Take the 2-minute tour ×
French Language Stack Exchange is a question and answer site for students, teachers, and linguists wanting to discuss the finer points of the French language. It's 100% free, no registration required.

Dans les commentaires de cette réponse, nous avons parlé de la correction de cette phrase :

La transformation qui a conduit le français à cette situation pourrait correspondre à ce qui est expliqué sur Wikipedia.

Après, j'ai demandé pourquoi on a utilisé ce, parce que ce mot concerne la transformation, qui est féminin. Pourquoi pas :

La transformation qui a conduit le Français à cette situation pourrait correspondre à celle qui est expliquée sur Wikipedia.

La question est : peut-on utiliser indifféremment « ce qui » ou « celle qui » dans cette phrase ? Et pourquoi ?

share|improve this question
2  
Personnelement, je pense que l'équivalent masculin de "celle" n'est pas "ce" mais "celui". –  Brennan Vincent Sep 5 '11 at 0:14
add comment

1 Answer 1

up vote 11 down vote accepted

Les deux phrases sont correctes. Elles ne suivent pas la même construction, mais elles ont ici des sens très voisins. La différence n'est pas liée à un accord de genre.

Dans « celle qui est expliquée », celle est un pronom démonstratif qui fait référence à un antécédent féminin singulier qui apparaît un peu avant dans le texte, ici la transformation. On dirait celui pour un nom masculin singulier, et ceux ou celles au pluriel. Sans le pronom, la phrase serait « La transformation qui a conduit le français à cette situation pourrait correspondre à la transformation qui est expliquée sur Wikipedia ». En anglais, on traduirait « the transformation … could correspond to the one that is explained on Wikipedia ».

De manière générale, celui qui désigne un élément particulier dans une catégorie qui a été décrite précédemment. Le complément peut utiliser une autre conjonction (« celle que j'ai lue hier », « celle dont j'ai entendu parler hier », « celle avant laquelle la langue est désormais appelée ancien français », etc). Le complément peut aussi être un groupe nominal : « celle de l'article dont je parlais tout à l'heure », etc. Dans le Trésor de la langue française, voir le sens II.A.1 (et I.A.1 lorsque le complément est un nom).

Dans « ce qui est expliqué », ce est un pronom démonstratif qui introduit une clause spécifiant l'objet. Le pronom est singulier et invariable en genre. Sans le pronom, on pourrait écrire « La transformation qui a conduit le français à cette situation pourrait correspondre au concept qui est expliqué sur Wikipedia » ou « ... à la chose qui est expliquée sur Wikipedia ». En anglais, on traduirait par « the transformation … could correspond to what is explained on Wikipedia ». Il n'y a pas d'antécédent, c'est le complément associé à ce qui détermine entièrement de quoi il est question. L'expression « ce qui est expliqué sur Wikipedia » peut donc être utilisée de manière autonome. Ici encore, le complément pourrait être introduit par une autre conjonction (« ce que j'ai lu hier sur Wikipedia », « ce dont nous avons parlé l'autre jour », etc) ; par contre un groupe nominal n'est pas possible dans ce sens du mot ce. Dans le TLF, voir l'entrée c', ce¹, sens I.B.

Le pronom ce est en quelque sorte de genre neutre qui désigne une notion ou une situation abstraite : s'il s'agit d'une personne ou d'un objet défini, on utilise celui (avec variation en genre et en nombre : celle, ceux, celles). Par exemple, « ce que j'ai vu » désigne une situation, un ensemble de choses ou un évènement. Par opposition, « celui/ceux que j'ai vu(s) » désigne soit des personnes soit des objets dont la nature fait partie du contexte de la discussion, et « celle/celles que j'ai vue(s) » désigne spécifiquement des femmes ou des objets dont le genre grammatical est féminin.

Comme souvent pour les pronoms, il existe d'autres constructions qui utilisent ce et celui. Je ne vois pas de meilleure manière de les détailler toutes que de lire un article de dictionnaire. La lecture de l'article concernant les (pronoms) démonstratifs dans une grammaire peut aussi apporter des précisions.

share|improve this answer
2  
Version courte: ce dans la phrase ne remplace pas la transformation; il n'a pas d'antécédent. –  Joubarc Sep 5 '11 at 5:06
    
Merci @Gilles. Donc nous avons "celui/ceux", "celle/celles" et "ce/ceux"? –  Alenanno Sep 5 '11 at 9:26
    
@Alenanno: Non, ce (dans ce sens-là) est singulier et invariable. Il y a un autre emploi de ce, comme déterminant (suivi d'un nom) qui est variable : ce sens, cet emploi, cette utilisation, ces exemples (this meaning, etc). Ceux est le pluriel de celui. –  Gilles Sep 5 '11 at 11:28
    
Ah, parfait. Donc, "celui/ceux", "celle/celles", "ce/cet/cette/ces"... :) très bien. –  Alenanno Sep 5 '11 at 11:56
    
Gilles: je ne pense pas que les compléments de l'antécédent (adjectifs, subordonnées) soient transmis au pronom qui le référence. « Les billes qui sont rouges ne sont pas aussi belles que celles qui sont bleues. » est tout à fait acceptable. –  Stéphane Gimenez Sep 6 '11 at 10:39
show 2 more comments

Your Answer

 
discard

By posting your answer, you agree to the privacy policy and terms of service.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.