Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Il est très difficile pour moi de comprendre quelles sont les lettres que je dois prononcer et quelles sont les lettres que je dois ignorer ; pouvez-vous me l'expliquer mieux ? Merci beaucoup d'avance.

share|improve this question

3 Answers 3

up vote 4 down vote accepted
  • Le 'e' final (ou suivi d'un s) ne se prononce pas si le mot a plus d'une syllabe, sauf accents régionaux.

  • Le 's' (ou 'x') final marquant le pluriel ne se prononce en général pas, c'est pour cela que l'on prononce le 's' dans 'un os' mais pas dans 'des os'. Quelques exceptions bien sûr com 'un fils, des fils', peut-être pour le distinguer de 'un fil, des fils'. On a en revanche 'un as, des as'.

  • Certaines consonnes finales, comme par exemple 'd', 's', 't', ne se prononcent pas, sauf lorsqu'une liaison est faite avec le mot suivant.

  • Beaucoup de consonnes finales se prononcent dans le cadre d'un phonème (an, en, et, ez, etc.)

  • Pour certains mots, la prononciation de la consonne finale est optionnelle (ex: ananas).

  • Il y a plein d'exceptions, en particulier pour les noms propres, ex: Paris/Senlis, Prost/Prevost, Just/Just, Amiens/Reims, Marc/St Marc; Auch/Allauch.

Comme c'est le cas avec l'anglais, seul l'usage permet de connaître la prononciation de certains mots français.

share|improve this answer

Il y a quelques règles générales, mais beaucoup d'exceptions, surtout parmi les mots les plus courants.

En première approximation, on prononce en finale seulement les voyelles autre que e, et les consonnes f, l, r (sauf -er). Avec un peu plus de détails :

  • -e : e muet. En français « par défaut », il ne se prononce pas, mais fait que les lettres précédentes se prononcent. Le e muet s'apparente à un schwa. Dans certaines circonstances (surtout les accents du sud de la France), il est prononcé [ə].
    Exemples : vent [vɑ̃] → vente [vɑ̃t], cane [kan]

    • Exceptions notables : les mots sans autre voyelle : ce [sə], de [də], je [ʒə], le [lə], me [mə], ne [nə], que [kə], se [sə], te [tə]. Tous ces mots (ainsi que les composés de que, dans lesquels le e final est muet) s'élident lorsqu'ils sont suivis d'une voyelle : d', j', lorsqu', … (sauf ce qui devient cet [sɛt]).
  • Toutes les autres voyelles se prononcent, y compris les e accentués.

  • -f, -l, -q, -r se prononcent, sauf :

    • -er se prononce [e]. Par exemple les infinitifs présents du premier groupe se prononcent comme les participes passés : manger, mangé [mɑ̃ʒe]

      • Exception : fer [fɛʁ], mer [mɛʁ]
    • Le l est muet à la fin de quelques mots courants en -il : gentil [ʒɑ̃ti], outil [uti]. Voir Prononciation du mot "persil".

    • -ail, -eil, -euil se prononcent avec une semi-voyelle : [-aj], [-ɛj], [-œj].
      Dans -oil, par contre, le l se prononce normalement : poil [pwal].

    Dans les finales -ef et -el, le e est ouvert : fief [fjɛf], quel [kɛl].

  • -c : prononcé après une voyelle ; muet dans -nc. Dans les quelques mots où il y a une autre consonne avant, ça dépend.
    Muet : banc [bɑ̃], clerc [klɛʁ], porc [pɔʁ], …
    Prononcé : talc [talk], sac [sak], parc [paʁk], …
    Exceptions : donc [dɔ̃k] (parfois), zinc [zɛ̃ɡ] (quelquefois [zɛ̃k])

  • -b, -d, -g, -p, -s, -t, -x, -z sont en général muets.
    Exemples : nid [ni], nord [nɔʁ], sang [sɑ̃], cas [ka], lit [li], eaux [o], nez [ne], …
    Quelques exceptions courantes :

    • cap [kap], sud [syd], …
    • finale -ing venue de l'anglais (voir ci-dessous)
    • as de cœur [as.də.kœʁ] (mais tu as [ty.a]), fils ou fille [fis.u.fij] (mais fils de coton [fil.də.cotɔ̃]), un os [œ̃.n‿ɔs] (mais des os [de.z‿o])
    • but [byt], l'est [ɛst] et l'ouest [wɛst] (mais il est [il.ɛ]), net [nɛt]
    • -ct est en général prononcé : correct [coʁɛkt], exact [ɛgzakt], strict [strikt], …
      Mais aspect [aspɛ], instinct [ɛ̃s.tɛ̃], …
    • -lt est prononcé : malt [malt], …
    • six [sis], sept [nɛt], huit [ɥit], dix [dis] (et vingt en général [vɛ̃] mais des fois [vɛ̃t])

    La consonne finale peut influencer la prononciation de la lettre qui précède.

    • S'il y a une autre consonne avant, on lui applique les mêmes règles qu'en finale.
      Exemples : parts [paʁ], plombs [plɔ̃], …
      Exceptions : singulier œuf [œf], pluriel œufs [ø], et de même bœuf(s)
    • -es est muet, sauf dans les mots qui n'ont pas d'autre voyelle : les [le] ou [lɛ], …
    • -et se prononce [-ɛ], quelquefois [-e] : filet [filɛ]
    • -ez se prononce [-e] : vous pouvez [vu.puve]
    • Lorsque la consonne se prononce, le e qui précède est ouvert : sec [sɛk], cep [sɛp], silex [silɛks], …
  • -n est muet, mais rend la voyelle qui précède nasasalisée (-n en finale n'est jamais précédé d'une consonne sauf dans quelques imports).
    Exemples : an [ɑ̃], vin [vɛ̃], coin [kwɛ̃], bon [bɔ̃], un [œ̃], …

    • en peut être nasalisé en [ɛ̃] ou [ɑ̃]. En général, c'est [ɛ̃] dans les mots qui se terminent par -en et leurs pluriels, et [ɑ̃] s'il y a une autre consonne après (essentiellement -ent ou -end). Exemples : bien(s) [bjɛ̃], examen(s) [egzamɛ̃] ; dent [dɑ̃], hareng [(ʔ)aʁɑ̃] Exception notable : la préposition en [ɑ̃]
    • -ent est muette dans les conjugaisons à la troisième personne du pluriel : ils mangent [il.mɑ̃ʒ]
  • Lorsqu'un mot se termine par une consonne et le suivant commence par une voyelle, il peut y avoir une liaison.

  • Dans les mots qui sont perçus comme des imports, on a tendance à prononcer toutes les lettres.

    • -ing (qui couvre en fait presque tous les mots finissant par g) est officiellement prononcé [ŋ] — une variante vélaire du [n]. La prononciation dans beaucoup d'accents tend toutefois vers le [ng].
      Exemple : parking [paʁkiŋ] tendant vers [paʁking].

    • Exemples de mots courants : club [klœb], gang [gɑ̃g], stop [stɔp], gaz [gaz], …

Encore une fois, les listes d'exceptions dans ce message ne cherchent pas du tout à être exhaustives.

share|improve this answer

Dans la très grande majorité des cas, une consonne finale ne se prononce pas.

Quant à la minorité des cas où effectivement elle se prononce, il faudra s'en remettre à:

  • la nécessité ou non de faire une liaison
  • son expérience

Les voyelles finales se prononcent, à l'exception du 'e'.

share|improve this answer

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.