Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Je connais la différence quand j'utilise ces mots mais c'est difficile à expliquer. Est-ce que quelqu'un a une bonne explication ?

Par exemple, on dit « un coup de chance » mais on voit une page « au hasard » sur Wikipédia.

share|improve this question
2  
Les deux mots ont plusieurs acceptions, certaines communes, d'autres pas. –  Un francophone Mar 20 at 8:09

3 Answers 3

up vote 6 down vote accepted

Le "hasard" définit des événements ou circonstances qui peuvent survenir et qui peuvent être favorables ou non. On peut voir ça comme un ensemble de possibilités.

Exemple : Laisser cela au hasard.

Une "chance" est une possibilité, une probabilité que quelque chose se produise. C'est souvent connoté comme un événement positif, comme dans "un coup de chance". On peut donc voir un "coup de chance" comme un élément fortement positif dû au "hasard".

share|improve this answer
3  
Et quand c'est négatif on parle de risque. –  mouviciel Mar 20 at 10:12
3  
Très juste mais seulement avant que l'événement ne se produise –  Kraiss Mar 20 at 10:16

Il est souvent intéressant de voir l'histoire d'un mot pour en comprendre ses sens. Peut-être que les deux soient parfois confondus de nos jours vient du fait que « chance » et « hasard » trouvent leur origine dans le jeu.

Chance vient du latin cadentia une des formes de cadere (tomber). La chance c'est d'abord la façon dont tombent les dés, ensuite le mot a été employé pour désigner le sort, le hasard, puis la manière dont les choses se produisent, et dans la langue contemporaine c'est surtout le sens de « sort heureux et favorable » qui prédomine.

Hasard vient d'un mot arabe qui désignait un jeu de dés. En vieux français il a d'abord désigné un jeu de dés spécifique puis un coup heureux à ce jeu. Au XVIe siècle il a pris le sens de risque, circonstance périlleuse (on parle encore des « hasards de la guerre »).
Actuellement il a surtout le sens de concours de circonstances plus ou moins explicables.

« Chance » et « hasard » ont, comme le disait Le Francophone, plusieurs acceptions, parmi ces diverses acceptions on peut en citer quelques unes des plus répandues.

  • Chance peut désigner actuellement :

    • Une occasion heureuse :

      Nous avons eu la chance de visiter Paris lors de notre séjour en Europe.

    • Les circonstances :

      La chance a tourné et je ne gagne plus rien depuis longtemps.

    • L'éventualité :

      Il y a des chances que nous ayons de la pluie cette après-midi.

    Dans ce sens il se met en général au pluriel.

  • Hasard

    • La cause à ce qui peut arriver ou se fait sans raison apparente :

      Je l'ai rencontré tout à fait par hasard.

      Je n'avais rien préparé et j'ai parlé au hasard de l'improvisation.


      Le hasard est l'explication que donnent les humains de ces rencontres imprévues qui ont bouleversé leur existence. (citation célèbre d'Edmond Jabès)

    • L'idée de quelque chose qui se fait n'importe comment, sans ordre :

      Je marchais au hasard sans réfléchir.

    • Il prend le sens de « en prévision » dans la locution :

      Je prends mon maillot de bain à tout hasard.

      (c'est à dire au cas où j'en ai besoin)

Les usages entre les deux mots ne se recoupent pas vraiment.

1) C'est par hasard que j'ai trouvé ce livre chez un antiquaire.
2) C'est par chance que j'ai trouvé ce livre chez un antiquaire.

Dans 1) j'exprime le fait que je suis rentrée dans la boutique au hasard/ou que je feuilletais les livres sans but défini.
Dans 2) j'exprime la même idée mais en plus je porte un jugement. Pour exprimer la même idée avec « hasard » j'aurais ressenti le besoin de dire « c'est par un heureux hasard que... »

Pour finir cette citation de Balzac trouvée dans le TLF :

...j'ai vu, depuis vingt ans, le monde par son envers, dans ses caves, et j'ai reconnu qu'il y a dans la marche des choses une force que vous nommez la providence, que j'appelais le hasard, que mes compagnons appellent la chance. Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1847, p. 642.

share|improve this answer
    
Maillot de bain « tout hasard » ou « à tout hasard » ? –  Stéphane Gimenez Mar 20 at 12:32
    
@StéphaneGimenez: J'allais peut-être créer une nouvelle mode ! –  Laure Mar 20 at 12:34

La chance est un hasard bénéfique

share|improve this answer
1  
Des fois, oui, mais pas toujours. Résumer à cela est vraiment trop simplifier. –  Gilles Mar 22 at 0:09
    
@Gilles - J'accepterais volontiers le -1 si vous donnez un exemple pour votre mais qui mettrait à mort la formule qui par un heureux hasard m'est venu à l'esprit, pour rédiger une réponse bénéfique. –  cl-r Mar 22 at 5:47
    
Il y en a dans la réponse de Laure. –  Gilles Mar 22 at 17:04
    
@Gilles - L'explication 2) de Laure n'explique-telle pas que je juge le hasard heureux, donc bénéfique, ce qui en logique habituelle retire ce bénéfice au hasard seul face à la chance ? En six mots n'y a-t-il pas l'expression de la nuance que le je porte à ce phénomène qui arrive sans explication logique, que j'accepte tel quel (hasard) ou que je valorise (chance) par l'avantage que j'en retire ? –  cl-r Mar 22 at 20:48

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.