul contexte où on est formel et on peut adopter un langage plus familier même avec des personnes qu'on vouvoie (je vouvoie mon voisin, en partie à cause de la différence d'âge, mais je suis globalement moins formel avec lui qu'avec mon patron que je tutoie pourtant — mais je ne suis pas sûr que je sois si formel avec lui que j'évite on pour nous).

share|improve this answer

Pour le remplacement de nous par on, voir aussi la question correspondante, ou la réponse de Slublu.

Si la forme nous est en général utilisée pour la première personne du pluriel, elle peut également être utilisée pour une personne unique, on parle d'un pluriel de majesté (ou majestatif mais je ne retrouve pas ce mot dans le TLF):

Nous, préfet de la Seine, ordonnons...

On peut également utiliser nous pour une deuxième (voire troisième) personne:

Ne nous énervons pas! (pour Ne t'énerve pas! ou Ne vous énervez pas!)

Ce qui rejoint la question initiale, et on voit même que nous peut être une bonne manière d'éluder la problématique tu/vous.

En bref, les différences entre ces formes sont plus subtiles qu'on (ne) pourrait le penser de prime abord et il nous serait préférable de lire en détail l'entrée du TLF sur nous qui explique tout ça bien mieux.

share|improve this answer
    
+1 pour la reference au "ne explétif" ;) –  rochb Sep 2 '11 at 12:59
    
Faut pas m'encourager, de peur que ça (ne) me donne envie de recommencer... –  Joubarc Sep 2 '11 at 13:23

Non. La phénomène de vouvoiement et tutoiement est une question distincte. Quand on veut parler d'un groupe de personnes dont le parleur est un membre, on peut choisir d'utiliser les deux: "nous" ou "on". Attention: "nous" se réfère toujours aux groupes dont le parleur est un membre; en revanche, "on" peut aussi vouloir dire "je", "personnes en général", ou même "vous".

share|improve this answer
    
Well, technically, nous can mean je or vous; and even "personnes in général" sometimes: En Belgique, nous avons de belles vaches. I don't own any cow myself, yet the usage of nous is valid. (Granted, you could argue that I am still part of nous in this case) –  Joubarc Sep 2 '11 at 8:52

Généralement, on est légèrement plus familier que nous, mais sans jamais être incorrect. Son emploi n'est pas réellement lié au tutoiement ou au vouvoiement.

Ainsi:

Nous irons demain.
Nous sommes prêts.
Sommes-nous invités à cette réunion ?

sont tout à fait appropriés dans les cas où un certain niveau de langage est requis, et où généralement l'on vouvoie. En famille, entre amis, cela peut sonner un peu formel ou sérieux, sans que ce ne soit à bannir pour autant, et bien que l'on y utilise le tutoiement.

Tandis que:

On ira demain.
On est prêt.
Est-on invités à cette réunion ?

sont appropriés dans des cas moins formels, mais ne tombent pas dans le familier. J'emploie régulièrement ces tournures avec mes collègues, par exemple. Même avec ceux que je vouvoie. Je les emploie aussi en famille, parfois, alors que j'y utilise le tutoiement.

Enfin:

On y va demain.
On est prêt.
On est invités à cette réunion ?

relèvent du langage familiers (la seconde est bien la même que plus haut : elle n'a pas que je sache de tournure plus familière). A moins de proches collègues, avec qui on se permet parfois quelques familiarités, ces tournures sont à réserver au cadre amical ou familial (sauf la seconde évidemment, puisque c'est la même que plus haut).

share|improve this answer
    
De même que "on est invités" s'accorde au pluriel, j'accorderais "on est prêts" au pluriel, non ? –  subtenante Sep 9 '11 at 16:01
    
Ah, effectivement. Je l'ai probablement écrit de cette façon car je pensais à "nous" en tant que "groupe uni" donc en tant qu'unité. –  Shlublu Sep 9 '11 at 16:04

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.